Nouveaux conseils de NICE - Tous les enfants et les jeunes gens souffrant d'une allergie alimentaire présumée devraient se voir proposer un test d'allergie

UPPSALA, Suède, February 23, 2011 /PRNewswire/ -- Le premier conseil concernant l'allergie alimentaire chez les enfants et les jeunes gens émis par NICE, l'Institut national pour la Santé et l'Excellence clinique, recommande l'utilisation systématique des tests d'allergie dans les soins primaires de la sécurité sociale et du cadre communautaire pour confirmer une allergie alimentaire présumée. Ces nouveaux conseils basés sur des preuves soutiennent un diagnostic réalisé plus tôt et l'évaluation de l'allergie alimentaire, et indiquent que les tests sont rentables par rapport à l'absence de tests.

(Logo : http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/20101208/425503"/>- "Les nouveaux conseils fournissent des recommandations basées sur des preuves qui, si elles sont mises en application, aideront de façon spectaculaire à améliorer le traitement de nombreux enfants et jeunes gens souffrant d'allergie", a déclaré le Professeur Aziz Sheikh, Responsable du Groupe de Recherche respiratoire et des Allergies de l'Université d'Edimbourg et du Collège royal des médecins généralistes, Champion clinique pour l'allergie.

- "Les nouveaux conseils fournissent des recommandations basées sur des preuves qui, si elles sont mises en application, aideront de façon spectaculaire à améliorer le traitement de nombreux enfants et jeunes gens souffrant d'allergie", a déclaré le Professeur Aziz Sheikh, Responsable du Groupe de Recherche respiratoire et des Allergies de l'Université d'Edimbourg et du Collège royal des médecins généralistes, Champion clinique pour l'allergie.

Les aliments ont été reconnus comme un important problème de santé pédiatrique dans les pays occidentaux à cause de la gravité potentielle des réactions et de l'augmentation dramatique de leur fréquence.

Une allergie alimentaire peut provoquer de graves réactions allergiques et même la mort causée par une anaphylaxie induite par les aliments. Les patients souffrant également d'asthme ont souvent les réactions les plus graves qui nécessitent des visites dans les services de soins intensifs. Il n'existe actuellement aucun autre traitement, hormis le fait d'éviter les aliments provoquant l'allergie et le traitement des symptômes associés aux réactions graves. La fréquence des allergies alimentaires en Europe et en Amérique du Nord se situe entre 6% et 8% chez les enfants jusqu'à l'âge de 3 ans.

NICE recommande que tous les enfants et les jeunes gens souffrant d'une allergie présumée due aux IgE devraient se voir proposer un test d'allergie, comme une analyse de sang, par exemple ImmunoCAP ou un test cutané. L'historique médical seul n'est pas suffisant pour effectuer un diagnostic d'allergie alimentaire. Un test d'allergie peut aider à définir la cause sous-jacente d'une réaction allergique, confirmer ou infirmer l'allergie alimentaire et éviter ainsi un traitement ou des restrictions alimentaires inutiles. Eviter des aliments affecte la qualité de vie et peut créer chez les patients un risque important de carence nutritionnelle ainsi qu'un déficit de croissance, et doit si possible être évité, en particulier chez les enfants et les jeunes gens. NICE indique qu'une analyse de sang et un test cutané sont tous les deux rentables par rapport à la non-réalisation d'un test.

Les conseils de NICE recommandent que le test cutané ne soit effectué que là où il existe des installations pour faire face à une réaction anaphylactique étant donné que le test cutané peut provoquer cette réaction. NICE indique également que les professionnels des soins de santé qui effectuent ces tests doivent être compétents et au courant des risques potentiels associés à ces tests

- "Nous sommes heureux d'avoir ces conseils clairs sur le diagnostic de l'allergie alimentaire dans les soins de santé primaires. Les enfants et les jeunes gens souffrant d'une allergie alimentaire présumée feront l'objet d'un diagnostic précis et opportun en utilisant le bon test pour leur état. Ceci est très important car l'allergie alimentaire est un état grave qui peut provoquer une anxiété importante dans les familles, mais qui est maîtrisable avec le bon diagnostic", a déclaré Mandy East du Groupe national de Stratégie sur l'Allergie.

Une analyse de sang est facile, simple, sûre et fiable. Contrairement aux tests cutanés, elle peut être effectuée quel que soit l'âge du patient, l'état de sa peau, sa grossesse, les médicaments qu'il absorbe, les symptômes et l'activité de sa maladie. En outre, elle peut fournir des renseignements plus détaillés au sujet de l'origine de l'allergie.

- "Il est très important pour les enfants et les jeunes gens souffrant d'une allergie alimentaire présumée que les conseils de NICE recommandent d'effectuer un test d'allergie, comme une analyse de sang ImmunoCAP. Une analyse de sang aidera les médecins à confirmer ou infirmer l'allergie et par conséquent à éviter un traitement ou des restrictions alimentaires inutiles. Nous sommes heureux que plusieurs conseils au sujet de l'allergie alimentaire recommandent les analyses de sang dans le diagnostic de l'allergie alimentaire", a déclaré Jean Forcione, le Directeur d'Exploitation de Phadia AB.

Les conseils de décembre 2010 de NIH au sujet de l'allergie alimentaire ont reconnu la valeur clinique supérieure d'ImmunoCAP. L'Académie européenne de l'allergie et de l'immunologie clinique, EAACI, a également annoncé qu'elle allait développer des conseils pour le diagnostic et la gestion des allergies alimentaires.

A propos de Phadia

Phadia AB développe, fabrique et commercialise un système complet d'analyse de sang pour prendre en charge le diagnostic clinique et la surveillance des allergies, de l'asthme et des maladies auto-immunes. Notre mission est d'améliorer de façon très importante la gestion des allergies, de l'asthme et des affections auto-immunes en proposant aux professionnels de la santé une expertise clinique, ainsi que des technologies de diagnostic supérieures. Nous fournissons plus de 7 tests d'allergie en laboratoire sur 10 dans le monde et 4 tests sur 10 d'auto-immunité aux laboratoires de toute l'Europe.

Pour de plus amples renseignements au sujet des nouveaux conseils de NICE, veuillez consulter le site :

http://guidance.nice.org.uk/CG116

Pour de plus amples renseignements au sujet de Phadia ou de ImmunoCAP, veuillez consulter le site :

http://www.phadia.com

Contact pour les Médias : Ulf Bladin, vice-président Marketing, Communications institutionnelles et Affaires scientifiques, Tél: +46-18-16-50-00, E-mail: ulf.bladin@phadia.com

©2011 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : Diagnostic , Soins , Santé , Sécurité , Sécurité sociale , Conseil , Suède , Sang , Aliments , Asthme , Médecins , Europe , Médecins généralistes , Recherche , Précis , Risque , Soins de santé primaires , Vie , Face , Laboratoires , Patients , Qualité de vie , Soins intensifs , Anaphylaxie , Grossesse , Maladie , Peau , Anxiété , Croissance , Expertise , Immunité , Marketing , Mort

Epidémiologie: Les +