Kiadis Pharma annonce la réussite de la rencontre de fin de Phase II avec la FDA au sujet de Reviroc

AMSTERDAM, December 19 /PRNewswire/ -- Kiadis Pharma a annoncé aujourd'hui la conclusion avec succès d'une rencontre de fin de Phase II sur Reviroc avec la Food and Drug Administration des États-Unis (FDA). Reviroc, un traitement en cours de mise au point, élimine les cellules cancéreuses présentes à l'intérieur des autogreffons utilisés lors des greffes de moelle osseuse chez les patients souffrant d'un cancer du sang en phase terminale. La FDA a admis que les données provenant de l'essai clinique de Phase II sur Reviroc suffisent à justifier l'initiation d'une étude de Phase III. Le protocole spécial d'évaluation permettra à Kiadis Pharma de travailler directement avec la FDA afin d'optimiser la méthodologie de l'essai clinique.

La rencontre avec la FDA a eu lieu à la suite de la conclusion avec succès de l'étude multicentrique de Phase II sur Reviroc, qui a démontré une amélioration générale du taux de survie des patients souffrant de lymphome non hodgkinien lors des autogreffes de moelle osseuse. L'essai clinique de Phase III sur Reviroc se concentrera sur les patients présentant un lymphome B diffus à grandes cellules. Au cours des semaines à venir, Kiadis Pharma prévoit de déposer des demandes concernant les nouveaux médicaments de recherche et le protocole spécial d'évaluation, ainsi qu'une application pour obtenir une désignation de médicament orphelin auprès de la FDA.

« Nous sommes très heureux des résultats de la rencontre de fin de Phase II avec la FDA et nous nous réjouissons de la possibilité d'accéder à son programme de protocole spécial d'évaluation. Grâce au soutien incomparable de nos chercheurs principaux, nous sommes bien préparés à mettre en place une méthodologie qui nous mènera à l'obtention d'une autorisation de mise sur le marché pour Reviroc », a déclaré Manja Bouman, PDG de Kiadis Pharma.

À propos de Reviroc

Reviroc, un traitement en cours de mise au point, élimine les cellules des cancers du sang lors des autogreffes chez les patients souffrant d'un cancer du sang en phase terminale. Une autogreffe est effectuée à l'aide d'un greffon prélevé à même la moelle osseuse du patient traité. Les greffes de moelle osseuse sont reconnues à grande échelle à titre d'option de traitement pour les patients souffrant de cancers du sang comme la leucémie et le lymphome. Le taux élevé de récidive que l'on y associe est l'une des limitations des autogreffes de moelle osseuse. Les récidives sont souvent causées par la présence de cellules cancéreuses à l'intérieur du greffon et par le fait que les globules blancs du patient ne combattent pas le cancer. Reviroc a été mis au point afin d'éliminer les cellules tumorales résiduelles présentent dans le greffon.

La version anglaise du présent communiqué est offerte par Kiadis Pharma. Les traductions proviennent d'une tierce partie.

©2008 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : Essai clinique , Patients , Moelle osseuse , Sang , Cellules , Essai clinique de phase II , Traductions , Étude multicentrique , Survie , Médicament orphelin , Récidive , Taux de survie

PUBLICITE

Médicaments: Les +

La Commission européenne autorise la mise sur le marché de ZEPATIER®, le traitement de MSD destiné aux patients souffrant d’une hépatite C chronique

Hépatite C - Accès pour tous les malades au traitement : et si la solution se trouvait tout simplement à 2h de Paris ?

L'emicizumab de Chugai a démontré des bienfaits prolongés chez les patients atteints d'hémophilie A

Mazindol obtient le statut de médicament orphelin aux Etats-Unis et en Europe pour le traitement de la narcolepsie

EPREX® (époétine alfa) de Janssen démontre son efficacité en tant que traitement de l'anémie chez les patients présentant un niveau de risques faible à intermédiaire-1 de développer des syndromes myélodysplasiques

Le daratumumab prolonge la survie sans progression de manière significative en combinaison avec le lénalidomide et la dexaméthasone chez les patients atteints d'un myélome multiple.

Lenvatinib: nouvelles données démontrant des améliorations significatives sur des paramètres d'efficacité sur deux types de tumeurs

Halaven® (éribuline): de nouvelles analyses issues d'une étude de phase III, montrent une amélioration significative de la survie globale dans le traitement du liposarcome et une amélioration de la qualité de vie dans le traitement du sarcome des tissus mous par rapport à la dacarbazine

OBI Pharma présente les données relatives au nouveau traitement expérimental OBI-822/OBI-821 chez des patients présentant un cancer du sein métastasique, lors de la conférence annuelle 2016 de l'American Society Of Clinical Oncology

Les données regroupées d’une méta-analyse suggèrent une augmentation significative de la survie globale avec le médicament expérimental REVLIMID® en traitement d'entretien après une autogreffe de cellules souches pour traiter un myélome multiple

PUBLICITE