Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Médicaments - Pharmacologie

812 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 13

L'ANSM établit la RTU d'Avastin® dans la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) dans sa forme néovasculaire

Le dispositif des Recommandations Temporaires d'Utilisation (RTU) élaborées par l'ANSM permet d'encadrer la prescription d'une spécialité pharmaceutique disposant d'une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) en France, dans une indication ou dans des conditions d'utilisation non conformes à son AMM. La RTU publiée aujourd'hui concerne l'utilisation hors AMM d'Avastin® du laboratoire Roche, dans le traitement de la DMLA dans sa forme néovasculaire. Elle entrera en vigueur à compter du 1er septembre 2015. […].

3 000 patients ont été enrôlés dans le Registre mondial pour le traitement aortique endovasculaire de Gore

Les données des patients précédemment enrôlés dans GREAT seront présentées dans le cadre d'une présentation vasculaire en direct faite par Ross Milner, docteur en médecine, professeur de chirurgie, codirecteur du Centre pour les maladies aortiques et directeur associé du programme de Bourse de chirurgie vasculaire à l'Université du Chicago Medical Centre, et par Dennis R. Gable, docteur en médecine, FACS, chef de chirurgie vasculaire et codirecteur du Centre pour les maladies aortiques thoraciques au Baylor Plano Heart Hospital et à Texas Vascular Associates. […].

PUBLICITE

Les plus

TECOS, l'étude de l'innocuité cardiovasculaire de MSD sur le JANUVIA (sitagliptine), a satisfait au critère principal d'évaluation chez des patients atteints d'un diabète de type 2

Les conclusions sont publiées dans le New England Journal of Medicine et présentées lors des réunions scientifiques de l'American Diabetes Association Par rapport à un placebo, le traitement sous sitagliptine n'a pas augmenté les risques d'événements cardiovasculaires indésirables dans le cadre du critère principal d'évaluation, ni d'hospitalisation pour insuffisance cardiaque […].

L'Agence Européenne des Médicaments valide la demande de commercialisation déposée par Gilead pour une combinaison à dose fixe d'emtricitabine et de ténofovir alafénamide dans le traitement du VIH

TAF est un nouvel inhibiteur nucléotidique de la transcriptase inverse (INTI) expérimental qui a démontré une grande efficacité antivirale à une dose inférieure à un dixième de celle du Viread® (fumarate de ténofovir disoproxil, TDF) de Gilead, et une amélioration des paramètres d’analyses rénaux et osseux par rapport au TDF dans des essais cliniques. […].

Cancers du poumon non à petites cellules : le nivolumab reçoit un avis favorable du CHMP

Bristol-Myers Squibb a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (Committee for Medicinal Products for Human Use, CHMP) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis favorable recommandant le nivolumab, un inhibiteur de PD-1, pour son homologation pour le traitement des cancers du poumon épidermoïdes localement avancés ou métastatiques non à petites cellules (CBNPC) après une chimiothérapie chez l’adulte. L’avis positif du CHMP va maintenant être examiné par la Commission européenne, qui a le pouvoir d’approuver les médicaments dans l’Union européenne (UE). […].

MSD reçoit de la part du CHMP un avis favorable concernant le pembrolizumab dans le traitement du mélanome avancé

« MSD est déterminée à mettre le pembrolizumab à la disposition des personnes atteintes de mélanome avancé en Europe dans les meilleurs délais, et l'avis favorable donné par le CHMP marque une étape significative, a déclaré à ce propos Roger Dansey, responsable du domaine thérapeutique et vice-président principal du développement de produits pour l'oncologie au stade clinique avancé chez Merck Research Laboratories. Nous avons recueilli un vaste ensemble de données pour le pembrolizumab dans le traitement du mélanome avancé, et nous avons mis en évidence des améliorations au regard de la survie sans progression par rapport à la chimiothérapie, ainsi qu'un avantage thérapeutique au regard de la survie par rapport à l'ipilimumab. Nous nous réjouissons à la perspective de collaborer avec les autorités sanitaires européennes dans le but de mettre le pembrolizumab à la disposition des patients. » […].

Sanofi et Regeneron annoncent les premiers résultats positifs d'études de phase 3 consacrées au sarilumab dans le traitement des patients atteints de la polyarthrite rhumatoïde

Sanofi et Regeneron Pharmaceuticals, Inc. annoncent aujourd'hui qu'une étude de phase 3 du sarilumab, un anticorps expérimental entièrement humanisé contre le récepteur IL-6, a atteint ses critères principaux combinés d'efficacité et a permis d'obtenir une nette amélioration des signes et symptômes de la polyarthrite rhumatoïde (PR) à 24 semaines et de la fonction physique à 12 semaines, comparativement à un placebo. L'étude, dénommée SARIL-RA-TARGET, a évalué l'efficacité et la tolérance de deux doses de sarilumab administrées par voie sous-cutanée comparativement à un placebo, en association avec un traitement par agents rhumatismaux modificateurs de la maladie (DMARD) non biologiques, chez des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde qui ne répondaient pas aux inhibiteurs TNF-alpha ou y étaient intolérants (TNF-IR). […].

Fraunhofer ITEM : Essai réussi d’un nouveau médicament contre l’asthme d’origine allergique

Un nouveau principe thérapeutique vise le contrôle de l’inflammation des voies respiratoires dans les cas d’asthme d’origine allergique afin d’atténuer l’évolution de la maladie. Grâce à son expertise globale, Fraunhofer ITEM a réussi les essais toxicologiques de son nouveau médicament à base d’ADNzyme, développé par sterna biologicals GmbH & Co. KG et également visé par des essais cliniques. Les résultats de l’étude de validation du principe chez l’humain ont maintenant été publiés dans la renommée revue « New England Journal of Medicine »./fr/ […].

Celltrion Healthcare: les patients ressentent le bénéfice apporté par la version biosimilaire d'infliximab en Europe

L'expérience clinique de la version biosimilaire d'infliximab chez 78 patients atteints d'une maladie de l'intestin inflammatoire (MII), présentée lors de la Semaine des maladies digestives 2015 (DDW 2015) qui s'est tenue à Washington D.C., a montré que ce traitement est comparable au médicament de référence en termes d'efficacité et de sécurité. Intervenant lors d'un symposium satellite organisé par Celltrion Healthcare, Jørgen Jahnsen, Professeur de Gastroentérologie à l'Université d'Oslo, en Norvège, a fourni une mise à jour de sa propre expérience clinique du traitement des patients atteints de maladie de l'intestin inflammatoire en Norvège par la version biosimilaire d'infliximab, qui représente la toute dernière évolution en matière de traitement de cette pathologie. […].

Pfizer est désormais titulaire des Autorisations de Mise sur le Marché (AMM) des vaccins NeisVac® et TicoVac®

Pfizer a annoncé avoir finalisé l'intégration des vaccins commercialisés de Baxter comprenant les vaccins NeisVac® (vaccin méningococcique polyosidique du groupe C – conjugué, adsorbé) et TicoVac® (vaccin de l’encéphalite à tiques – virus entier inactivé), suite au transfert des Autorisations de Mise sur le Marché (AMM) des deux vaccins le 30 avril dernier. […].

Connaissance et perception de médecins spécialistes vis-à-vis des nouveaux traitements anti-VHC

A  l’occasion  du  lancement  en  France  de  sa  molécule daclatasvir (Daklinza®), un AAD agissant au niveau du complexe de réplication NS5A, Bristol- Myers Squibb a réalisé une enquête avec OpinionWay sur la connaissance et la perception des médecins  spécialistes  vis-à-vis  des  nouveaux  traitements  anti-VHC  et  le  ressenti  de  leurs patients.  Les  stratégies  thérapeutiques   ont  en  effet  beaucoup  évolué  ces  deux  dernières années. Les nouvelles associations d’AAD permettent aujourd’hui d’assurer la guérison virale dans plus de 90% des cas avec des traitements  de 12 à 24 semaines(1,2).  C’est une avancée majeure, en particulier pour les patients présentant une maladie hépatique évoluée et souvent en échec de précédents traitements. […].

MedDay annonce que son étude pivot de phase III sur le MD1003 chez des patients atteints de sclérose en plaques progressive a donné des résultats positifs

Le critère principal de l’étude a été atteint (p = 0,0051, test exact de Fisher) dans la population en intention de traiter avec 12,6 % des patients du bras MD1003 présentant une amélioration du score EDSS (échelle d’incapacité) ou du score au TW25 (test mesurant la vitesse de marche du patient sur une distance de 25 pieds [7,62 m.]) à 9 mois, confirmée à 12 mois en comparaison à aucun des patients (0 %) du bras placebo. […].