La filariose lymphatique en voie d’éradication en Egypte

L’application en Egypte des recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’éradication de la filariose lymphatique semble avoir donné d’excellents résultats, selon une analyse récente de l’efficacité du traitement sur le terrain.

Sur la base d’un traitement de masse dans les zones d’endémie, la prise annuelle d’une seule dose de diethylcarbamazine (6 mg/kg) et d’albendazole (400 mg) a permis sur cinq ans de réduire la prévalence de la filariose lymphatique à un niveau proche de l’éradication. Ceci est la conclusion d’une étude menée par des médecins et épidémiologistes égyptiens et américains qui ont suivi la mise en place de ce programme en Egypte.

Selon leur résultats qui concernent deux zones géographiques de traitement, la stratégie appliquée assure une bonne couverture de traitement (>80%) et une diminution drastique de la prévalence de la filariose lymphatique au bout de cinq cycles de traitement. « Ces villages semblent sur le point d’éradiquer la filariose après cinq ou six cycles de traitement ‘MDA (mass drug administration)’. Si ces villages sentinelles sont typiques des communautés inclues dans le programme national, ce programme sera vraisemblablement un succès », souligne le Dr Weil, l’un des auteurs de l’étude. L’Egypte est en effet l’un des premiers pays à avoir initié cette campagne de traitement de masse en suivant les recommandations de l’OMS.

Source : Lancet 2006; 367: 992–99

Caducée.net ©Tous droits réservés. Enregistrement, reproduction et copie interdits.

Descripteur MESH : Filariose lymphatique , Santé , Prévalence , Reproduction , Médecins

Recherche scientifique: Les +