Accueil > Actualité médicale > Recherche scientifique > Une échelle simple pour évaluer le risque chez des patients avec sus-décalage ST

Une échelle simple pour évaluer le risque chez des patients avec sus-décalage ST

Caducee.net, le 09 nov. 2001 (Recherche scientifique)Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

PUB
Estimer le risque de décès à court terme est essentiel lorsque des patients se présentent en urgence pour un infarctus du myocarde (IDM) avec un sus-décalage du segment ST. Des auteurs américains décrivent dans le Lancet du 10 novembre un index simple et rapide pour estimer la mortalité.

Dans leur article, Morrow et al. expliquent que les modèles actuels pour estimer la mortalité chez les patients avec IDM et un sus-décalage ST prennent en compte jusqu'à 45 variables. Néanmoins, l'âge, le rythme cardiaque et la pression artérielle ont un poids très important dans ces modèles.

L'équipe de Morrow a revu les données 13.253 cas d'IDM avec sus-décalage ST. L'objectif était de tester la validité d'un index simple pour évaluer la mortalité à 30 jours. La variable était calculée par la formule : [rythme cardiaque x (age/10)2] / (pression artérielle systolique).

Cet indice était un élément prédictif fiable et indépendant de la mortalité à 30 jours et des complications et décès dans les 24 heures. Si les indices sont séparés en quintiles, on observe un taux de mortalité qui peut varier de 0,8 % à 17,4 %.

Les auteurs estiment que cet indice peut être utilisé par tout le personnel médical et permet un triage rapide des patients aussi bien en dehors de l'hôpital qu'au moment de la première admission. Dans un commentaire qui accompagne cet article, Brian Gibler (University of Cincinatti College of Medicine) estime qu'il est néanmoins important de savoir si l'utilisation de cet indice permet d'améliorer la survie globale.

Source : Lancet 2001;358:1571-75.

Réagir à cet article