Accueil > Actualité médicale > Médicaments > Kiadis Pharma annonce la conclusion réussie de l'étude clinique de phase II de Rhitol(TM)

Kiadis Pharma annonce la conclusion réussie de l'étude clinique de phase II de Rhitol(TM)

Kiadis Pharma, le 31 janv. 2008 (Médicaments)Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

PUB
AMSTERDAM, January 31 /PRNewswire/ -- La société Kiadis Pharma, spécialisée dans le développement de produits biopharmaceutiques dans le domaine de l'oncologie, a annoncé ce jour qu'elle avait conclu avec succès son étude clinique de phase II sur Rhitol(TM). Le dernier patient prenant part à l'étude a en effet terminé son cycle de traitement de six mois. Rhitol(TM) est évalué dans le traitement des patients présentant une maladie du greffon contre l'hôte (GvHD, Graft-versus-Host Disease) dans sa forme chronique et extensive, et intolérants ou résistants au traitement immunosuppresseur classique.

Les résultats clinques préliminaires actuels mettent en évidence un excellent profil d'innocuité pour Rhitol(TM), et montrent que le produit est efficace pour soulager les symptômes associés à la forme chronique de la maladie du greffon contre l'hôte. Une fois clôturée la période d'inscription à cette étude clinique, à la mi-2007, Kiadis Pharma avait autorisé de nouveaux patients à bénéficier d'un accès compassionnel au médicament. La conclusion réussie de l'étude clinique de phase II de Rhitol(TM) ouvre la voie à une étude clinique de phase III, et Kiadis Pharma envisage actuellement de déposer une demande aux États-Unis et au Canada afin d'obtenir l'autorisation pour mener une étude clinique multicentrique de phase III au cours des mois à venir.

« Nous sommes contents des résultats positifs obtenus par cette étude et du potentiel que présente Rhitol(TM) », a déclaré Manja Bouman, PDG de Kiadis Pharma. « Ce produit permettrait de répondre à un besoin médical considérable et non encore satisfait, car les patients atteints de la maladie du greffon contre l'hôte dans sa forme chronique et résistants ou intolérants aux médicaments immunosuppresseurs n'ont accès à aucune autre option thérapeutique classique, alors que cette affection peut par la suite évoluer de manière à mettre en jeu le pronostic vital. »

Pour lire les communiqués de presse dans leur intégralité, veuillez consulter le site de la société à l'adresse suivante : http://www.kiadis.com

Avis de non-responsabilité :

Le communiqué rédigé en anglais est fourni par Kiadis Pharma. Toute traduction de ce communiqué original émane d'une tierce partie.

©2008 - PR Newswire - Touts droits réservés

Réagir à cet article