Le 4 février 2010, la journée mondiale contre le cancer se penchera sur les liens entre infections et cancer

GENEVE, Suisse, January 28 /PRNewswire/ -- « Prévenir le cancer c'est aussi possible, » tel est le slogan d'une nouvelle campagne lancée aujourd'hui, en amont de la Journée mondiale contre le cancer le 4 février prochain, par l'Union internationale contre le cancer (UICC). Cette campagne s'accompagne d'un nouveau rapport scientifique ; intitulé « Protection contre les infections pouvant provoquer un cancer », il se penche sur les neuf infections qui peuvent évoluer en cancer.

«Environ 20% des 12 millions de cancers diagnostiqués chaque année peuvent être attribués à des infections virales ou bactériennes, lesquelles sont directement cancérigènes ou accroissent le risque de développer la maladie, » a déclaré le professeur David Hill, président de l'UICC. « C'est la raison pour laquelle, avec quelque 300 organisations membres représentant plus de 100 pays, l'UICC veut, à l'occasion de la Journée mondiale contre le cancer, sensibiliser davantage la population à la contribution que ces infections apportent au fardeau mondial du cancer.»

Les cancers provoqués par des infections virales ou bactériennes peuvent être évités grâce à des stratégies pouvant toutes être mises en oeuvre dans le monde entier, telles que la vaccination ou certains changements de mode vie, des pratiques et comportements sains, ainsi que d'autres mesures de prévention.

Récemment, la lutte contre la maladie a connu des développements spectaculaires et un second vaccin, dont l'efficacité contre le cancer a été prouvée, est désormais disponible : le vaccin anti-HPV protège contre le papillomavirus humain qui peut entraîner un cancer du col de l'utérus, la troisième cause de mortalité cancéreuse chez les femmes. Le tout premier vaccin de ce type vise l'hépatite B, liée au cancer du foie, lequel est le troisième cancer le plus mortel pour les hommes.

Malgré ces mesures préventives, les taux d'incidence des cancers liés à une infection affichent une très nette démarcation entre les pays à faibles revenus et à revenus élevés (26% et 8% respectivement). L'accès aux programmes de prévention, le traitement et les soins affichent le même type d'écart. Ainsi les pays en développement déplorent 80% des décès mondiaux dus au cancer du col de l'utérus. Même lorsqu'une technologie abordable est disponible, d'énormes défis restent à surmonter du fait d'une sensibilisation réduite à la maladie et du manque d'infrastructures de santé publique, comme en témoignent les disparités mondiales observées dans la couverture vaccinale de l'hépatite B.

«Compte tenu des horizons que nous ouvre la prévention, il est essentiel que nous prenions davantage conscience du potentiel cancérigène de certaines infections, » a déclaré Cary Adams, PDG de UICC. « Les décideurs politiques du monde entier ont l'opportunité et la responsabilité d'utiliser ces vaccins pour sauver des vies, et de former leurs communautés à la nécessité de certains choix de vie et mesures de prévention qui peuvent réduire leur risque de cancer.»

La protection contre les infections pouvant provoquer un cancer est l'un des thèmes abordés par la campagne « Prévenir le cancer c'est aussi possible ». Celle-ci a pour objectif de sensibiliser les populations au fait que de simples changements de mode de vie et mesures de prévention peuvent suffire à réduire de 40% le risque de développer un cancer. Citons la vaccination, la pratique régulière d'une activité physique, une alimentation saine, une consommation d'alcool réduite, une exposition au soleil limitée et l'arrêt du tabac. «Des initiatives nationales claires et bien coordonnées qui se focalisent sur les facteurs à risques clés sont nécessaires afin de pouvoir développer pleinement le potentiel de prévention du cancer.» affirme le Dr Ala Alwan, Assistant du Directeur-Général de l'OMS.

Cette campagne mondiale est soutenue en ligne par une campagne choc illustrant ces six principaux changements de mode de vie et mesures de prévention.

Notes aux rédacteurs

L'Union internationale contre le cancer (UICC): Fondée en 1933, l'UICC est le premier groupement au monde d'organisations luttant contre le cancer. Elle compte plus de 300 membres couvrant l'Afrique, les Amériques, l'Asie-Pacifique, l'Europe et le Moyen-Orient. L'UICC, dont le siège est à Genève (Suisse), propose de la documentation éditoriale aux journalistes, auxquels elle donne également la possibilité de s'entretenir avec des spécialistes de la lutte contre le cancer dans plus de 100 pays (http://www.uicc.org).

Pour signer la Déclaration mondiale contre le cancer, rendez-vous sur le site http://www.uicc.org/declaration

Journée mondiale contre le cancer « Prévenir le cancer c'est aussi possible » est une campagne mondiale lancée à l'occasion de la Journée mondiale contre le cancer par l'Union internationale contre le cancer (UICC) afin de sensibiliser l'opinion publique sur l'importance de la prévention et sur la manière dont quelques mesures simples peuvent considérablement réduire le risque d'être atteint de cette maladie plus tard dans la vie. Célébrée tous les ans le 4 février, la Journée mondiale contre le cancer est organisée par l'UICC et ses organisations membres, avec le concours de l'Organisation mondiale de la Santé et d'autres partenaires clés.

La campagne « Prévenir le cancer c'est aussi possible » s'appuie sur la mise à disposition d'informations gratuites, y compris une série de rapports exhaustifs d'experts de l'UICC, des fiches d'information, ainsi que divers contacts et ressources en ligne.

Pour obtenir de la documentation spécifique pour les médias, y compris le Rapport sur le cancer dans le monde 2010 « Protection contre les infections pouvant provoquer un cancer, » veuillez consulter : http://www.worldcancercampaign.org

Pour obtenir de la documentation spécifique pour les médias, rendez-vous sur le site http://www.worldcancercampaign.org

©2010 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : Suisse , Vie , Documentation , Maladie , Membres , Risque , Lutte , Santé , Vaccination , Hépatite , Hépatite B , Utérus , Foie , Hommes , Mortalité , Physique , Asie , Europe , Incidence , Moyen Orient , Population , Santé publique , Technologie , Afrique , Conscience , Femmes , Infection , Opinion publique , Soins , Amériques

Epidémiologie: Les +