Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Médicaments - Pharmacologie

898 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

MedDay publie les données complètes des études pivots de phase IIb/III MS-SPI/MS-ON avec MD1003 dans la sclérose en plaques à l’AAN

Les études MS-SPI et MS-ON ont testé l’efficacité de MD1003, une biotine brevetée de grade pharmaceutique administrée à une dose de 300 mg par jour dans le traitement de la sclérose en plaques (SEP) et, en particulier, la forme la plus difficile à traiter, la « SEP progressive non active », pour laquelle il n’y a pas de médicament approuvé. […].

Chugai Pharma Europe annonce des résultats positifs de phase III pour Aplidin®

La société CPE est, depuis longtemps, engagée dans le traitement de l'oncologie hématologique. Elle a obtenu les droits promotionnels d'Aplidin pour le traitement du MM dans huit pays européens (la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni, la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg, l'Irlande et l'Autriche) en vertu d'un accord de licence conclu avec PharmaMar en juillet 2014. […].

PUBLICITE

Les plus

Le CHMP émet un avis positif pour le DARZALEX® (daratumumab) à agent unique de Janssen

Le MM est un cancer du sang survenant lorsque les plasmocytes cancéreux prolifèrent de manière incontrôlée dans la moelle osseuse.2 Dans les cas de MM réfractaire, la maladie a progressé dans un délai de 60 jours après le dernier traitement.3 Le pronostic pour les patients atteints de MM récurrent et réfractaire reste peu prometteur. Pour les patients atteints de MM réfractaire, la survie globale (SG) médiane varie entre neuf mois et cinq mois seulement.4 […].

De nouvelles données pour le Nivolumab en monothérapie et en association avec Ipilimumab

Bristol-Myers Squibb a annoncé que de nouvelles données pour deux de ses médicaments en immuno-oncologie - Nivolumab et Ipilimumab - seront présentées au congrès annuel 2016 de l’AACR (American Association for Cancer Research) à La Nouvelle-Orléans, Louisiane, du 16 au 20 avril. […].

Données de tolérance à long terme d’OTEZLA® (aprémilast), présentées lors du Congrès de l’Académie Américaine de Dermatologie

« Les médecins traitent leurs patients atteints de psoriasis et de rhumatisme psoriasique pendant une longue période » a déclaré Jeffrey Sobell, Docteur à l'Université de médecine de Tufts (Massachussetts). « L’utilisation à long terme de l’aprémilast dans les essais menés sur des patients atteints de psoriasis en plaques ou de rhumatisme psoriasique n'a montré aucun nouveau signal lié à la tolérance. Ces résultats confirment le profil de tolérance de l'aprémilast et peuvent aider les médecins à prendre des décisions avisées sur l'utilisation à long terme de ce traitement oral non biologique. » […].

Arrêt prématuré d’une étude pivot de phase III sur Opdivo (nivolumab) chez des patients atteints du cancer de la tête et du cou

Bristol-Myers Squibb a annoncé qu’une étude randomisée de phase III évaluant Opdivo (nivolumab) par rapport au traitement du choix de l’investigateur, chez des patients atteints de carcinome épidermoïde de la tête et du cou (CETC), réfractaire au platine, récidivant ou métastatique, a été arrêtée prématurément.  […].

Myélome multiple : Farydak obtient une AMM européenne

Novartis annonce la mise à disposition dans le cadre de son AMM européenne de Farydak®, le premier inhibiteur de l’histone désacétylase (HDAC) approuvé dans le traitement du myélome multiple. « Farydak® représente un espoir et une avancée pour les patients atteints de myélome multiple en rechute et/ou réfractaire. Dans cette maladie, il est très fréquent que les patients rechutent ou cessent de répondre aux traitements. Le nouveau mécanisme d’action de Farydak peut augmenter l’efficacité chez les patients dont la maladie continue à progresser malgré plusieurs lignes de traitements », estime le Pr Philippe Moreau (CHU de Nantes). […].

L'AFIPA publie les résultats de son baromètre 2015 du SELFCARE

L’Afipa (Association française de l’industrie pharmaceutique pour une automédication responsable) présente les résultats du 14ème baromètre des produits du selfcare, [1] réalisé en collaboration avec OpenHealth. […].

Cosentyx® (secukinumab) obtient deux extensions d’AMM dans deux indications : la spondylarthrite ankylosante et le rhumatisme psoriasique

Novartis a annoncé que la Commission européenne autorisait l’utilisation de Cosentyx® (secukinumab, à la dose de 150 mg solution injectable) seul ou en association avec le méthotrexate (MTX), dans le traitement du rhumatisme psoriasique actif chez l'adulte lorsque la réponse aux traitements de fond antirhumatismaux (DMARDs) antérieurs a été inadéquate ainsi que dans le traitement de la spondylarthrite ankylosante active chez l'adulte en cas de réponse inadéquate au traitement conventionnel. […].

Dengue : Sanofi Pasteur déploie son vaccin le Dengvaxia

Après les Phillipines et le Mexique c'est le brésil qui vient d'autoriser le 28 décembre dernier la mise sur le marché du Dengvaxia, le vaccin contre la dengue mis au point par Sanofi Pasteur. L'autorité réglementaire Brésilienne a approuvé le vaccin pour la prévention de la maladie causée par les quatre sérotypes du virus de la dengue, chez les personnes âgées de 9 à 45 ans vivant dans les zones d'endémie. La dengue touche plus de 1.4 millions de personnes au Brésil. […].

Gilead arrête l'étude de phase 2 du simtuzumab chez des patients atteints de fibrose pulmonaire idiopathique

Séparément, des études de phase 2 du simtuzumab continuent chez des patients atteints de stéatose hépatique non alcoolique (SHNA) et d'angiocholite sclérosante primitive (ASP). Le CMD surveillant ces études s'est également réuni et a recommandé la poursuite de ces études, qui ont un critère d’évaluation de 96 semaines. […].

Gilead annonce les résultats préliminaires de deux études de phase 3 évaluant le ténofovir alafénamide (TAF) chez des patients atteints d'hépatite B chronique

« On estime que 350 millions de personnes souffrent d'hépatite B chronique dans le monde, et Viread est une option de traitement efficace pour ceux qui sont capables de recevoir le traitement », a déclaré Norbert Bischofberger, PhD, vice-président directeur en charge de la recherche et du développement et directeur scientifique chez Gilead Sciences. « Nous sommes heureux que les résultats de l'étude de phase 3 du TAF reflètent une haute efficacité et une amélioration des paramètres d'innocuité rénaux et osseux similaire à celle observée dans des études cliniques évaluant les traitements basés sur le TAF pour le VIH. Tout comme le VIH, le VHB est un état chronique qui requiert un traitement prolongé et nous nous réjouissons à l'idée de pouvoir offrir aux patients une option améliorée susceptible d'améliorer le traitement à long terme du VHB. » […].

Traitement du lupus : le LupuzorTM entre en phase III

Le LupuzorTM pourrait devenir le premier traitement spécifique non immunosuppresseur contre le lupus, une maladie auto-immune handicapante et à ce jour incurable. Découvert par l'équipe de Sylviane Muller au laboratoire d'Immunopathologie et chimie thérapeutique du CNRS à Strasbourg, ce peptide a fait l'objet d'un brevet du CNRS (délivré en 2009) et a déjà passé avec succès les phases I et II des essais cliniques réglementaires gérés par ImmuPharma-France. Une étude pivot1 internationale de phase III, toujours menée par cette dernière, débutera dans quelques jours aux États-Unis, avec le traitement du premier patient, avant d'être étendue à l'Europe. La phase III est la toute dernière phase de tests d'un candidat-médicament, avant son éventuelle autorisation de mise sur le marché. Le lancement de cette phase III a fait l'objet de la réunion d'une centaine de médecins ces 11 et 12 décembre, à Paris. […].

Traitement et prévention de l'embolie pulmonaire : le point sur les anti coagulants oraux directs

La maladie thrombo-embolique veineuse (MTEV) concerne plus de 1 million de personnes par an en Europe et environ 75 % des décès le sont à la suite d'événements thrombo­emboliques veineux (ETEV) survenus à l'hôpital. Cette mortalité annuelle est de l'ordre de 543 454 personnes/an dans une étude datant de 2007 et réalisée dans 25 pays européens. Estimée à 131,5 pour 100 000 personnes.année dont 58,1 % des cas sans cause évidente retrouvée, l'incidence de l'embolie pulmonaire (EP) augmente quant à elle avec l'âge et ce, en particulier, dès la tranche d'âge des 50-59 ans [2]. Enfin, le coût de la prise en charge intra-hospitalière est majeur (environ deux tiers des coûts médicaux directs dans l'année qui suit l'hospitalisation pour EP) [3]. Il s'agit donc d'un véritable problème de santé publique pour lequel les stratégies à la fois diagnostiques et thérapeutiques doivent être optimisées. […].

Le point sur les anti coagulants oraux directs dans la prévention de l'embolie artérielle chez des patients atteints de fibrillation artérielle non valvulaire

« Les AOD permettent des résultats globalement reproductibles tant sur l’efficacité que sur la sécurité d’emploi chez les patients en FANV ». Dans une méta-analyse AOD versus AVK (intégrant les études randomisées et contrôlées : RELY, ROCKET-AF, ARISTOTLE, ENGAGE AF-TIMI 48), les AOD ont globalement démontré leur non-infériorité (et dans certains cas leur supériorité) vis-à-vis de la warfarine en terme de prévention de la survenue d’AVC/événements emboliques systémiques chez les patients atteints de FANV (fibrillation atriale non valvulaire) [1]. […].

Mélanome avancé : nouvelles données pour le nivolumab et l'ipilimumab

Bristol-Myers Squibb a annoncé de nouvelles données à long terme concernant nivolumab dans le cadre de l’Etude CheckMate - 066 portant sur le mélanome avancé BRAF non muté.  […].

VIH : AMM européenne accordé à Genvoya de GILEAD

La Commission européenne accorde une autorisation de mise sur le marché pour Genvoya®, le comprimé à prise uniquotidienne (elvitégravir, cobicistat, emtricitabine et ténofovir alafénamide) de Gilead pour le traitement de l'infection par VIH-1 […].