Télé et obésité : un lien qui se précise

Le lien entre le temps passé devant la télévision et l’obésité est connu. Une nouvelle étude menée sur le long terme apporte des précisions sur cette relation et montre notamment qu’elle est plus forte chez les filles que chez les garçons.

Robert Hancox (University of Otago, Nouvelle-Zélande) et Richie Poultron ont analysé les habitudes télévisuelles, l’indice de masse corporelle et le statut socio-économique de plusieurs familles soit plus de 1000 enfants, tous les deux ans, entre l’âge de trois et quinze ans. Les résultats ont été publiés dans la revue International Journal of Obesity.

Leurs résultats indiquent que le temps passé à regarder la télévision est un élément prédictif de l’indice de masse corporelle encore plus performant que l’apport calorique ou l’activité physique, expliquent les chercheurs. Autre résultat, les filles sont apparues plus sensibles à cet effet que les garçons.

Source : International Journal of Obesity

Caducée.net ©Tous droits réservés. Enregistrement, reproduction et copie interdits.

Descripteur MESH : Obésité , Télévision , Temps , Physique , Habitudes , Reproduction

Recherche scientifique: Les +