Accueil > Actualité médicale > Recherche scientifique > Pathologie des minicolonnes dans l’autisme

Pathologie des minicolonnes dans l’autisme

Caducee.net, le 12 févr. 2002 (Recherche scientifique)Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Des neurobiologistes américains ont mis en évidence dans le cerveau de patients autistes, des anomalies au niveau des minicolonnes des lobes temporaux et frontaux, qui pourraient expliquer le comportement observé dans cette pathologie. L’étude réalisée par imagerie informatique est publiée dans la revue Neurology.

La minicolonne (Les neurones sont regroupés en minicolonnes de 100 à 200 cellules) est l’organisation de base des cellules du cerveau, permettant à un individu de recevoir une information, de l’intégrer puis d’y répondre.

Un changement quel qu’il soit dans la structure des minicolonnes aura donc un effet sur la capacité d’un individu à réagir à son environnement.

C’est pourquoi Manuel Casanova et ses collaborateurs (Université de Caroline du Sud, Columbia, Georgie, EU) ont examiné, entre autres, ces unités structurelles chez des patients autistes (n=9) et chez des personnes contrôle (n=9).

L’examen a révélé que les minicolonnes des patients autistes étaient plus petites que chez les non autistes, mais qu’elles étaient plus nombreuses.

Les chercheurs se demandent maintenant si ces différences sont imputables à une quelconque mutation ou bien à d’autres facteurs.

Source : Neurology 2002;58:428-32.

Réagir à cet article

PUB