Accueil > Actualité médicale > Epidémiologie > Impact des modifications des modalités de vaccination par le BCG sur l’épidémiologie de la tuberculose en France en 2009

Impact des modifications des modalités de vaccination par le BCG sur l’épidémiologie de la tuberculose en France en 2009

INVS, le 14 juin 2011 (Epidémiologie)Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

L’obligation de vaccination par le BCG a été suspendue en juillet 2007 et remplacée par une recommandation de vaccination des enfants à risque de tuberculose. Par ailleurs, le dispositif de vaccination intradermique (Monovax®) a été retiré du marché en janvier 2006, entraînant dès cette date une baisse de la couverture vaccinale. Les données de la déclaration obligatoire de la tuberculose parmi les enfants nés après janvier 2006 permettent de juger de l’impact de ces nouvelles modalités de vaccination.

En 2009 en France, le nombre de cas de tuberculose parmi les enfants de moins de 4 ans est similaire à celui observé avant 2006 et le nombre de formes graves (méningites et miliaires) reste très faible. Cependant, le nombre de cas parmi les moins de 4 ans augmente hors Île-de-France et s’accompagne d’une augmentation de la proportion de cas non vaccinés. Les données épidémiologiques ne montrent pour l’instant pas d’impact des nouvelles modalités de vaccination au-delà de ce qui était attendu, mais l’évolution de l’épidémiologie de la tuberculose parmi les enfants et les niveaux de couverture vaccinale des enfants à risque doivent être suivis avec la plus grande attention.

Réagir à cet article

PUB