Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées

Le 25 septembre dernier, la HAS relançait des actions de communication autour de la surconsommation de somnifères chez les personnes âgées pour sensibiliser les professionnels de santé et les patients. La HAS rappelle que près d’un tiers des personnes de plus de 65 ans consomment des somnifères de manière chronique et dans plus d’un cas sur deux, le traitement ne serait pas indiqué.

Ce jeudi 29 novembre, la mobilisation de la HAS sur cet enjeu de santé publique se poursuit avec les professionnels de santé - médecins généralistes, gériatres, psychiatres, spécialistes du sommeil, pharmaciens - et les représentants d'usagers à travers une journée d’échanges et de réflexion autour de retours d’expériences pour définir de nouvelles actions d’amélioration.

Les interventions et les conclusions de cette journée seront rendues publiques sur le site de la HAS en janvier 2013.
Retrouvez l’interview vidéo du Pr Joël Belmin, gériatre, qui collabore aux travaux de la HAS depuis 2007 et qui témoigne de son expérience auprès des patients.

Enfin, la HAS diffuse aujourd'hui, à près de 27 000 professionnels de santé, la lettre Actualités & Pratiques consacrée aux troubles du sommeil après 65 ans et à la réduction de l'usage inapproprié des somnifères. Il s'agit d'un document court et pédagogique en 4 questions et un schéma pour mieux comprendre la place des somnifères et la nécessité de moins et mieux prescrire ces médicaments, aux effets trop souvent délétères.

 

Pr Joël Belmin, gériatre, Groupe hospitalier La Pitié-Salpêtrière-Charles Foix et Université Paris 6



Voir aussi ; Plus d'une fois sur deux les médecins prescrivent à tort des somnifères aux plus de 65 ans

Descripteur MESH : Personnes , Sommeil , Santé , Patients , Communication , Médecins , Lettre , Paris , Pharmaciens , Actualités , Troubles du sommeil , Médecins généralistes , Santé publique

PUBLICITE

Médicaments: Les +

Fibrillation atriale non valvulaire : de nouveaux résultats confirment l'intérêt du Xarelto

La Commission européenne autorise la commercialisation de Strensiq™ (asfotase alfa) pour le traitement des patients souffrant d’hypophosphatasie (HPP) depuis l’enfance

La Commission européenne autorise la mise sur le marché de KanumaMC (sebelipase alfa) pour le traitement de patients de tout âge souffrant d'un déficit en lipase acide lysosomale (déficit en LAL)

Syndrome carcinoïde : le telotristat efficace selon les premiers résultats de l'étude TELESTAR

L’Agence européenne des médicaments accorde une procédure d'évaluation accélérée à l’ixazomib pour les patients atteints de myélome multiple récurrent ou réfractaire aux médicaments

Sanofi et Regeneron annoncent l'approbation par la FDA de Praluent® (alirocumab), solution injectable, le premier inhibiteur PCSK9 disponible aux États-Unis pour le traitement de l'hypercholestérol...

Sanofi et Regeneron annoncent l'approbation par la FDA de Praluent® (alirocumab), solution injectable, le premier inhibiteur PCSK9 disponible aux États-Unis pour le traitement de l'hypercholestérol...

Sanofi et Regeneron annoncent que le CHMP recommande l'approbation en Europe de Praluent® (alirocumab) pour le traitement de l'hypercholestérolémie

Sanofi et Regeneron annoncent que le CHMP recommande l'approbation en Europe de Praluent® (alirocumab) pour le traitement de l'hypercholestérolémie

Le Nivolumab de BMS approuvé par la commission européenne