imgLa maladie de Parkinson

Par Elisabeth Faure
Septembre 2000
Dernière mise à jour : Septembre 2001

Sommaire :
Définition - Quelques chiffres - Symptômes - Diagnostic - Traitement
Les dépêches de caducee.net sur la maladie de Parkinson
Pour en savoir plus
Les Associations

PUB

imgDéfinition

La maladie de Parkinson est une maladie neuro-dégénérative atteignant généralement l'homme après 50 ans. Elle se manifeste par un tremblement de repos, des troubles du tonus et une akinésie, diversement associés. Elle affecte également l'élocution et le "langage corporel". Comme beaucoup d'autres troubles neurologiques, la maladie de Parkinson est chronique, évolutive et pour le moment incurable. Elle est d'étiologie inconnue.

Classiquement, on décrit trois étapes évolutives de la maladie de Parkinson :

- La "lune de miel" qui est une période variant de 3 à 8 ans et qui se définit par une vie pratiquement normale. C'est une période de meilleure efficacité du traitement.
- Les classiques fluctuations qui affectent 60 % des patients après six ans d'évolution : akinésie et dyskinésies.
- La 3ème période, la plus handicapante, correspond à la perte d'efficacité de la L-Dopa.

imgQuelques chiffres

- On estime à 4 millions le nombre de personnes affectées par la maladie de Parkinson.
- En Europe, la prévalence globale de la maladie est estimée à 1,6 % chez les personnes âgées de plus de
65 ans
.
- En France, la maladie de Parkinson touche près de 100 000 personnes avec environ 8 000 nouveaux cas par an.
- En raison du vieillissement de la population mondiale, l'importance de la maladie de Parkinson comme problème de santé publique devrait s'accroître.
- La maladie de Parkinson débute généralement entre 55 et 65 ans mais de 5 à 10 % des patients sont atteints encore plus jeunes (entre 30 et 55 ans).
- Après 6 ans d'évolution, 60 % des malades ont des fluctuations motrices.

imgSymptômes

- Tremblements des membres au repos
- Rigidité musculaire
- Akinésie ou bradykinésie
- Parfois atteintes intellectuelles : détérioration de la mémoire, difficulté à adapter son comportement au changement de situation
- A des stades plus avancés, la maladie peut s'accompagner de confusion mentale ou de démence.
- Dans 30 % des cas, le malade peut présenter une dépression.
- D'autres symptômes peuvent s'ajouter : amaigrissement, constipation, hypersalivation, troubles du sommeil, de la parole et de l'écriture.

imgDiagnostic

Le 28 mars 2000, l'Anaes a rendu public ses recommandations sur les critères diagnostiques et thérapeutiques de la maladie de Parkinson.
Les spécialistes admettent que le diagnostic de la maladie de Parkinson idiopathique est à remettre en cause à tout moment. Le diagnostic doit être adapté aux caractéristiques évolutives de la maladie :

- Au début de la phase symptomatique, les critères ayant une valeur prédictive positive (VPP) doivent être privilégiés à savoir : le tremblement, l'asymétrie des symptômes et à un moindre degré le syndrome
akinéto-rigide.
- Dans un second temps, après un délai de 3 à 5 ans, la réponse pharmacologique devient un critère utilisable si l'amélioration des symptômes est supérieure à 50 % en utilisant un traitement dopaminergique à doses satisfaisantes.
- Plus tard, après une dizaine d'années d'évolution, la réponse pharmacologique positive est confirmée et s'accompagne fréquemment de dyskinésies et de fluctuations motrices.

imgTraitement

Il n'existe pas de traitement curatif de la maladie. Le traitement de la maladie de Parkinson a donc pour but de corriger les symptômes du patient, principalement les symptômes moteurs.
Les choix thérapeutiques sont essentiellement guidés par l'âge de début de la maladie de Parkinson et le degré de la gêne fonctionnelle.

Les traitements dopaminergiques : la L-Dopa

La L-Dopa est le traitement de référence. Elle est efficace à long terme sur la triade symptomatique
"tremblement - rigidité - ralentissement". De plus, le bon usage de la L-Dopa s'est accompagné d'une augmentation de l'espérance de vie d'au moins cinq ans pour les malades.
Cependant, des complications motrices, parfois sévères, à type de fluctuations motrices et de dyskinésies, apparaissent dans 86 % des cas après la période de "lune de miel". C'est la raison pour laquelle un consensus nouveau semble émerger : ne pas commencer d'emblée un traitement par la L-Dopa.

Les agonistes dopaminergiques

Ce sont : bromocriptine, lisuride, piribédil, ropinirole... Ils ont une efficacité habituellement moindre que celle de la L-Dopa mais ils entraînent moins d'effets moteurs indésirables.

Autres traitements symptomatiques

- l'amantadine
- les anticholinergiques
- les inhibiteurs de la Mono-Amine-Oxydase B (IMAO B)
- la sélégiline
- les inhibiteurs de la catéchol-O-Méthyl Transférase (ICOMT)

imgPour en savoir plus

Dossiers de fond

Parkinson
La voie nigro-striatale, diagnostic positif du syndrome parkinsonien, diagnostic différentiel du syndrome parkinsonien, diagnostic étiologique du syndrome parkinsonien, traitement.
Par P. Pollak - Consultation du corpus Médical - 1995.
Voir le document

Série de monographies sur les maladies liées au vieillissement : XII. Maladie de Parkinson — Percées récentes et nouvelles orientations
Renseignements de base et histoire naturelle, fardeau que représente la maladie (morbidité et mortalité), facteurs de risque, habitat en milieu rural, génétique et facteurs héréditaires, diagnostic, traitement, pronostic et comorbidité, dépression.
Par Natalie Kontakos et Julie Stokes - Vol. 20, N°2 - 1999.
Division des maladies liées au vieillissement, Bureau des maladies cardio-respiratoires et du diabète, Laboratoire de lutte contre la maladie, Direction générale de la protection de la santé, Santé Canada.
Voir le document

Maladie de Parkinson et syndromes parkinsoniens
Définition, Intérêt, Physiopathologie et Circonstances de Découverte - Diagnostics: Positif, Différentiel ; Formes Cliniques - Evolution, Pronostic, Traitement, Conclusion. Par MEDinfos.
http://www.medinfos.com/principales/fichiers/pm-neu-parkinson.shtml

La maladie de Parkinson
Généralités, le traitement des symptômes, la sécrétion de dopamine, radicaux libre et mort programmée.
Dossier du CNRS - Département des Sciences de la Vie - Mai 1998.
Voir le document

Conférence de consensus

La Maladie de Parkinson : critères diagnostiques et thérapeutiques
Quels sont les critères diagnostiques de la maladie de parkinson et quels sont les examens complémentaires
nécessaires ? Quelles sont les échelles d'évaluation utiles pour le suivi de la maladie de parkinson ? Quelles stratégies thérapeutiques sont à conseiller à la phase initiale de la maladie ? Quelles thérapeutiques sont à conseiller à la phase évoluée de la maladie (en dehors de la rééducation et de la neurochirurgie) ? Place et indications de la rééducation et de la réadaptation dans le traitement de la maladie de parkinson - Quelle est la place des traitements chirurgicaux ?
Conférence de consensus de l'Anaes, 3 mars 2000.
Texte long

Recherche

Greffes de neurones chez des patients parkinsoniens : bilan et perspectives
Les allogreffes intracérébrales de neurones fStaux ont démontré leur valeur pour le traitement de la maladie de Parkinson chez la majorité des quelques centaines de patients qui en ont bénéficié au cours des 10 dernières années...
Médecine thérapeutique. Vol. 6, Numéro 10, Décembre 2000 : 849-53, Risques neurologiques. Article disponible en texte intégral.
Voir le document

La maladie de Parkinson : lancement d'une enquête d'un type nouveau
"La première étude associant des sujets atteints de la maladie de Parkinson, les personnes qui s'occupent d'eux et des cliniciens a été lancée conjointement par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), l'Association européenne contre la maladie de Parkinson et la National Parkinson Foundation (NPF), qui a son siège aux Etats-Unis d'Amérique."
Communiqué de l'OMS / 71 du 14 octobre 1998.
Voir le document

Traitement

Pharmacologie de la maladie de Parkinson
Neuroanatomie et neuropharmacologie, pharmacologie moléculaire, principaux médicaments antiparkinsoniens, concept actuel.
Cours du Dr Philippe Le Cavorzin - Laboratoire de pharmacologie expérimentale et clinique - Faculté de médecine de Rennes - Dossier mis à jour le 8 février 1999.
Voir le document

Maladie de Parkinson
Définition de la maladie de Parkinson, classification et propriétés pharmacologiques des médicaments antiparkinsoniens, utilisation des médicaments anti-parkinsoniens. Par l'Agence Française de sécurité sanitaire des produits de santé.
Voir le site

Indication des spécialités : maladie de Parkinson
Données de la BIAM (Banque de données automatisée sur les médicaments).
Voir le document

Précautions d'emploi des spécialités : Maladie de Parkinson
Données de la BIAM (Banque de données automatisée sur les médicaments). Voir le document

imgLes Associations

Association France Parkinson
L'Association France Parkinson est une association sans but lucratif, reconnue d'utilité publique (décret du 17 juin 1988) qui regroupe environ 9 000 adhérents. Présentation de l'association, la maladie, publications, contacts, actualité de l'association, réseaux Parkinson.
Voir le document

Maladie de Parkinson : Association Parkliste
L'association Parkliste a pour objectif l'amélioration de la vie des Parkinsoniens. Vous trouverez sur le site une messagerie Parkliste, des informations sur les traitements en cours, une Base de données.
Voir le document

Groupe Parkinson 29 (GP29)
Association des Parkinsoniens du Finistère : activités de l'association, la maladie de Parkinson, la kinésithérapie et la maladie de Parkinson, l'orthophonie et la maladie de Parkinson...
Voir le document

Infoparkinson
Site officiel de la Société Parkinson du Québec. Sur le point d'ouvrir.
http://www3.sympatico.ca/milr/parkami/

Réseau Parkinson
Structure informelle et ouverte, destinée à mettre à la disposition du grand public linformation et le soutien nécessaires à ceux qui se trouvent confrontés à la maladie de Parkinson. Les partenaires sont : France-Parkinson, Parkliste et la Société Parkinson du Québec (SPQ). Leurs sites penvent être joints soit directement, soit en passant par le site du Réseau.
Voir le document

Asmp
L'Association suisse de la maladie de Parkinson (ASMP) est une organisation à but non lucratif réunissant des patients et leurs proches, et dont l'activité s'étend à toute la Suisse. Présentation, la maladie, liens, affiliations, prestations proposées, magazine de l'association, le patient au quotidien, forum.
http://www.parkinson.ch/fr/index_fr.htm

 
img