Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Médicaments - Pharmacologie

773 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 13

The Medicines Company reçoit de la part du CHMP des avis favorables pour trois produits destinés aux soins intensifs de courte durée : KENGREXAL™ (cangrelor), ORBACTIV™ (oritavancine) et RAPLIXA™ (poudre hémostatique)

KENGREXAL™ est le premier agent antiplaquettaire intraveineux à produire une inhibition immédiate, constante et rapidement réversible du récepteur P2Y12 ; ORBACTIV™ est le premier antibiotique à dose unique pour le traitement des infections bactériennes aiguës de la peau et des structures cutanées (ABSSSI) causées par des souches sensibles des bactéries à Gram positif désignées, notamment le Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM) ; RAPLIXA™ est la première poudre hémostatique prête à l'emploi et biologiquement active permettant d'assurer l'hémostase dans un vaste éventail de sièges d'hémorragie. […].

Novocure annonce avoir terminé les inscriptions à l'essai PANOVA sur le traitement du cancer du pancréas par champs électriques en association avec la gemcitabine

« PANOVA est la première étude clinique sur l'utilisation de TTFields dans le traitement du cancer du pancréas, a déclaré Uri Weinberg, MD, Ph. D., vice-président, Recherche et développement, chez Novocure. Nous remercions les vingt premiers patients et leurs médecins pour leur participation à l'essai. Étant donné que jusqu’à présent le profil d'innocuité du schéma thérapeutique est conforme à l’expérience clinique acquise dans le cadre d'études portant sur d’autres indications, nous souhaitons tester le traitement TTFields en association avec la gemcitabine et le nab-paclitaxel auprès d'une cohorte supplémentaire de patients. Nous espérons observer le même effet synergétique que celui qui a été démontré dans les modèles précliniques lorsque le traitement TTFields était combinée avec une chimiothérapie à base de taxane. » […].

INSCRIPTION NEWSLETTER

Les plus

ARIAD annonce le début de son essai de dosage de phase II d'Iclusig® (ponatinib) mi-2015

« Cet essai clinique devrait fournir des données importantes sur l'efficacité du traitement à l'Iclusig® en commençant à des doses inférieures à celle approuvée actuellement et en maintenant les patients à un faible dosage. Nous espérons pouvoir ainsi mieux caractériser le profil d'innocuité d'Iclusig® administré à des doses initiales inférieures », a déclaré Frank G. Haluska, M.D., Ph.D., vice-président directeur de la recherche et du développement clinique et chef du service médical chez ARIAD. « Nous espérons aussi que cet essai nous permettra d'explorer plus en détail les stratégies de réduction de dose une fois que les patients auront atteint une réponse cytogénétique majeure, afin de maximiser le rapport bénéfice-risque d'une personne sous traitement. » […].

Cubist annonce l’approbation par la FDA du nouvel antibiotique ZERBAXA™ (ceftolozane/tazobactam) pour le traitement des infections urinaires compliquées et des infections intra-abdominales compliquées

« Aujourd’hui est un jour important pour les patients, et nous sommes très heureux d’offrir aux médecins une arme telle que ZERBAXA pour la lutte contre les bactéries à Gram négatif, dans laquelle il existe peu d’options de traitement », a déclaré Robert J. Perez, Président et chef de l’exploitation de Cubist. « ZERBAXA a démontré son efficacité contre certaines bactéries résistantes dans des essais cliniques de phase 3 portant sur les infections urinaires compliquées et les infections intra-abdominales compliquées. L’approbation de ZERBAXA démontre l’engagement de l’Agence à rendre disponibles de nouveaux antibiotiques qui s’attaquent à cette grave menace pour la santé publique. » […].

INNATE PHARMA : Ouverture du premier essai de Phase II avec IPH2201

Démarrage du premier essai de Phase II avec IPH2201, un nouvel anticorps immunomodulateur dans le domaine de l'immuno-oncologie, dans une indication de cancer de la tête et du cou […].

Somatuline® Depot® d’Ipsen est le premier traitement autorisé par la FDA aux Etats-Unis pour le traitement des patients avec des tumeurs neuroendocrines gastro-entéro-pancréatiques à un stade localement...

Somatuline® Depot® d’Ipsen est le premier traitement autorisé par la FDA aux Etats-Unis pour le traitement des patients avec des tumeurs neuroendocrines gastro-entéro-pancréatiques à un stade localement avancé ou métastatique […].

Actualités au GRCI 2014 : Le stent coronarien de CeloNova BioSciences, COBRA PzF™, obtient un faible taux de TLR de 3 % avec une courte durée de bi-thérapie anti-plaquettaire (DAPT)

L’étude prospective, mono-centrique portait sur 100 patients, dont un grand nombre présentaient une maladie pluritronculaire, des lésions complexes et des comorbidités telles que le diabète, l’hypertension, la dyslipidémie, la fibrillation auriculaire, des antécédents de PCI, un infarctus du myocarde antérieur, entre autres. Au suivi à six mois, les résultats indiquaient zéro pour cent (0 %) de thrombose de stent, zéro pour cent (0 %) d’infarctus du myocarde, une seule mort cardiaque due à une insuffisance cardiaque terminale (1 %) et trois pour cent (3 %) de Target Lesion Revascularization (revascularisation de lésion cible ou TLR), entraînant quatre pour cent (4 %) de Major Adverse Coronary Event (évènement indésirable coronarien majeur ou MACE). […].

De nouvelles données présentées lors de l’Assemblée annuelle de l’ASH améliorent les connaissances cliniques sur le SHUa et la HPN et soulignent l’efficacité du traitement sous Soliris® (éculizumab)

Le Soliris, le meilleur inhibiteur de la voie terminale du complément de sa catégorie, est approuvé dans près de 50 pays pour le traitement des patients atteints de HPN, un trouble sanguin débilitant extrêmement rare et potentiellement mortel qui se caractérise par une hémolyse à médiation complémentaire (destruction des globules rouges). Le Soliris est également approuvé dans près de 40 pays pour le traitement des patients atteints du SHUa, une maladie génétique et chronique extrêmement rare associée à une défaillance des organes vitaux et à une mort prématurée par une activation permanente et incontrôlée du système de complément, entraînant une microangiopathie thrombotique (MAT) systémique. […].

Lymphome hodgkinien : des nouvelles données de l'essai clinique AETHERA de phase III portant sur l’utilisation d’ADCETRIS ®

Seattle Genetics et Takeda présentent, à l’occasion du congrès annuel de l’ASH, les données de l'essai clinique AETHERA de phase III portant sur l’utilisation d’ADCETRIS® (brentuximab védotine) chez des patients atteints d’un lymphome hodgkinien après une greffe et présentant un risque de rechute […].

Le NIHR annonce une étude pionnière visant à mettre à l'épreuve un nouveau traitement du syndrome de Sjogren

L'étude testera un nouveau traitement à base d'anticorps, qui possède le potentiel de soulager les souffrances des personnes atteintes du syndrome de Sjogren, une affection dans laquelle le système immunitaire corporel attaque les glandes qui secrètent des fluides, tels les larmes et la salive. Le syndrome de Sjogren est la deuxième affection auto-immune la plus courante après la polyarthrite rhumatoïde. Cette affection demeure cependant encore insuffisamment reconnue et sous-traitée, avec uniquement un soulagement des symptômes notamment via des larmes artificielles. Les femmes représentent environ 90% des cas. […].

Takeda présente les résultats d’une étude de phase II sur un traitement d’entretien par ixazomib, un médicament expérimental administré en monothérapie, chez des patients atteints d’un myélome multiple nouvellement diagnostiqué

« Ces résultats suggèrent qu’une monothérapie par ixazomib, un inhibiteur oral expérimental du protéasome, peut améliorer la réponse aux médicaments des patients dans le contexte d’un traitement d’entretien faisant suite à un premier traitement », a déclaré Shaji K. Kumar, MD, Mayo Clinic, Rochester, NY. « La disponibilité future d’un agent de ce type dans le contexte d’un traitement d’entretien pourrait représenter un outil supplémentaire dans le traitement des patients atteints de myélome multiple. » […].