Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Médicaments - Pharmacologie

821 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 13

Syndrome carcinoïde : le telotristat efficace selon les premiers résultats de l'étude TELESTAR

Le partenaire d'Ipsen, Lexicon Pharmaceuticals, annonce des résultats positifs de l’étude clinique de phase 3 TELESTAR montrant que telotristat etiprate est efficace dans le traitement du syndrome carcinoïde dû à des tumeurs neuroendocrines non contrôlé par les analogues de la somatostatine […].

L’Agence européenne des médicaments accorde une procédure d'évaluation accélérée à l’ixazomib pour les patients atteints de myélome multiple récurrent ou réfractaire aux médicaments

Takeda entend soumettre une demande d’autorisation de mise sur le marché pour l’ixazomib dans l’Union Européenne (EU) dans le courant des prochaines semaines. Cette demande est fondée sur les résultats de la première analyse intermédiaire prédéterminée de l’étude pivot de phase 3 TOURMALINE-MM1. Cette étude est un essai clinique international, randomisé, à double insu, contrôlé par placebo, mené auprès de 722 patients dans le but d'évaluer la supériorité de l'ixazomib en association avec le lénalidomide et la dexaméthasone sur un placebo en association avec le lénalidomide et la dexaméthasone chez des patients adultes atteints de myélome multiple récurrent et/ou réfractaire. Durant l'essai clinique, les patients poursuivent leur traitement et les résultats à long terme sont évalués. […].

PUBLICITE

Les plus

Sanofi et Regeneron annoncent l'approbation par la FDA de Praluent® (alirocumab), solution injectable, le premier inhibiteur PCSK9 disponible aux États-Unis pour le traitement de l'hypercholestérol...

Sanofi et Regeneron annoncent l'approbation par la FDA de Praluent ® (alirocumab), solution injectable, le premier inhibiteur PCSK9 disponible aux États-Unis pour le traitement de l'hypercholestérolémie LDL de l'adulte […].

Sanofi et Regeneron annoncent l'approbation par la FDA de Praluent® (alirocumab), solution injectable, le premier inhibiteur PCSK9 disponible aux États-Unis pour le traitement de l'hypercholestérol...

Sanofi et Regeneron annoncent l'approbation par la FDA de Praluent ® (alirocumab), solution injectable, le premier inhibiteur PCSK9 disponible aux États-Unis pour le traitement de l'hypercholestérolémie LDL de l'adulte […].

Sanofi et Regeneron annoncent que le CHMP recommande l'approbation en Europe de Praluent® (alirocumab) pour le traitement de l'hypercholestérolémie

Sanofi et Regeneron annoncent que le CHMP recommande l'approbation en Europe de Praluent ® (alirocumab) pour le traitement de l'hypercholestérolémie […].

Sanofi et Regeneron annoncent que le CHMP recommande l'approbation en Europe de Praluent® (alirocumab) pour le traitement de l'hypercholestérolémie

Sanofi et Regeneron annoncent que le CHMP recommande l'approbation en Europe de Praluent ® (alirocumab) pour le traitement de l'hypercholestérolémie […].

Le Nivolumab de BMS approuvé par la commission européenne

BMS a annoncé que la Commission Européenne a approuvé Nivolumab BMS pour le traitement du cancer du poumon non à petites cellules (CBNPC) de type épidermoïde (SQ) localement avancé ou métastatique après une chimiothérapie antérieure 2. Cette approbation marque la première avancée thérapeutique du CBNPC SQ depuis plus d’une décennie dans l’Union Européenne (UE). Nivolumab est également le premier inhibiteur PD-1 à démontrer une amélioration de la survie globale (SG) chez des patients atteints de CBNPC SQ préalablement traités1. Cette approbation autorise la commercialisation de Nivolumab dans tous les 28 États membres de l’UE. […].

Le vaccin d’AXON Neuroscience qui stopperait la maladie d’Alzheimer termine un essai clinique de phase I

Michal Novak, directeur scientifique d’Axon et co-fondateur de la société, a déclaré que « la première phase des essais cliniques démontre que nous avons réussi à créer un vaccin robuste et sûr contre l’Alzheimer. Il s’agissait de l’objectif de cette première phase, et il a été atteint à 100 pour cent. » […].

BUPRÉNORPHINE - SUBUTEX - À HAUT DOSAGE ; mésusage et détournements d’usage

Le nombre des héroïnomanes actuellement traités par buprénorphine est estimé à 150 000 en France. […].

L'ANSM établit la RTU d'Avastin® dans la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) dans sa forme néovasculaire

Le dispositif des Recommandations Temporaires d'Utilisation (RTU) élaborées par l'ANSM permet d'encadrer la prescription d'une spécialité pharmaceutique disposant d'une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) en France, dans une indication ou dans des conditions d'utilisation non conformes à son AMM. La RTU publiée aujourd'hui concerne l'utilisation hors AMM d'Avastin® du laboratoire Roche, dans le traitement de la DMLA dans sa forme néovasculaire. Elle entrera en vigueur à compter du 1er septembre 2015. […].

3 000 patients ont été enrôlés dans le Registre mondial pour le traitement aortique endovasculaire de Gore

Les données des patients précédemment enrôlés dans GREAT seront présentées dans le cadre d'une présentation vasculaire en direct faite par Ross Milner, docteur en médecine, professeur de chirurgie, codirecteur du Centre pour les maladies aortiques et directeur associé du programme de Bourse de chirurgie vasculaire à l'Université du Chicago Medical Centre, et par Dennis R. Gable, docteur en médecine, FACS, chef de chirurgie vasculaire et codirecteur du Centre pour les maladies aortiques thoraciques au Baylor Plano Heart Hospital et à Texas Vascular Associates. […].

TECOS, l'étude de l'innocuité cardiovasculaire de MSD sur le JANUVIA (sitagliptine), a satisfait au critère principal d'évaluation chez des patients atteints d'un diabète de type 2

Les conclusions sont publiées dans le New England Journal of Medicine et présentées lors des réunions scientifiques de l'American Diabetes Association Par rapport à un placebo, le traitement sous sitagliptine n'a pas augmenté les risques d'événements cardiovasculaires indésirables dans le cadre du critère principal d'évaluation, ni d'hospitalisation pour insuffisance cardiaque […].