Le psoriasis

Affection dermatologique chronique, bénigne, caractérisée par une éruption érythémato-squameuse, qui évolue par poussées, prédominant aux coudes, aux genoux, au cuir chevelu.

Le psoriasis est caractérisé par une prolifération et une différenciation anormales des kératinocytes associées à une infiltration du derme et de lépiderme par des lymphocytes T et des polynucléaires neutrophiles qui forment des micro-abcès dans la couche cornée.

Le psoriasis est une dermatose chronique qui atteint environ 2% de la population.

L'étiopathogénie est encore mal connue :
- existence de facteurs héréditaires admise avec en particulier une atteinte familiale (inconstante liaison à certains groupes HLA),
- rôle des traumatismes psychologiques (changements hormonaux, stress..) et des infections dans la détermination des poussées (infections à streptocoques),
- certaines recherches permettent de croire que le psoriasis résulterait d'anomalies immunitaires.

Le psoriasis se manifeste de plusieurs façons, le plus souvent par l'apparition de plaques cutanées rouges ou rosées couvertes de squames sèches et blanchâtres de plus ou moins fortes épaisseurs qui se détachent en découvrant une peau rouge et saignottante.
Les plaques, notamment celles présentes sur le cuir chevelu, s'effritent et des lamelles blanches, semblables à des pellicules, se détachent de l'épiderme.
Le psoriasis s'accompagne parfois de démangeaisons et de fissures (en particulier sur les mains et les pieds).

Des formes particulièrement graves existent :
- en raison de la localisation : visage, plis, organes génitaux, cuir chevelu, atteintes palmo-plantaires ou unguéales,
- par leur caractère pustuleux : il sagit de pustules amicrobiennes localisées aux mains et aux pieds ou diffuses, voire généralisées,
- par leur extension : formes généralisées gardant les caractères cliniques dun psoriasis (psoriasis universalis) ou prenant laspect dune érythrodermie,
- en raison datteintes articulaires inflammatoires : rhumatisme psoriasique, spondylarthrite psoriasique, poussées articulaires inflammatoires accompagnant les formes généralisées.

Le psoriasis touche plus particulièrement certaines zones du corps :

- Le plus fréquemment : Le cuir chevelu, les coudes, les genoux, le dos
- Le moins fréquemment : Les aines, les aisselles, la paume des mains, la plante des pieds, les ongles (qui présentent de multiples dépressions punctiformes donnant un aspect d'angle "en dé à coudre"), les fesses, autour du nombril, la face interne des joues, les organes génitaux externes.

Les éléments de diagnostic :
- Localisation à la face d'extension des membres
- Plaques rouges surélevées et squameuses
- Les squames qui éliminées à la curette donne une tache blanchâtre " en tâche de bougie "
- Le prurit est inconstant et variable

Dans la majorité des cas, le diagnostic ne pose pas de problème. Cependant, certaines formes atypiques et certaines localisations sont de diagnostic plus délicat :

- le psoriasis des plis (psoriasis inversé) qui réalise un aspect dintertrigo chronique résistant aux thérapeutiques habituelles,
- le psoriasis des ongles qui peut en imposer pour une onychomycose (dans la moitié des cas les 2 sont associés),
- le psoriasis du cuir chevelu et du visage qui est très proche de la dermite séborrhéique,
- le psoriasis en gouttes, éruptif de lenfant et de ladolescent qui peut en imposer pour une éruption virale ou un pityriasis rosé de Gibert.

Dans ces formes particulières, la biopsie napporte que rarement un diagnostic de certitude. Cest essentiellement la présence de lésions typiques à distance, et surtout lévolution chronique des lésions qui sont utiles au diagnostic.

L'âge de début est très variable, l'évolution est indéfinie, imprévisible, faite de poussées et de rémissions plus ou moins longues et plus ou moins complètes (persistance de lésions des coudes et genoux) au cours desquelles les lésions disparaissent sans laisser de cicatrices, tout au plus une hyperpigmentation ou une tache achromique transitoire.
Certains médicaments aggravent le psoriasis (ß bloquants, inhibiteur de l'enzyme de conversion - IEC, lithium).

Dans l'état actuel des connaissances, aucun traitement n'est capable de guérir le psoriasis et toutes les thérapeutiques ne peuvent que prétendre à une action suspensive. Les espoirs dun traitement radical sont liés à la découverte des gènes responsables de la maladie.
En premier rechercher des facteurs déclenchants : infection, médicaments.

Le traitement des psoriasis limités à quelques plaques, fait appel en première intention aux dérivés de la vitamine D que lon peut associer à la corticothérapie locale.
Il existe également des rétinoïdes topiques (Tazarotène)

Dans les psoriasis plus étendus, la photothérapie est le traitement de choix, quil sagisse dultraviolet B (le plus souvent à spectre étroit - 311 nanomètres) ou de la Puvathérapie qui fait précéder les ultraviolets A de la prise dun psoralène (Méladinine le plus souvent).
Enfin dans les formes graves (psoriasis généralisés, érythrodermiques ou pustuleux) il faut faire appel au Méthotrexate, aux rétinoïdes (Soriatane) ou à la Ciclosporine.
Ces thérapeutiques majeures ne sont pas dénuées deffets secondaires et nécessitent un bilan pré-thérapeutique complet et un suivi régulier en milieu spécialisé.

Les recherches actuelles sont orientées dans deux directions principales :
- la première vise à définir les gènes de susceptibilité impliqués dans la maladie afin den mieux comprendre les mécanismes,
- la seconde consiste à analyser les modifications fonctionnelles des cellules cutanées (kératinocytes, fibroblastes, cellules endothéliales) par les lymphocytes T infiltrant les lésions psoriasiques afin de mieux connaître leurs cibles et denvisager des thérapeutiques immunosuppressives plus sélectives.

Le psoriasis (Université de Grenoble - corpus médical)
Affection à définition purement clinico-histologique : dermatose érythémato-squameuse caractérisée par une augmentation des divisions cellulaires dans la partie inférieure de l'épiderme évoluant par poussées...
Epidémiologie, diagnostic, évolution, pronostic, traitement.
Par J.C. Beani - 1999.
Voir le document

Psoriasis (Université Victor Segalen Bordeaux 2)
Le psoriasis est une dermatose érythémato-squameuse due à un renouvellement épidermique exagéré. Il réalise des plaques aux contours nettement définis. Lévolution est chronique, et létiologie pourrait être expliquée par lassociation de facteurs génétiques et de lenvironnement...
Aspects cliniques, quelques formes topographiques.
Université Victor Segalen Bordeaux 2 - 22 juin 1999.
Voir le document

Psoriasis (esculape)
Dermatose érythématosquameuse d'étiologie inconnue qui se caractérise par une hyperprolifération des kératinocytes, une parakératose et une inflammation dermique et épidermique.
Diagnostic, traitements, les facteurs déclenchants.
Voir le document

Psoriasis (Guide Pratique de Dermatologie)
Le psoriasis est une dermatose fréquente, touchant à des degrés divers entre 1 et 2 % de la population...
Aspects cliniques, histologie, evolution générale du psoriasis, formes cliniques graves, physiopathologie, traitement
Extrait du "Guide Pratique de Dermatologie" par le Dr Daniel WALLACH, Hôpital Tarnier - Paris.
Voir le document

Le psoriasis (réseau Proteus)
Description médicale, symptômes, facteurs de risque, solutions médicales, solutions alternatives et complémentaires, questions et réponses, sites spécialisés, ressources, sources.
Une recherche de Proteus Collaboration spéciale : Robert Dehin.
Voir le document

Les psoriasis (Dermatologue Denguezli - Tunisie)
Le psoriasis correspond à une hyperprolifération épidermique, toujours limitée et bénigne, à support génétique, et de mécanisme très complexe, encore mal connu malgré de très nombreux travaux...
Aspects cliniques, histologie, évolution, les psoriasis graves, physiopathologie, traitement.
Sur le site Web du Docteur Denguezli Mohamed, service de Dermatologie Hôpital Farhat Hached Sousse, Tunisie.
Voir le document

Psoriasis (service vie - Canada)
Le psoriasis est une affection de la peau qui touche plus d'un million de Canadiennes et de Canadiens et qui peut surgir à n'importe quel âge et à n'importe quel moment. Les hommes, femmes et enfants des climats nordiques sont généralement plus touchés par le psoriasis que ceux des climats tropicaux.
Causes, symptômes et signes, traitements et prévention, aliments à privilégier, aliments à éviter.
Sur le site Service Vie - Canada.
Voir le document

Associations et fondations

Association pour la lutte contre le psoriasis APLCP
Coordonnées de l'association (site en construction).
Voir le document

National Psoriasis Foundation - NPF (USA)
Fondation pour améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de psoriasis et d'arthrite psoriatique. Education du public, aide à la recherche, traitements, actualités, documentation.
http://www.psoriasis.org/

GIPSO : Groupe d'aide à la recherche et à l'information sur le psoriasis
L'organisation et l'animation du GIPSO reposent sur le volontariat et le bénévolat. Il est actif dans l'ensemble de la Belgique francophone et s'organise en Centres régionaux permettant aux personnes concernées ou intéressées, au sein des groupes locaux, de se rencontrer, de se parler, de se comprendre, de se soutenir mutuellement et à l'écoute de l'Autre, de sortir de leur éventuel isolement.
Voir le document

Traitements

Psoriasis chronique : comparaison de l'efficacité du calcipotriol face à d'autres molécules
Le calcipotriol est aussi efficace que les corticostéroïdes topiques et plus efficace que d'autres médications pour le traitement du psoriasis. Une étude statistique menée par une équipe anglaise et publiée aujourd'hui dans le BMJ a analysé les résultats de 37 essais relatifs au traitement du psoriasis.
Dépêche Caducée.net - 07 avril 2000.
Voir le document

Des traitements plus efficaces et plus pratiques du psoriasis à l'horizon
"Des produits doués d'une meilleure efficacité ne sont pas nécessaires dans le psoriasis. Ce dont nous avons besoin, ce sont des produits plus sûrs, auxquels les patients ne deviennent pas résistants et qui permettent des périodes de rémission plus longues", déclare le Docteur John J. Voorhees (Ann Arbor, Michigan).
D'après les données présentées au 58ème congrès annuel de l'American Academy of Dermatology (Académie américaine de dermatologie), San Francisco, 10-15 Mars 2000 .
Sur le site CE.R.I.E.S. (Centre de Recherches et Investigation Epidermiques et Sensorielles).
Voir le document

Les psoriasis graves : prise en charge
Par G. Lorette, Service : Dermatologie, Hôpital : Trousseau, CHU Tours - Septembre 2000.
http://www.med.univ-tours.fr/fmc/Pages/JS2000/JS2000lorette.html

Variètés de psoriasis - photos
Psoriasis unguéol hypertrophique, psoriasis palmaire érytho-kératosique, psoriasis généralisé erythémato squameux, psoriasis palmaire pustuleux, psoriasis en plaques erythémato squameux, érythodermie psoriasique erythémato squameuse, psoriasis erythémateux finement, psoriasis erythémateux finement squameux généralisé, psoriasis en plaques fessier, psoriasis des mains erythemato-squameux, psoriasis en caleçon après exposition solaire cachée
Sur le site du Dermatologue François Mahuzier.
Voir le document

Altas photos
Quelques photos issues du CHU de Nantes. Psoriasis chez l'enfant (parties génitales..) et chez l'adulte.
Voir le document

Un cas de psoriasis pustuleux plantaire déclenché par la terbinafine
Des dermatologues de lhôpital dinstruction des Armées percy (Clamart) rapportent dans le dernier numéro des Annales de dermatologie et vénéréologie lobservation dune poussée de psoriasis pustuleux plantaire déclenchée par la terbinafine, un antifungique à large spectre, appartenant à la classe des allylamines, utilisé per os dans le traitement des onychomycoses et des mycoses cutanées étendues.
Dépêche Caducée.net - 23 mai 2000.
Voir le document

Première localisation chez l'homme d'un gène de prédisposition aux papillomavirus : un lien avec le psoriasis ?
L'Unité des Papillomavirus (INSERM U 190) à l'Institut Pasteur - dirigée par Gérard ORTH - vient de localiser le premier gène de prédisposition à l'infection par des PVH, chez des individus atteints d'une maladie modèle pour l'étude de la sensibilité à ces virus. Un gène d'autant plus crucial à cerner qu'il pourrait également être impliqué dans la prédisposition au psoriasis, une maladie de la peau qui touche 2% de la population.
Paris, le 1er mars 1999 Communiqué de presse.
Voir le document

La naissance du psoriasis
Robert Willan (1757-1812) fondateur de la dermatologie moderne, décrivit et dénomma le psoriasis en 1805....
Par Daniel Wallach, conférence non publiée prononcée le 3 décembre 1997 aux Journées Dermatologiques de Paris
Voir le document

Descripteur MESH : Psoriasis , Cuir chevelu , Fondations , Biopsie , Derme , Gènes , Lithium , Photothérapie , Psoralène , Rétinoïdes , Ciclosporine , Diagnostic , Infections à streptocoques , Méthotrexate , Prévalence , Kératinocytes , Ongles , Prurit , Puvathérapie