Accueil > Actualité médicale > Pratique médicale > Soins de soutien pour les patients souffrant de cancer : Le palonosétron, antagoniste des 5-HT3 recommandé dans la prévention de vomissements par la MASCC et l'ESMO

Soins de soutien pour les patients souffrant de cancer : Le palonosétron, antagoniste des 5-HT3 recommandé dans la prévention de vomissements par la MASCC et l'ESMO

Helsinn Healthcare SA, le 02 juil. 2009 (Pratique médicale)Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

PUB
LUGANO, Suisse, July 2 /PRNewswire/ -- Nouvelle attestation importante du palonosétron, antagoniste des récepteurs 5-HT3 de deuxième génération pour la prévention des nausées et des vomissements occasionnés par la chimiothérapie (NVIC). Au mois d'avril, les lignes directrices pour la pratique en oncologie, mises en place par le National Comprehensive Cancer Network (Réseau national de soins intégrés pour le cancer) sur les antiémétiques parlait du palonosétron comme étant l'antagoniste des 5-HT3 « préféré » pour le régime combiné recommandé pour la prévention de vomissements chez les patients qui sont soumis à une chimiothérapie hautement émétisante (CHE). La semaine dernière, la MASCC (Multinational Association for Supportive Care in Cancer) et l'ESMO (European Society of Medical Oncology) se sont entendues pour recommander le palonosétron dans la prévention des nausées et des vomissements occasionnés par la chimiothérapie moyennement émétisante (CME). Les résultats principaux des lignes directrices antiémétiques de la MASCC et de l'ESMO, qui seront publiés en juillet, ont été divulgués au récent symposium international de la MASCC de 2009. La MASCC et l'ESMO ont annoncé que le régime combiné de palonosétron et de dexaméthasone administré pendant plusieurs jours, est recommandé afin de prévenir le vomissement aigu et la nausée survenant après la chimiothérapie à risque modéré.

À propos du palonosétron (Aloxi(R), Onicit(R), Paloxi(R))

Le palonosétron (chlorhydrate de palonosétron) est un antagoniste sélectif des récepteurs 5-HT3 développé pour la prévention des nausées et des vomissements causés par la chimiothérapie (NVIC) chez les patients atteints de cancer, ayant une longue demi-vie de 40 heures et une affinité de liaison aux récepteurs au moins 30 fois supérieure à celle des composés disponibles. Le palonosétron est un antagoniste des récepteurs 5-HT3 de deuxième génération, qui démontre, dans des essais cliniques et la pratique clinique, une action durable unique dans la prévention des NVIC. Le produit s'est révélé efficace pour prévenir les NVIC aussi bien aigus que différés chez les patients recevant une chimiothérapie modérément émétisante. Une dose unique intraveineuse de palonosétron (0,25 mg) offre une meilleure protection contre les NVIC que les antagonistes des récepteurs 5-HT3 de première génération dans les 5 jours suivant la chimiothérapie. Cela signifie qu'une administration unique de palonosétron assure également une protection durant la phase tardive de NVIC en CME.

Le palonosétron, à une dose de 0,075 mg par voie intraveineuse, est aussi autorisé par la FDA en tant que dose intraveineuse unique administrée juste avant l'induction d'une anesthésie pour la prévention des nausées et vomissements postopératoires (NVPO) jusqu'à 24 heures après une opération.

Le palonosétron est contre-indiqué chez les patients ayant une hypersensibilité avérée au médicament ou à l'un de ses composants. Les effets indésirables les plus souvent signalés (incidence supérieure ou égale à 2 pour cent) dans les essais concernant les NVIC réalisés avec le palonosétron étaient des maux de tête (9 pour cent) et de la constipation (5 pour cent), et ils étaient similaires à ceux des comparateurs. Au cours des essais NVPO, les effets indésirables les plus souvent rapportées étaient une prolongation de l'intervalle QT (5 pour cent), une bradycardie (4 pour cent), des maux de tête (3 pour cent) et de la constipation (2 pour cent), similaires à ceux du placébo.

Le palonosétron a été développé par le Groupe suisse Helsinn et est aujourd'hui commercialisé sous le nom d'Aloxi(R), Onicit(R) et Paloxi(R), dans plus de 40 pays dans le monde. Le palonosétron, commercialisé sous le nom d'Aloxi(R), est la première marque aux États-Unis dans le secteur des antiémétiques administrés le jour de la chimiothérapie et progresse à un rythme constant sur les marchés européens. Pour plus de renseignements concernant l'efficacité et tolérabilitédu palonosétron, veuillez consulter les documents d'autorisation de mise sur le marché de chaque pays ; spécifiquement, le résumé des caractéristiques de produits. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le palonosétron, veuillez consulter le site Web : http://www.aloxi.com

À propos du Groupe Helsinn

Helsinn est un groupe pharmaceutique du secteur privé basé à Lugano, en Suisse, possédant des filiales en Irlande et aux États-Unis. Helsinn est le concédant de licence du palonosétron dans le monde.

Le modèle opérationnel unique d'Helsinn est axé sur l'octroi de licences de produits pharmaceutiques et médicaux dans des créneaux thérapeutiques. Le Groupe acquiert sous licence de nouvelles entités chimiques à un stade précoce et complète leur développement depuis la réalisation d'études précliniques et cliniques, et le développement de la composition chimique, de la fabrication et du contrôle (CFC) jusqu'à la demande et à l'obtention de leur autorisation de mise sur le marché à l'échelle mondiale.

Les produits Helsinn sont vendus directement, par l'intermédiaire des filiales du Groupe, ou éventuellement cédés sous licence à son réseau de partenaires en marketing ou commerciaux locaux, sélectionnés pour leur connaissance approfondie du marché et leur savoir-faire, et assistés et soutenus à l'aide d'une gamme complète de produits et de services de gestion scientifique, notamment des conseils en matière de commerce, de réglementation, de finance, de droit et de marketing médical.

Les principes pharmaceutiques actifs et les formes pharmaceutiques finies sont fabriqués dans les laboratoires d'Helsinn en Suisse et en Irlande selon les bonnes pratiques de fabrication (cGMP), et distribués à ses clients dans le monde entier.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le Groupe Helsinn, veuillez consulter le site Web : http://www.helsinn.com

©2009 - PR Newswire - Touts droits réservés

Réagir à cet article