Accueil > Actualité médicale > Recherche scientifique > De nouveaux chiffres sur la mortalité pédiatrique

De nouveaux chiffres sur la mortalité pédiatrique

Caducee.net, le 26 mars 2005 (Recherche scientifique)Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

La revue médicale anglaise The Lancet vient de publier dans ces colonnes une étude qui présente les estimations les plus précises jamais réalisées sur les principales causes de mortalité chez les enfants dans le monde. Plus de 70 % des 10,6 millions de décès d'enfants dans le monde chaque année sont attribuables à six causes : pneumonie (19%), diarrhée (18%), paludisme (8%), sepsis ou pneumonie néonatale (10%), naissance avant le terme (10%) et asphyxie à la naissance (8%).

Robert Black et ses collaborateurs ont analysé les données des études publiées ou en cours dans le but d'établir une estimation précise des causes de décès chez les moins de 5 ans. Outre les chiffres imputables aux six premières causes de décès, on note que la sous-nutrition est la cause sous-jacente de plus de la moitié des décès des enfants. L'Afrique est une fois de plus le continent le plus touché puisqu'il porte 42 % de mortalité des enfants de moins de cinq ans. D'après les auteurs de l'étude, 29% des décès des moins de cinq ans surviennent en Asie du Sud Est.

Dans un éditorial qui accompagne cet article, Peter Byass (Umeå University, Sweden) rappelle que le problème sous-jacent reste la pauvreté. "La santé des enfants est fortement corrélée aux dépenses de santé par habitant. Dans le monde d'aujourd'hui, un enfant éthiopien a un risque de mourir avant cinq ans qui est 30 fois plus élevé qu'un enfant occidental."

Source : Lancet 2005; 365: 1147–52

Réagir à cet article

PUB