Accueil > Actualité médicale > Recherche scientifique > L’homozygotie en question dans la prédisposition au cancer

L’homozygotie en question dans la prédisposition au cancer

Caducee.net, le 26 mars 2008 (Recherche scientifique)Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

PUB
Une augmentation du taux d’homozygotie des cellules germinales pourrait être associée à une prédisposition à certains cancers, concluent des chercheurs dans la dernière livraison du JAMA.

Assié et collaborateurs rappellent avoir précédemment observé un faible taux d’hétérozygotie chez des patients cancéreux comparés à des sujets témoins, ce qui posait la question d’une contribution de l’homozygotie dans la prédisposition au cancer.

Aujourd’hui, ces auteurs expliquent avoir étudié cette question d’homozygotie des cellules germinales dans 385 cas de carcinomes (sein, prostate, tête et cou) comparés à des cas contrôles. L’analyse génétique portait à la fois sur les tumeurs et sur les cellules germinales.

« Nos données issues de trois tumeurs solides différentes, et validées dans un quatrième, démontrent qu’une fréquence élevée d’homozygotie germinale sur des marqueurs spécifiques est associée à ces cancers comparés aux contrôles…D’autre part, nous avons été en mesure de valider nos observations de manière indépendante dans un autre type de tumeur solide, le carcinome pulmonaire, en montrant une augmentation de la fréquence de l’homozygotie germinale dans les cas de cancers comparés à des contrôles appariés de même origine ethnique », écrivent les chercheurs.

Source : JAMA. 2008;299[12]:1437-1445

Caducée.net©Tous droits réservés. Enregistrement, reproduction et copie interdits.

SR

Réagir à cet article