Une échelle simple pour évaluer le risque chez des patients avec sus-décalage ST

Estimer le risque de décès à court terme est essentiel lorsque des patients se présentent en urgence pour un infarctus du myocarde (IDM) avec un sus-décalage du segment ST. Des auteurs américains décrivent dans le Lancet du 10 novembre un index simple et rapide pour estimer la mortalité.

Dans leur article, Morrow et al. expliquent que les modèles actuels pour estimer la mortalité chez les patients avec IDM et un sus-décalage ST prennent en compte jusqu'à 45 variables. Néanmoins, l'âge, le rythme cardiaque et la pression artérielle ont un poids très important dans ces modèles.

L'équipe de Morrow a revu les données 13.253 cas d'IDM avec sus-décalage ST. L'objectif était de tester la validité d'un index simple pour évaluer la mortalité à 30 jours. La variable était calculée par la formule : [rythme cardiaque x (age/10)2] / (pression artérielle systolique).

Cet indice était un élément prédictif fiable et indépendant de la mortalité à 30 jours et des complications et décès dans les 24 heures. Si les indices sont séparés en quintiles, on observe un taux de mortalité qui peut varier de 0,8 % à 17,4 %.

Les auteurs estiment que cet indice peut être utilisé par tout le personnel médical et permet un triage rapide des patients aussi bien en dehors de l'hôpital qu'au moment de la première admission. Dans un commentaire qui accompagne cet article, Brian Gibler (University of Cincinatti College of Medicine) estime qu'il est néanmoins important de savoir si l'utilisation de cet indice permet d'améliorer la survie globale.

Source : Lancet 2001;358:1571-75.

Descripteur MESH : Patients , Risque , Mortalité , Index , Infarctus , Myocarde , Infarctus du myocarde , Pression , Pression artérielle , Triage , Rythme cardiaque , Survie , Commentaire

Recherche scientifique: Les +

France Biotech alerte le Gouvernement sur la situation désastreuse des études cliniques en France et appelle à la tenue d’un « Ségur de la Recherche Clinique en France »

NIHR : un essai préventif concernant l’arthrite va offrir de l’espoir à des millions de personnes

Assay Depot crée une place de marché axée sur l'innovation préclinique pour AstraZeneca

L’ajout de thrombectomie avec stent au traitement de patients ayant subi un accident ischémique cérébral réduit l’invalidité, selon des études mondiales

Une étude publiée dans le European Journal of Neurology confirme que la thérapie non-invasive de stimulation du nerf vague d'electroCore (nVNS) est non seulement sûre mais pourrait s'avérer efficace pour traiter tout un éventail d'affections.

Gecko Biomedical obtient une aide de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour accélérer le développement de ses adhésifs bio-mimétiques

DIAXONHIT annonce que les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg seront le Laboratoire Central Européen pour la réalisation des tests AlloMap® de CareDx® pour les transplantés cardiaques

Ossianix se développe et élargit sa collaboration avec Lundbeck dans le domaine de la recherche sur les thérapies portant sur le système nerveux central (SNC)

ERYTECH annonce des résultats complémentaires positifs de l’étude de phase III avec ERY-ASP/GRASPA® dans la leucémie aiguë lymphoblastique

Le cancer de la prostate semble lié au nombre de partenaires sexuels mais aussi au type de sexualité pratiquée.