Effets synergiques de l’Herceptin® et de la Navelbine® dans le traitement du cancer du sein Her2-dépendant

Une étude clinique multicentrique de phase II présentée au 24ème symposium sur le cancer du sein à San Antonio, montre que l’association Herceptine (trastuzumab)/Navelbine (vinorelbine) dans le traitement du cancer du sein métastatique chez les femmes surexprimant la protéine HER2, est efficace (taux de réponse globale de 78%) et sans effets secondaires notoires, confirmant ainsi une étude antérieure.

L’étude a comporté 40 patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique Her-2 dépendant. Des injections intraveineuses d’Herceptin et de Navelbine leur ont été administrées pendant quatre cycles d’une semaine chacun.

Trente-sept patientes ont eu une réponse au traitement après au moins deux cycles. Un total de quatre réponses complètes au traitement et de 25 réponses partielles a été observé pour un taux global de réponse de 78%. La maladie a progressé parmi quatre patientes et s’est stabilisée parmi quatre autres.

L’addition de la Navelbine n’a pas changé les effets secondaires de l’Herceptin, qui a été montrée par ailleurs une assez bonne innocuité. «Nous ne voulions pas augmenter les effets indésirables dans nos efforts de potentialiser l’efficacité du traitement», a commenté le docteur Jahanzeb, professeur à la Florida Atlantic University.

Ces résultats semblent confirmer une étude monocentrique précédente réalisée à Boston, au Dana Farber Cancer Institute, dans laquelle il avait été observé une réponse parmi 30 femmes sur 40 pour un taux global de réponse de 75%.

Les auteurs pensent que cette étude fournit une preuve de l’effet de synergie entre la Navelbine et l’Herceptin, dans le traitement du cancer du sein métastatique.

Source : JMPR Associates,Inc. 12 décembre 2001.

Descripteur MESH : Tumeurs du sein , Femmes , Boston , Maladie , Injections

Recherche scientifique: Les +

France Biotech alerte le Gouvernement sur la situation désastreuse des études cliniques en France et appelle à la tenue d’un « Ségur de la Recherche Clinique en France »

NIHR : un essai préventif concernant l’arthrite va offrir de l’espoir à des millions de personnes

Assay Depot crée une place de marché axée sur l'innovation préclinique pour AstraZeneca

L’ajout de thrombectomie avec stent au traitement de patients ayant subi un accident ischémique cérébral réduit l’invalidité, selon des études mondiales

Une étude publiée dans le European Journal of Neurology confirme que la thérapie non-invasive de stimulation du nerf vague d'electroCore (nVNS) est non seulement sûre mais pourrait s'avérer efficace pour traiter tout un éventail d'affections.

Gecko Biomedical obtient une aide de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour accélérer le développement de ses adhésifs bio-mimétiques

DIAXONHIT annonce que les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg seront le Laboratoire Central Européen pour la réalisation des tests AlloMap® de CareDx® pour les transplantés cardiaques

Ossianix se développe et élargit sa collaboration avec Lundbeck dans le domaine de la recherche sur les thérapies portant sur le système nerveux central (SNC)

ERYTECH annonce des résultats complémentaires positifs de l’étude de phase III avec ERY-ASP/GRASPA® dans la leucémie aiguë lymphoblastique

Le cancer de la prostate semble lié au nombre de partenaires sexuels mais aussi au type de sexualité pratiquée.