Genmab A/S - Communiqué de la société : une nouvelle compréhension des mécanismes d'action de l'HuMax-EGFr est publiée dans PNAS

COPENHAGUE, April 16 /PRNewswire/ -- Résumé : Genmab a annoncé que l'HuMax-EGFr (zalutumumab) inhibe la signalisation du récepteur du facteur de croissance de l'épiderme en bloquant les molécules du récepteur du facteur de croissance de l'épiderme (EGFr) dans une conformation très compacte et inactive. La flexibilité de l'EGFr est un élément essentiel de son rôle dans la signalisation, et la liaison de l'HuMax-EGFr (zalutumumab) entraîne une inhibition efficace de la croissance des cellules cancéreuses.

Genmab A/S (OMX : GEN) a annoncé aujourd'hui de nouvelles découvertes qui montrent que l'HuMax-EGFr(TM) (zalutumumab) bloque les molécules du récepteur du facteur de croissance de l'épiderme (EGFr) dans une conformation très compacte et inactive. La flexibilité de l'EGFr est un élément essentiel du rôle qu'il joue dans la signalisation, et la liaison de l'HuMax-EGFr (zalutumumab) entraîne une inhibition efficace de la croissance des cellules cancéreuses.

L'activité de l'EGFr jouant un rôle important dans de nombreux cancers, le fait de la cibler avec l'HuMax-EGFr (zalutumumab) devrait rendre particulièrement difficile pour les cellules cancéreuses de croître, de se multiplier et de survivre.

Une technique de microscopie électronique, appelée « protein tomography » (tomographie protéique), a permis d'étudier le réarrangement structural en relation avec l'inhibition des molécules individuelles d'EGFr. Des analyses biochimiques ont montré que l'HuMax-EGFr forme une liaison bivalente avec l'EGFr et, en outre, empêche la dimérisation du récepteur et limite grandement la souplesse intermoléculaire des molécules d'EGFr.

« Ces nouvelles découvertes soulignent le fait que l'HuMax-EGFr peut employer au moins trois mécanismes d'action différents menant à l'inhibition de la croissance des cellules cancéreuses. L'HuMax-EGFr est capable d'induire une puissante activité du système de défense immunitaire, appelée ADCC (cytotoxicité cellulaire dépendant des anticorps) et de bloquer la liaison du facteur de croissance aux récepteurs EGF. De plus, nous venons d'établir que l'HuMax-EGFr inhibe l'activation de l'EGFR en limitant la flexibilité du récepteur. Ces nouvelles données soulignent surtout le potentiel de l'HuMax-EGFr pour le traitement des cancers graves », a déclaré Lisa N. Drakeman, Ph.D., PDG de Genmab.

Ces nouvelles découvertes seront publiées dans l'édition du 15 avril 2008 de la revue Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America (PNAS).

À propos de Genmab A/S

Genmab est une société biotechnologique internationale de premier plan axée sur la mise au point de thérapies faisant appel à des anticorps entièrement humains dans les domaines médicaux où il n'existe pas de traitement. Par l'utilisation d'une technologie de pointe unique de manipulation des anticorps, les équipes de recherche, de développement et de fabrication de niveau international de Genmab ont créé et mis au point un vaste ensemble de produits destinés au traitement potentiel de toute une série de maladies, comme les cancers et les maladies auto-immunes. Tandis que Genmab progresse vers la phase de commercialisation, ses équipes restent avant tout concentrées sur leur objectif principal : améliorer la vie des patients qui ont un besoin urgent de nouvelles possibilités de traitement. Pour plus de renseignements sur les produits et les technologies de Genmab, veuillez consulter le site http://www.genmab.com.

Ce communiqué de presse contient des énoncés prospectifs. Les mots « croire », « s'attendre à », « anticiper », « avoir l'intention de » et « planifier » ainsi que d'autres expressions similaires permettent d'identifier les énoncés prospectifs. Les résultats ou les performances réels peuvent différer matériellement de tous résultats ou performances futurs formulés explicitement ou implicitement par de tels énoncés. Les facteurs importants qui pourraient faire que nos résultats ou la performance réels diffèrent matériellement comprennent, entre autres, les risques associés à la découverte et à la mise au point de produits, les incertitudes liées au résultat et à la conduite d'essais cliniques, dont des questions de sécurité imprévues, des incertitudes liées à la fabrication des produits, le manque d'acceptation de nos produits par le marché, notre incapacité à gérer la croissance, l'environnement concurrentiel lié à notre domaine d'activité et aux marchés, notre incapacité à attirer et à conserver un personnel suffisamment qualifié, l'inapplicabilité ou le manque de protection de nos brevets et de nos droits de propriété, nos relations avec des entités associées, des changements et des évolutions technologiques qui peuvent rendre nos produits désuets, et d'autres facteurs. Genmab n'est nullement tenue de mettre à jour ces énoncés prospectifs après la publication du présent communiqué, ni de confirmer ces énoncés en fonction des résultats réels, sauf si cela est requis par la loi.

Genmab(R), le logo en forme de Y Genmab(R), HuMax(R), HuMax-CD4(R), HuMax-CD20(R), HuMax-EGFr(TM), HuMax-IL8(TM), HuMax-TAC(TM), HuMax-HepC(TM), HuMax-CD38(TM), HuMax-CD32b(TM) et UniBody(R) sont toutes des marques commerciales de Genmab A/S.

Contact: Helle Husted, directeur principal des relations avec les investisseurs, téléphone: +45-33-44-77-30, portable: +45-25-27-47-13, courriel: hth@genmab.com

©2008 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : Compréhension , Croissance , Épiderme , Cellules , Rôle , Anticorps , Édition , Intention , Microscopie électronique , Tomographie , Électronique , Essais , Joue , Propriété , Souplesse , Vie , Dimérisation , Environnement , Expressions , Microscopie , Recherche , Technologie

Médicaments: Les +

Somatuline® Depot® d’Ipsen est le premier traitement autorisé par la FDA aux Etats-Unis pour le traitement des patients avec des tumeurs neuroendocrines gastro-entéro-pancréatiques à un stade localement...

Actualités au GRCI 2014 : Le stent coronarien de CeloNova BioSciences, COBRA PzF™, obtient un faible taux de TLR de 3 % avec une courte durée de bi-thérapie anti-plaquettaire (DAPT)

De nouvelles données présentées lors de l’Assemblée annuelle de l’ASH améliorent les connaissances cliniques sur le SHUa et la HPN et soulignent l’efficacité du traitement sous Soliris® (éculizumab)

-- Les résultats de phase III de German Breast Group (GBG) démontrent une activité supérieure, en cas de cancer du sein de stade précoce à haut risque, du nab-paclitaxel (ABRAXANE®) par rapport au paclitaxel à base de solvant —

Lymphome hodgkinien : des nouvelles données de l'essai clinique AETHERA de phase III portant sur l’utilisation d’ADCETRIS ®

Le NIHR annonce une étude pionnière visant à mettre à l'épreuve un nouveau traitement du syndrome de Sjogren

Takeda présente les résultats d’une étude de phase II sur un traitement d’entretien par ixazomib, un médicament expérimental administré en monothérapie, chez des patients atteints d’un myélome multiple nouvellement diagnostiqué

Lancement en Inde d’Infimab™, le biosimilaire du Remicade™, par EPIRUS Biopharmaceuticals

Ixazomib, l’inhibiteur oral expérimental du protéasome développé par Takeda, reçoit la désignation « traitement révolutionnaire » de la FDA aux États-Unis pour le traitement de l’amylose AL systémique récidivante ou réfractaire

Genclis SAS confirme le potentiel de son test diagnostique inédit Severidia® sur 47 patientes atteintes de cancer du sein triple-négatif