Gene Signal lance les tests cliniques de phase III de son produit ophtalmologique prévenant le rejet des greffes de cornée

LAUSANNE, Suisse, November 10 /PRNewswire/ --

Basée en Suisse, tout en développant son programme de recherche en France et son développement de produit au Canada, Gene Signal, une entreprise biotech, débute actuellement les tests cliniques de phase III du GS-101, son produit ophtalmologique le plus avancé, qui vise à prévenir le rejet des greffes de la cornée.

Chaque année, dans le monde, pour guérir ou prévenir la cécité, plus de 40'000 greffes de cornée sont effectuées, ce qui représente la chirurgie de transplantation la plus fréquemment exécutée. Toutefois, après 5 ans, le taux d'échec de ces greffes de cornée atteint quelque 35%. Or, comme pour de nombreux autres types de greffe, la disponibilité d'organes venant de donneurs est très limitée. Dans ce contexte de longues listes d'attente (entre 6 mois et 2 ans), tout échec de greffe est donc un attristant "gaspillage".

L'une des principales raisons du rejet de greffes de cornée est la réponse immunitaire du corps humain. Normalement, la cornée est avasculaire (dépourvue de vaisseaux sanguins), ce qui devrait protéger la cornée transplantée de tout rejet. Pourtant, dans certaines circonstances, une création de vaisseaux sanguins (néovascularisation) s'active spontanément, provoquant une réponse immunitaire contre la cornée transplantée, laquelle peut mener au rejet immunitaire de la greffe.

A ce jour, il n'existe pas de traitement contre ce type de rejets. Gene Signal développe donc de nouvelles méthodes destinées à prévenir ce syndrome. En particulier, avec son approche d'oligonucléotides antisens, Gene Signal vise à bloquer les voies métaboliques menant à la formation de vaisseaux sanguins dans la cornée. Cette approche utilise de courts fragments d'ADN qui ciblent et bloquent spécifiquement la production d'une des protéines nécessaire à la formation et la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins.

Son produit GS-101, administré sous forme de gouttes pour les yeux, a complété avec succès l'étude de phase II. Les résultats confirment une régression significative de la néovascularisation de la cornée, alors que le groupe placebo, au contraire, a enregistré dans tous les cas une augmentation de nouveaux vaisseaux.

« Les résultats intérimaires de nos études de phase II suggèrent que les gouttes ophtalmiques GS-101 sont une approche efficace et sûre pour inhiber et diminuer spécifiquement la néovascularisation cornéenne, laquelle est le risque majeur d'un rejet de greffe de la cornée », indique le Professeur Claus Cursiefen, du département d'ophtalmologie de l'Université Friedrich Alexander, à Erlangen-Nuremberg (Allemagne).

Qui ajoute : « comparé au groupe placebo, où nous avons enregistré une progression continue de 100% de la néovascularisation de la cornée sur une période de 3 mois, le groupe ayant bénéficié du traitement optimal a, au contraire, obtenu une régression de 86% (la progression se limitant donc à 14% des cas, seulement) ».

Le Prof. Claus Cursiefen s'est vu offrir une tribune lors de la plus importante convention des ophtalmologistes internationaux, le Congrès de l'Académie Américaine d'Ophtalmologie à Atlanta, USA, du 8 au 11 novembre 2008, pour présenter ces résultats prometteurs.

En parallèle, Gene Signal développe un pipeline diversifié de nouveaux oligonucléotides et oligonucléotides antisens, de protéines et d'anticorps monoclonaux pour traiter toute une gamme d'autres maladies découlant de l'angiogénèse. La société évalue trois nouveaux médicaments en ophtalmologie, mais aussi en dermatologie, et travaille, en outre, sur quatre molécules ayant des applications prometteuses dans le domaine des maladies vasculaires et de l'oncologie.

A propos de Gene Signal

Gene Signal (http://www.genesignal.com) est une entreprise de biotechnologie se concentrant sur la découverte de gènes impliqués dans la régulation de l'angiogénèse. Fondée en 2000, la société a réuni une remarquable équipe de talents, incluant des chercheurs de pointe dans le domaine scientifique et médical, mais aussi des professionnels expérimentés de la gestion d'entreprise, de la protection de la propriété intellectuelle et tant du développement que de la mise sur le marché de médicaments de pointe.

Gene Signal poursuit ses avancées dans le développement de sa propre technologie de modulation de l'angiogénèse et a déjà constitué un portefeuille de produits brevetés significatif, tout en s'assurant un pipeline clinique et pré-clinique diversifié. Basé à Lausanne, le siège social de la société sera bientôt transféré au Parc Scientifique de l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), tout en poursuivant son programme de recherche en France et son développement de produit au Canada.

Afin de pouvoir se concentrer sur la recherche, Gene Signal recherche actuellement des partenaires de licence pour commercialiser ou co-développer son portefeuille thérapeutique.

©2008 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : Suisse , Cornée , Oligonucléotides , Canada , Placebo , Recherche , Oligonucléotides antisens , Vaisseaux sanguins , France , Ophtalmologie , Croissance , Gènes , Syndrome , Transplantation , Anticorps , Dermatologie , Méthodes , Propriété , Risque , Technologie , ADN , Anticorps monoclonaux , Corps humain , Néovascularisation cornéenne , Protéines , Thérapeutique , Allemagne

Médicaments: Les +

Celegne annonce l’homologation de l’ABRAXANE® par Swissmedic pour le traitement des cancers métastasiques du pancréas et du sein

Epirus annonce des données de suivi positives à la semaine 58 de l’étude portant sur BOW015 pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde

OTEZLA® (apremilast) par voie orale approuvé par la Food and Drug Administration aux États-Unis pour le traitement des patients atteints d’un psoriasis en plaques modéré à grave

L. reuteri, un probiotique de référence dans la colique du nourrisson

Un rapport d'essai publié dans la revue Headache and Pain Journal confirme encore l'efficacité du traitement contre les céphalées par stimulation non invasive du nerf vague d'electroCore

Le traitement expérimental ténofovir alafénamide (TAF) de Gilead administré sous forme de comprimé unique pour traiter l’infection par le VIH répond à l’objectif principal à 48 semaines lors de deux études de phase 3

Sanofi et Regeneron annoncent le lancement d'une étude de phase 3 du dupilumab dans le traitement de la dermatite atopique

Les patients pédiatriques atteints d'hypophosphatasie et recevant de l'Asfotase Alfa expérimentale ont constaté des améliorations constantes de la croissance et de la fonction physique

MSD présente les premiers résultats d'une étude de phase III sur l'omarigliptine, un inhibiteur expérimental de la DPP-4 administré une fois par semaine, réalisée auprès de sujets japonais atteints de diabète de type 2

HUMIRA(R) d'Abbott reçoit un avis positif de l'EMEA pour le traitement du psoriasis en plaques modéré à sévère

Un rapport d'essai publié dans la revue Headache and Pain Journal confirme encore l'efficacité du traitement contre les céphalées par stimulation non invasive du nerf vague d'electroCore

Sanofi et Regeneron annoncent le lancement d'une étude de phase 3 du dupilumab dans le traitement de la dermatite atopique

Le CHMP européen émet un avis favorable quant à l’utilisation du Harvoni® (Lédipasvir/Sofosbuvir) de Gilead dans le traitement de l’hépatite C chronique chez l’adulte

Le traitement expérimental ténofovir alafénamide (TAF) de Gilead administré sous forme de comprimé unique pour traiter l’infection par le VIH répond à l’objectif principal à 48 semaines lors de deux études de phase 3

OTEZLA® (apremilast) par voie orale approuvé par la Food and Drug Administration aux États-Unis pour le traitement des patients atteints d’un psoriasis en plaques modéré à grave

Celegne annonce l’homologation de l’ABRAXANE® par Swissmedic pour le traitement des cancers métastasiques du pancréas et du sein

electroCore LLC: Les données randomisées présentées lors de la réunion internationale sur les céphalées (EHMTIC1) montrent que gammaCore permet de réduire considérablement la fréquence des crises de céphalées vasculaires ...

Epirus annonce des données de suivi positives à la semaine 58 de l’étude portant sur BOW015 pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde

Novaliq GmbH annonce des résultats positifs issus de l'étude de phase 1 sur les gouttes ophtalmiques CyclASol® (solution de cyclosporine) en doses répétées et croissantes

Novaliq GmbH annonce des résultats positifs issus de l'étude de phase 1 sur les gouttes ophtalmiques CyclASol® (solution de cyclosporine) en doses répétées et croissantes