Une mutation, un système immunitaire et un effet sur le risque de cancer

Une variation génétique qui affecte la région promotrice du gène de la caspase 8 est associée à une diminution de la susceptibilité à divers cancers, montrent des résultats publiés aujourd’hui dans la revue Nature Genetics.

La caspase 8 intervient dans le déclenchement de l’apoptose et notamment dans la régulation de la survie des lymphocytes T antitumoraux. Comme le détaillent Sun et collaborateurs dans leur article, toute mutation susceptible de perturber la régulation de l’apoptose de ces lymphocytes pourrait se traduire par une modification du risque de survie de cellule tumorale et donc de progression cancéreuse. Ces chercheurs ont choisi d’étudier dans ce cadre divers gènes importants pour la régulation de ce processus apoptotique des cellules immunitaires.

Leurs travaux ont mis en évidence qu’une délétion située dans la région promotrice de la caspase 8 était associée à une susceptibilité réduite à plusieurs cancers dont le cancer du poumon, de l’œsophage, de l’estomac, colorectal, du col de l’utérus et du sein. Ceci a été vérifié dans une population chinoise composée de près de 5000 patients avec un cancer et presque autant de sujets contrôles. Dans le détail, cette mutation se traduit par une diminution du niveau d’expression de la caspase 8 et donc par une réduction de l’apoptose déclenchée par des antigènes de cellules cancéreuses.

Au final, ces résultats montrent également que des variations individuelles de l’état d’activation du système immunitaire peuvent avoir un impact sur le risque potentiel de cancérisation, discutent les chercheurs.

Source: Nature Genetics advance online publication, published online 22 April 2007; doi:10.1038/ng2030

Caducée.net ©Tous droits réservés. Enregistrement, reproduction et copie interdits.

Descripteur MESH : Mutation , Risque , Système immunitaire , Caspase 8 , Nature , Génétique , Variation génétique , Cellules , Lymphocytes , Survie , Antigènes , Gènes , Lymphocytes T , Patients , Reproduction , Population , Poumon

Recherche scientifique: Les +

France Biotech alerte le Gouvernement sur la situation désastreuse des études cliniques en France et appelle à la tenue d’un « Ségur de la Recherche Clinique en France »

NIHR : un essai préventif concernant l’arthrite va offrir de l’espoir à des millions de personnes

Assay Depot crée une place de marché axée sur l'innovation préclinique pour AstraZeneca

L’ajout de thrombectomie avec stent au traitement de patients ayant subi un accident ischémique cérébral réduit l’invalidité, selon des études mondiales

Une étude publiée dans le European Journal of Neurology confirme que la thérapie non-invasive de stimulation du nerf vague d'electroCore (nVNS) est non seulement sûre mais pourrait s'avérer efficace pour traiter tout un éventail d'affections.

Gecko Biomedical obtient une aide de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour accélérer le développement de ses adhésifs bio-mimétiques

DIAXONHIT annonce que les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg seront le Laboratoire Central Européen pour la réalisation des tests AlloMap® de CareDx® pour les transplantés cardiaques

Ossianix se développe et élargit sa collaboration avec Lundbeck dans le domaine de la recherche sur les thérapies portant sur le système nerveux central (SNC)

ERYTECH annonce des résultats complémentaires positifs de l’étude de phase III avec ERY-ASP/GRASPA® dans la leucémie aiguë lymphoblastique

Le cancer de la prostate semble lié au nombre de partenaires sexuels mais aussi au type de sexualité pratiquée.