Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées

Le 25 septembre dernier, la HAS relançait des actions de communication autour de la surconsommation de somnifères chez les personnes âgées pour sensibiliser les professionnels de santé et les patients. La HAS rappelle que près d’un tiers des personnes de plus de 65 ans consomment des somnifères de manière chronique et dans plus d’un cas sur deux, le traitement ne serait pas indiqué.

Ce jeudi 29 novembre, la mobilisation de la HAS sur cet enjeu de santé publique se poursuit avec les professionnels de santé - médecins généralistes, gériatres, psychiatres, spécialistes du sommeil, pharmaciens - et les représentants d'usagers à travers une journée d’échanges et de réflexion autour de retours d’expériences pour définir de nouvelles actions d’amélioration.

Les interventions et les conclusions de cette journée seront rendues publiques sur le site de la HAS en janvier 2013.
Retrouvez l’interview vidéo du Pr Joël Belmin, gériatre, qui collabore aux travaux de la HAS depuis 2007 et qui témoigne de son expérience auprès des patients.

Enfin, la HAS diffuse aujourd'hui, à près de 27 000 professionnels de santé, la lettre Actualités & Pratiques consacrée aux troubles du sommeil après 65 ans et à la réduction de l'usage inapproprié des somnifères. Il s'agit d'un document court et pédagogique en 4 questions et un schéma pour mieux comprendre la place des somnifères et la nécessité de moins et mieux prescrire ces médicaments, aux effets trop souvent délétères.

 

Pr Joël Belmin, gériatre, Groupe hospitalier La Pitié-Salpêtrière-Charles Foix et Université Paris 6



Voir aussi ; Plus d'une fois sur deux les médecins prescrivent à tort des somnifères aux plus de 65 ans

Descripteur MESH : Personnes , Sommeil , Santé , Patients , Communication , Médecins , Lettre , Paris , Pharmaciens , Actualités , Troubles du sommeil , Médecins généralistes , Santé publique

PUBLICITE

Médicaments: Les +

Janssen dépose une demande auprès de l'Agence Européenne des Médicaments (EMA) pour élargir l'utilisation du DARZALEX®▼ (daratumumab) pour le mettre en association avec les protocoles de soins standards

Sanofi fait le point sur la demande d'approbation de nouveau médicament pour l'association expérimentale à dose fixe d'insuline glargine basale et de lixisénatide

PharmaMar lance une étude clinique pivot de phase III ATLANTIS portant sur le PM1183 en association avec la doxorubicine chez des patients atteints de cancer pulmonaire à petites cellules

La Commission européenne autorise la mise sur le marché de ZEPATIER®, le traitement de MSD destiné aux patients souffrant d’une hépatite C chronique

Hépatite C - Accès pour tous les malades au traitement : et si la solution se trouvait tout simplement à 2h de Paris ?

L'emicizumab de Chugai a démontré des bienfaits prolongés chez les patients atteints d'hémophilie A

Mazindol obtient le statut de médicament orphelin aux Etats-Unis et en Europe pour le traitement de la narcolepsie

EPREX® (époétine alfa) de Janssen démontre son efficacité en tant que traitement de l'anémie chez les patients présentant un niveau de risques faible à intermédiaire-1 de développer des syndromes myélodysplasiques

Le daratumumab prolonge la survie sans progression de manière significative en combinaison avec le lénalidomide et la dexaméthasone chez les patients atteints d'un myélome multiple.

Lenvatinib: nouvelles données démontrant des améliorations significatives sur des paramètres d'efficacité sur deux types de tumeurs

PUBLICITE