L’aspirine pour diminuer le risque de cancer colorectal : la COX-2 joue un rôle clé

De nouveaux résultats viennent préciser la relation entre la prise régulière d’aspirine et la réduction du risque de cancer colorectal. En effet, il apparaît que cet effet n’est visible que pour le cancer colorectal qui surexprime la COX-2.

Ceci est la conclusion d’un article publié cette semaine dans la dernière livraison du NEJM. Chan et collaborateurs ont examiné le niveau d’expression de la cyclooxygénase-2 (COX-2) sur des coupes de cancer colorectal qui provenaient de cohortes qui comprenaient plusieurs milliers de participants pour lesquels la consommation d’aspirine était connue.

Les résultats (636 cas) montrent que l’effet de l’aspirine était dépendant du niveau d’expression de la COX-2. En effet, la prise régulière d’aspirine était associée à une réduction significative du risque de cancer colorectal avec surexpression de la COX-2 (risque relatif = 0,64) tandis que le risque n’était pas modifié pour les cancers ou l’expression de la COX-2 était faible.

Source : NEJM 2006 ; 356:2131-2142

Caducée.net ©Tous droits réservés. Enregistrement, reproduction et copie interdits.

Descripteur MESH : Risque , Joue , Rôle , Reproduction

INSCRIPTION NEWSLETTER

Pratique médicale: Les +