Un nouveau rapport de l'IOF montre que la consommation de tabac ou d'alcool, la maigreur et une mauvaise alimentation sont néfastes pour les os

NYON, Suisse, October 19 /PRNewswire/ -- (En raison de la longueur de cette adresse URL, il est possible que vous deviez copier et coller ce lien hypertexte dans la zone d'adresse URL de votre navigateur Internet. Supprimez l'espace au besoin.)

Si vous fumez, buvez plus de deux unités d'alcool par jour, êtes de poids insuffisant, ne faites pas d'exercice ou ne mangez pas bien, vous pourriez préparer le terrain pour être atteint d'ostéoporose plus tard dans votre vie, selon un nouveau rapport publié aujourd'hui par l'International Osteoporosis Foundation (IOF) à l'occasion de la Journée mondiale de l'ostéoporose.

Le nouveau rapport « Beat the Break: Know and Reduce Your Osteoporosis Risk Factors » (« Combattre la cassure : Apprenez et réduisez vos facteurs de risque d'ostéoporose ») ( http://www.iofbonehealth.org/publications/beat-the-break.html) décrit les facteurs de risque communs, aussi bien modifiables que fixes, qui exposent les personnes à un risque d'ostéoporose plus élevé.

Daniel Navid, président-directeur général de l'IOF, note : « D'ici 2050, on estime que l'incidence de la fracture de la hanche, une conséquence majeure de l'ostéoporose, augmentera de 310 et 240 pour cent chez les hommes et les femmes, respectivement. Les fractures relatives à l'ostéoporose ont souvent pour conséquences des douleurs, une perte fonctionnelle et, dans le pire des cas, la mort. »

Le professeur Cyrus Cooper, auteur du rapport « Beat the Break » et membre du conseil de l'IOF, a déclaré, « Dans le monde entier, l'incidence de l'ostéoporose croît dans des proportions épidémiques. Nous savons maintenant qu'une femme sur trois et un homme sur cinq de plus de cinquante ans seront victimes d'une fracture ostéoporotique. »

« Beat the Break », ou « Combattre la fracture », est également le thème de la Journée mondiale de l'ostéoporose 2007, célébrée le 20 octobre avec des activités internationales dans plus de quatre-vingt pays. Pour combattre et éviter les fractures, l'IOF incite les personnes à effectuer le nouveau test de risque d'ostéoporose en une minute de l'IOF ( http://www.iofbonehealth.org/patients-public/risk-test.html) et à adopter un mode de vie bénéfique pour les os : un régime alimentaire comprenant suffisamment de calcium et vitamine D, et une activité physique régulière, tout en évitant de fumer et de consommer trop d'alcool.

Les facteurs de risque modifiables de l'ostéoporose surviennent principalement en raison de mauvais choix alimentaires ou de mode de vie. Ils comprennent une mauvaise alimentation, un faible indice de masse corporelle, les troubles alimentaires, l'alcool, le tabac, et une activité physique insuffisante.

Les facteurs de risque fixes sont ceux que les personnes présentent depuis la naissance ou qu'elles ne peuvent pas modifier. Ils comprennent l'âge, le sexe, les antécédents familiaux de fracture, la présence d'une fracture précédente, l'ethnicité, et le déclenchement d'une ménopause précoce. Il est important d'être conscient de ces risques fixes afin de prendre des mesures pour réduire la perte des minéraux des os.

La Journée mondiale de l'ostéoporose 2007 est financée par une subvention éducative sans restriction offerte par quatre sponsors internationaux Gold : Fonterra Brands, Novartis, MSD et Tetra Pak.

©2008 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : Tabac , Maigreur , Ostéoporose , Internet , Suisse , Risque , Vie , Personnes , Facteurs de risque , Conseil , Hanche , Mort , Physique , Sexe , Auteur , Incidence , Régime alimentaire , Vitamine D , Calcium , Femmes , Indice de masse corporelle , Minéraux

Epidémiologie: Les +