Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Actualité médicale et hospitalière

10327 résultats triés par date
affichage des articles n° 865 à 877

Clinverse Technologies intègre le Programme de partenariat technologique de Medidata Solutions

Société technologique d’envergure mondiale spécialisée dans les solutions destinées à la gestion financière des essais cliniques, Clinverse fournit aux commanditaires et aux ORC de premier plan une solution complète pour assurer un processus de paiement efficace et rapide, alors qu’il était jusque-là fastidieux et source d’erreurs. ClinPay est une solution comptable solide dotée de capacités de paiement à l’échelle mondiale pouvant gérer des paiements en 130 devises. Remplaçant des outils et des méthodes essentiellement manuels et basés sur le papier, ClinPay effectue électroniquement le suivi des subventions accordées aux chercheurs et compare les dispositions des accords aux données-clés des essais afin d’effectuer des paiements précis aux chercheurs à l’achèvement des procédures. […].

Flambée d’infections à ECEH : augmentation du nombre des cas en Allemagne

Le nombre des cas de syndrome hémolytique et urémique (SHU) et d’infection à E. coli entérohémorragique (ECEH) continue d’augmenter en Allemagne. Dix pays en ont désormais notifié au Bureau OMS de l’Europe. […].

PUBLICITE

Les plus

Zimmer lance la cupule Maxera(TM) pour les patients actifs

COPENHAGUE, Danemark, June 2, 2011 /PRNewswire/ -- […].

La Commission européenne entérine la recommandation de l'Agence européenne des médicaments sur la levée de la suspension de l'autorisation de mise sur le marché pour l'octagam® et l'octagam® 10 %.

Dans sa recommandation du 14 avril 2011 révisée le 12 mai 2011, le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'Agence européenne des médicaments préconisait de lever la suspension à l'échelle européenne des autorisations de mise sur le marché pour l'octagam® et l'octagam® 10 %, en vigueur depuis le 4 octobre 2010. Cette recommandation était basée sur les actions et mesures de sauvegarde prises par Octapharma et soumise à certaines conditions. […].

L'Union européenne élargit l'accord de la marque CE au système OnControlTM de Vidacare Corporation

Cet élargissement de l'accord permettra d'utiliser le système pour les biopsies des os et du corps vertébral. L'utilisation du système OnControl avait précédemment été approuvée dans les pays de l'UE pour les biospies de la moelle osseuse et les injections de ciment osseux (vertébroplastie). […].

Yellox™ (Bromfenac sodium sesquihydrate), premier et unique médicament AINS oculaire devant être administré deux fois par jour, est approuvé par la Commission européenne, à la suite de l’opinion positive émise par le CHMP

Yellox, médicament anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS), est maintenant approuvé pour le traitement de l’inflammation oculaire post-opératoire après l’extraction de la cataracte chez les adultes. La chirurgie de la cataracte est l’une des chirurgies les plus couramment pratiquées à l’échelle mondiale. […].

La voix des patients et leur pouvoir : une Europe unie contre le cancer colorectal

LONDRES et BARCELONE, Espagne, June 1, 2011 /PRNewswire/ -- […].

DIA annonce les lauréats du nouveau Prix du Président qui récompense une réalisation remarquable dans le domaine de la santé mondiale

Le Prix du Président de DIA, qui récompense une réalisation remarquable dans le domaine de la santé mondiale, reconnaît les contributions significatives et novatrices d'un individu, groupe d'individus ou organisation, en faveur de l'amélioration de la santé à travers le monde. DIA reconnaît les sept scientifiques qui composaient l'équipe de direction de l'étude (connue sous le nom de CAPRISA 004) qui a fourni la première preuve que les médicaments antirétroviraux peuvent prévenir la transmission par voie sexuelle du VIH chez les femmes. L'essai clinique CAPRISA 004, réalisé sur 889 femmes d'Afrique du Sud, a montré que le gel microbicide ténofovir, utilisé avant et après un rapport sexuel, a permis de réduire, de 39% en général, et de 54% par les femmes qui l'ont utilisé systématiquement, le risque d'une contamination par cette infection. Cette étude a été financée conjointement par les gouvernements d'Afrique du Sud et des Etats-Unis, par le biais de l'Agence de l'Innovation Technologique (TIA) et la US Agency for International Development (USAID), respectivement. […].