De nouvelles données examinent l'effet de l'apport d'une statine au traitement optimisé des patients souffrant d'insuffisance cardiaque avancée

ORLANDO, Floride, November 5 /PRNewswire/ -- De nouvelles données de l'étude CORONA présentées aujourd'hui à l'occasion des sessions scientifiques 2007 de l'American Heart Association ont montré qu'ajouter une statine au traitement optimisé de l'insuffisance cardiaque n'améliorait pas de façon significative le pronostic des patients souffrant d'insuffisance cardiaque avancée, car cela n'inversait pas ni n'empêchait la détérioration d'un coeur défaillant.

Les patients auxquels étaient administrés 10 mg de CRESTOR(TM) (rosuvastatine) d'AstraZeneca ont bénéficié d'une réduction de 8 % (p=0,12) du critère principal combiné d'évaluation, à savoir le décès cardiovasculaire ou l'infarctus du myocarde ou l'accident vasculaire cérébral, ce qui n'est pas considéré comme statistiquement significatif. Cette réduction est principalement imputable à une réduction des athéroscléroses, c.-à-d. des accidents vasculaires cérébraux et des infarctus du myocarde (analyse post hoc p=0,05) qui sont les évènements pour lesquels les statines ont fait la preuve de leur bénéfice. Dans cette étude, la majorité des décès étaient soudains ou non ischémiques et le traitement avec la statine n'en a visiblement pas affecté les causes. Par ailleurs, une réduction importante des hospitalisations a été remarquée chez les patients traités avec CRESTOR, comparé aux patients placebo, que ces hospitalisations soient dues à n'importe quelle cause (p=0,007), à des causes cardiovasculaires (p<0,001) ou à une détérioration de l'insuffisance cardiaque (p=0,01).

« Les résultats CORONA constituent une avancée majeure dans la recherche médicale et la compréhension des insuffisants cardiaques avancés qui ont une réaction clairement différente au traitement à la statine de celle des patients sans insuffisance cardiaque », a déclaré le professeur John Kjekshus, chercheur principal du service de cardiologie, hôpital universitaire de Rikshospitalet, Oslo, Norvège. « Nous avons ajouté une statine très efficace à un régime de traitement optimal. Nos conclusions suggèrent que les causes majeures de décès chez ces patients n'étaient probablement pas associées à une athérosclérose, pour laquelle les bénéfices d'une statine chez les patients non insuffisants cardiaques ont été démontrés, mais plutôt liées à une détérioration du muscle cardiaque trop endommagé pour être soigné. CORONA souligne le besoin d'une intervention précoce dans la progression de l'athérosclérose pour éviter une de ses conséquences les plus graves : l'insuffisance cardiaque. »

« L'étude CORONA était une étude inédite et difficile qui illustre notre détermination à faire progresser la connaissance médicale en étudiant les effets de CRESTOR dans les populations difficiles de patients aux besoins desquels il n'a pas été répondu. L'étude CORONA a inclus des insuffisants cardiaques avancés suivant un traitement optimal qui, d'après les chercheurs, n'étaient pas candidats pour un traitement à la statine, afin de savoir si oui ou non les statines offrent des avantages supplémentaires ou pourraient être nocifs pour cette catégorie de patients. Suite à cette étude, AstraZeneca a fourni de nouvelles informations scientifiques pour aider à trouver des réponses à ces questions importantes », a estimé Elisabeth Bjork, directrice scientifique médicale internationale pour CRESTOR.

CORONA (COntrolled ROsuvastatin MultiNAtional Study in Heart Failure - Etude contrôlée multinationale de Rosuvastatine dans l'insuffisance cardiaque) était une étude randomisée à long terme contrôlée par placebo de plus de 5000 patients souffrant d'une insuffisance cardiaque systolique chronique, symptomatique (NYHA II-IV) d'origine ischémique. L'étude était conçue pour évaluer les effets sur la mortalité cardiovasculaire, la morbidité et la survie générale d'un ajout de 10 mg de CRESTOR à un traitement optimisé (y compris de multiples médicaments) de patients à propos desquels les chercheurs estimaient qu'un traitement de réduction des lipides n'était pas nécessaire.

Pendant l'étude, un dosage de 10 mg de CRESTOR a été bien toléré par plus de 2500 patients, avec un profil d'innocuité similaire au placebo. La fréquence et le type d'évènements secondaires étaient comparables dans tous les groupes de traitement, tout au long de l'étude. CORONA s'est déroulée dans 21 pays.

CORONA fait partie du programme élargi d'essais cliniques GALAXY d'AstraZeneca, conçu pour résoudre des questions importantes jusque là sans réponses en matière de recherche sur les statines. A l'heure actuelle plus de

69 000 patients répartis dans 55 pays ont été enrôlés dans le programme GALAXY.

CRESTOR est désormais titulaire d'autorisations réglementaires dans plus de 90 pays. A l'échelle mondiale, plus de 11 millions de patients ont fait l'objet d'ordonnances pour CRESTOR. Les données des essais cliniques et l'utilisation dans des situations réelles montrent que le profil d'innocuité de CRESTOR est conforme à celui d'autres statines commercialisées.

À propos d'AstraZeneca

AstraZeneca est un grand groupe international de produits pharmaceutiques qui se consacre à la recherche, au développement, à la fabrication et à la commercialisation de médicaments vendus sur ordonnance et à la fourniture de services de santé. Il s'agit de l'une des plus importantes sociétés pharmaceutiques au monde avec des ventes de services de santé d'un montant de 26,47 milliards de dollars et une position de leader en matière de vente de produits gastro-intestinaux, cardiovasculaires, de neurosciences, respiratoires, oncologiques et anti-infection. AstraZeneca est cotée au Sustainability Index (mondial) du Dow Jones ainsi qu'au FTSE4 Good Index.

Ce communiqué est mis à la disposition des médias de communication de la presse internationale pour le bénéfice des journalistes de la presse médicale professionnelle. Les différentes législations nationales, codes de pratiques, pratiques médicales etc. signifient que vous devriez vous mettre en rapport avec votre bureau AZ local afin d'obtenir des informations destinées à votre pays. En particulier, ce communiqué n'a pas été écrit pour une utilisation aux États-Unis.

Pour plus de renseignements sur AstraZeneca, veuillez consulter : http://www.astrazeneca.com

Pour de plus amples informations, veuillez consulter : http://www.AstraZenecaPressOffice.com

©2008 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : Patients , Floride , Pronostic , Coeur , Placebo , Santé , Infarctus du myocarde , Myocarde , Index , Recherche , Athérosclérose , Essais , Infarctus , Cardiologie , Compréhension , Ordonnances , Services de santé , Accident vasculaire cérébral , Connaissance , Infection , Neurosciences , Survie , Communication , Mortalité , Norvège

INSCRIPTION NEWSLETTER

Epidémiologie: Les +