CorAssist prouve l'efficacité de son dispositif sur des animaux et présente une innocuité de 3 mois chez l'homme

Après avoir travaillé pendant quatre ans en étroite collaboration avec les chercheurs du Technion – l'Institut israélien de Technologie de Haïfa, CorAssist a adapté avec succès un modèle canin de dysfonction diastolique aiguë, développé par le Dr. Margaret Redfield de la Mayo Clinic, dans le premier modèle cochon nain de dysfonction diastolique chronique.

L'ImCardia a franchi une étape supplémentaire en vue de devenir le nouveau paradigme du traitement de l'insuffisance cardiaque diastolique

CorAssist, un développeur de dispositifs thérapeutiques originaux destinés au traitement de l'insuffisance cardiaque diastolique (ICD), a annoncé aujourd'hui que son produit phare, l'ImCardia, avait notablement amélioré les paramètres de l'ICD à l'occasion de la première étude préclinique de son genre, et avait présenté une innocuité préliminaire chez deux sujets humains après trois mois de suivi.

Après avoir travaillé pendant quatre ans en étroite collaboration avec les chercheurs du Technion l'Institut israélien de Technologie de Haïfa, CorAssist a adapté avec succès un modèle canin de dysfonction diastolique aiguë, développé par le Dr. Margaret Redfield de la Mayo Clinic, dans le premier modèle cochon nain de dysfonction diastolique chronique.

Les cochons nains dans lesquels a été implanté le dispositif ImCardia ont présenté une amélioration notable de la fonction diastolique, par rapport à un groupe de contrôle de cochons nains.

« Nous avons constaté avec étonnement que les données de l'écho-doppler reviennent rapidement à des valeurs normales dans le groupe ImCardia alors que le groupe de contrôle a continué d'indiquer un déclin de la fonction diastolique », déclare le Dr. Lea Lak, directeur médical de CorAssist. « Ceci constitue pour nous un grand encouragement au moment où nous nous préparons à notre étude d'efficacité chez les humains qui est prévue au début de l'année prochaine. »

Au T2 2008, CorAssist a commencé à enrôler des patients pour une première étude d'innocuité chez lhomme qui sera effectuée dans des centres médicaux triés sur le volet en Amérique latine et en Europe. À ce jour, l'ImCardia a été implanté sur deux patients. Des évaluations cliniques préliminaires, évaluations par échographie-doppler et évaluations de qualité de vie ont indiqué que le dispositif ImCardia est sans danger après trois mois de suivi. Le but que CorAssist s'est fixé est d'implanter le dispositif dans treize autres patients dont l'enrôlement sera achevé au T2 2009.

« L'insuffisance cardiaque diastolique est un trouble très grave et non résolu à ce jour en cardiologie. Le dispositif de CorAssist est absolument innovant et a le potentiel d'être le premier dispositif thérapeutique destiné à cette affection. Il est mis au point à partir de principes mécaniques de base l'énergie produite par la fonction systolique est exploitée et transférée afin d'améliorer la fonction diastolique. Lorsque j'ai vu le dispositif pour la première fois, j'ai immédiatement compris qu'il avait un grand potentiel », déclare le Dr. Peteris Stradins, chef du département de chirurgie cardiaque de l'Université clinique Pauls Stradins de Riga, en Lettonie et l'un des principaux chercheurs de la première étude d'innocuité chez l'homme effectuée par CorAssist.

Parallèlement aux efforts réalisés autour du dispositif ImCardia, CorAssist a fait progresser un produit minimalement agressif, le CORolla, à la phase d'étude clinique sur l'animal. Les réalisations de la société feront l'objet d'une mention spéciale cette semaine lors de la cérémonie de remise des récompenses « Techno-College Innovation » de l'Association européenne de chirurgie cardio-thoracique (AECCT) organisée à Lisbonne, au Portugal.

« Nous sommes extrêmement intéressés par les avancées réalisées par CorAssist. Nous sommes en train de trouver un financement de 15 millions USD auprès d'investisseurs nouveaux ou établis, pour mettre sur le marché des dispositifs en cours de mise au point qui pourront avoir des effets réellement positifs sur la qualité de vie des patients affectés par l'ICD », déclare à son tour Amir Loshakove, PDG de CorAssist.

À propos de CorAssist

CorAssist est une entreprise spécialisée dans les dispositifs médicaux et qui met au point des dispositifs thérapeutiques originaux pour le traitement de l'insuffisance cardiaque diastolique (ICD). L'ICD est un état dans lequel le cœur s'ankylose et/ou ne parvient pas à se relâcher et se remplit de manière inadéquate. À l'heure actuelle, il n'existe pas d'options thérapeutiques reposant sur des informations factuelles pour le nombre de patients affectés par l'ICD et dont le nombre est estimé à deux millions aux États-Unis.

Les dispositifs de type « ressort » de la société exploitent l'énergie élastique produite par le ventricule gauche au cours de la systole (contraction) et libèrent cette énergie au cours de la diastole (relâchement). L'énergie libérée aide le ventricule gauche à surmonter sa raideur en « rebondissant » suffisamment pour améliorer le relâchement et le remplissage sanguin.

Le texte du communiqué issu dune traduction ne doit daucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue dorigine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

CONTACT:

CorAssistMirit LavieTéléphone +972-9-955-4500 poste 101mirit_l@corassist.com

© 2008 Business Wire - Tous droits réservés

Descripteur MESH : Animaux , Technologie , Patients , Traduction , Vie , Qualité de vie , Ankylose , Diastole , Jurisprudence , Systole , Association , Échographie , Langue , Portugal , Cardiologie , Europe , Lettonie , Thérapeutique

Pratique médicale: Les +