Séance plénière de la 23e édition annuelle de l'EuroMeeting : optimisation de l'innovation des soins de santé en Europe

Vision du commissaire européen

  • DIA en Europe accueillera la 23e édition annuelle de l'EuroMeeting du 28 au 30 mars 2011 à Genève, en Suisse
  • La séance plénière, qui se tiendra le 28 mars, abordera les défis liés au développement des médicaments et à la manière d'y faire face
  • Le discours liminaire sera prononcé par John Dalli, commissaire européen en charge de la santé et de la politique des consommateurs

L'édition 2011 de l'EuroMeeting de la DIA a lieu à un moment critique dans l'évolution du développement des médicaments, de la surveillance post-autorisation et de la nature de la réglementation des médicaments. « L'un des plus grands défis pour l'innovation des soins de santé en Europe aujourd'hui consiste à maximiser les opportunités de nouvelles sciences et technologies, de manière à permettre à l'Europe de rester un pôle de recherche et d'innovation attractif, dans le climat fiscal actuel », a déclaré le docteur June Raine, coprésidente du programme de l'EuroMeeting et directrice de la division en charge de la vigilance et de la gestion des risques au sein de l'Agence britannique du médicament et des produits de santé (MHRA). « Les attentes sont énormes dans de nombreux domaines : innovation scientifique révolutionnaire, prestation efficace et rentable, normes strictes de protection du patient, communication et transparence irréprochables ou meilleure valeur pour les payeurs, mais aussi pour les patients et les professionnels. L'équilibre entre la mise sur le marché rapide de médicaments efficaces et l'évaluation rigoureuse de la sécurité occupe plus que jamais le devant de la scène. Comment cet équilibre peut être optimisé dans le contexte des progrès fulgurants de la science tout en répondant aux attentes des patients ? ».

Vision du commissaire européen

Du 28 au 30 mars 2011, la 23e édition annuelle de l'EuroMeeting attirera à Genève (Suisse) plus de 3 000 professionnels provenant de plus de 50 pays, tous versés dans le développement des médicaments. Au cours de la séance plénière d'ouverture, le 28 mars, John Dalli, commissaire européen en charge de la santé et de la politique des consommateurs,partagerasa vision d'une optimisation de la santé des citoyens européens. June Raine signale que « c'est une occasion exceptionnelle de connaître la vision qu'a M. Dalli pour l'Europe, à une époque où le besoin d'une direction éclairée quant à l'accès et à l'administration des soins de santé n'a jamais été aussi pressant ». M. Dalli et le commissaire aspirent à une Europe où chaque citoyen a un accès égal et aisé à des soins de santé de bonne qualité, où qu'il se trouve. Une meilleure disponibilité et une plus grande rentabilité de soins de santé innovateurs nécessitent un recours optimal à l'innovation pour le bénéfice des patients – au niveau du traitement et de la prévention. Le défi démographique s'intensifiera dans le proche avenir : les besoins de la société évolueront au même rythme que le changement démographique, en particulier les soins de santé où les pressions pour des prestations de haute qualité seront élevées et la demande de ces services encore plus pressante. Pour faire face à ces défis, un dialogue et une coopération continus entre toutes les parties prenantes sont et resteront indispensables. La Commission européenne est déterminée à poursuivre sur cette voie et à veiller à encourager l'innovation responsable dans les soins de santé en Europe au bénéfice des patients.

Le discours liminaire sera suivi d'un « débat d'Oxford », animé par Hans-Georg Eichler, médecin-chef de l'Agence européenne des médicaments (EMEA). De hauts représentants du milieu universitaire, d'associations, de l'industrie et des agences de réglementation participeront à un débat qui portera sur la question de savoir si oui ou non le système réglementaire actuel favorise l'accès en temps opportun des patients à des médicaments efficaces.

Séances, expositions et réseautage

Les deux jours suivants seront consacrés à des séances portant sur 15 sujets différents. Des professionnels du secteur biopharmaceutique, d'organisations de service sous contrat, de centres de recherche universitaires, d'agences de réglementation et de ministères de la santé, ainsi que des représentants d'associations de patients échangeront leurs connaissances et leurs points de vue. L'EuroMeeting abordera de nouveaux sujets importants qui mettront en lumière des perspectives inédites sur les systèmes actuels et stimuleront la discussion sur de nouvelles façons de travailler. « Les interdépendances et les partenariats sont devenus encore plus cruciaux dans le contexte des avancées technologiques. Nous ne pouvons plus travailler isolément », a déclaré June Raine. “J'espère que l'EuroMeeting 2011 renforcera à nouveau, avec de nombreux exemples concrets, la nature globale du secteur des produits de soins de santé ».

Plus de 200 exposants auront l'occasion d'interagir directement avec plus de 3 000 professionnels de l'industrie pharmaceutique et du matériel médical, des universitaires, des professionnels des soins de santé, des agences de réglementation et des associations de patients.

L'EuroMeeting offre de nombreuses opportunités de réseautage pour renouer les contacts existants ou en établir de nouveaux dans un cadre détendu. Tous les événements de l'EuroMeeting visant à encourager le réseautage sont inclus dans les frais d'inscription.

À propos de l'EuroMeeting de la DIA

La 23e édition annuelle de l'EuroMeeting attire plus de 3 000 professionnels provenant de plus de 50 pays. Elle rassemble des professionnels de l'industrie biopharmaceutique, d'organisations de service sous contrat, de la recherche clinique, d'agences de réglementation, de ministères de la santé, d'organisations de patients et d'universités. Ce rassemblement fournit à ses participants une occasion de nouer des relations avec des collègues professionnels venant du monde entier.

La 23e édition annuelle de l'EuroMeeting offre des séances portant sur 15 sujets d'actualité :

  • Innovation, avenir des traitements et médecine personnalisée
  • Obtention des autorisations dans un environnement en mutation
  • Sécurité des patients – De la collecte et de l'intégration des données à l'analyse risque/bénéfice et à la réduction du risque
  • Résultats des études cliniques et technologie de la santé - Évaluation/rapport coût-efficacité
  • Accès élargi (génériques/basculement)
  • Motiver le monde de la recherche : recherche préclinique et développement
  • Statistiques tout au long du cycle de vie des médicaments
  • Développement de médicaments destinés à des populations spécifiques
  • Le monde électronique de la pharmacie
  • Chimie, fabrication et contrôle, inspection et évaluation, qualité et contrefaçon
  • Frontière médicament/dispositif médical : est-elle sur le point de disparaître ?
  • Développement global de médicaments dans le monde réel
  • Produits biologiques et vaccins : l'accès à l'innovation
  • Gestion des connaissances et télématique : améliorer les échanges entre l'industrie et les régulateurs ; améliorer l'aide aux processus de prise de décision
  • Développement pharmaceutique – Perspectives régionales

Inscription à la 23e édition annuelle de l'EuroMeeting.

À propos de la DIA

La DIA est une association neutre, globale, professionnelle et contrôlée par ses membres, comptant près de 18 000 professionnels versés dans la découverte, la mise au point et la gestion du cycle de vie des produits pharmaceutiques, la biotechnologie, les dispositifs médicaux et les produits de soins de santé associés. Grâce à ses offres éducatives internationales et à une multitude d'opportunités de réseautage, la DIA offre un lieu de rencontres mondial destiné à l'échange de connaissances encourageant l'innovation en matière de produits, de technologies et de services, dans le but d'améliorer la santé et le bien-être dans le monde entier. Le siège de la DIA se trouve à Horsham, en Pennsylvanie, aux États-Unis. L'association a des bureaux à Bâle, en Suisse, à Tokyo, au Japon, à Mumbai, en Inde, et à Pékin, en Chine.www.diahome.org

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

CONTACT:

DIA EuropeTalana Bertschi, +41 61 225 51 49talana.bertschi@diaeurope.org

© 2011 Business Wire - Tous droits réservés

Descripteur MESH : Santé , Soins , Édition , Patients , Europe , Recherche , Mars , Industrie , Suisse , Nature , Association , Traduction , Vie , Politique , Sécurité , Discours , Mutation , Pennsylvanie , Prise de décision , Chimie , Communication , Sécurité des patients , Tokyo , Gestion des connaissances , Vaccins , Industrie pharmaceutique , Langue , Médecine , Pharmacie , Chine , Science , Coopération , Électronique , Technologie , Expositions , Inde , Japon , Lumière , Membres , Biotechnologie , Risque , Climat , Statistiques , Environnement , Temps , Face , Universités , Jurisprudence

Actualités professionnelles: Les +