Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Actualité médicale et hospitalière

10327 résultats triés par date
affichage des articles n° 145 à 157

Actualités au GRCI 2014 : Le stent coronarien de CeloNova BioSciences, COBRA PzF™, obtient un faible taux de TLR de 3 % avec une courte durée de bi-thérapie anti-plaquettaire (DAPT)

L’étude prospective, mono-centrique portait sur 100 patients, dont un grand nombre présentaient une maladie pluritronculaire, des lésions complexes et des comorbidités telles que le diabète, l’hypertension, la dyslipidémie, la fibrillation auriculaire, des antécédents de PCI, un infarctus du myocarde antérieur, entre autres. Au suivi à six mois, les résultats indiquaient zéro pour cent (0 %) de thrombose de stent, zéro pour cent (0 %) d’infarctus du myocarde, une seule mort cardiaque due à une insuffisance cardiaque terminale (1 %) et trois pour cent (3 %) de Target Lesion Revascularization (revascularisation de lésion cible ou TLR), entraînant quatre pour cent (4 %) de Major Adverse Coronary Event (évènement indésirable coronarien majeur ou MACE). […].

Nestlé Skin Health créera un réseau de centres d'innovation consacré à la promotion de la santé dermatologique

Humberto C. Antunes, Nestle Skin Health CEO (Photo: Business Wire) […].

PUBLICITE

Les plus

UpToDate Anywhere fait ses débuts en Europe avec le déploiement de la ressource d’aide à la prise de décisions cliniques mobile à l’hôpital Reinier de Graaf des Pays-Bas

Wolters Kluwer Health, fournisseur international d’informations pour les professionnels de santé et les étudiants, a annoncé aujourd’hui que le plus vieil hôpital des Pays-Bas, l’hôpital Reinier de Graaf, était le premier établissement de soins de santé en Europe à déployer UpToDate® Anywhere. L’hôpital offre désormais aux médecins un accès mobile à la ressource d’aide à la prise de décisions cliniques factuelles reconnue via l’application UpToDate. […].

De nouvelles données présentées lors de l’Assemblée annuelle de l’ASH améliorent les connaissances cliniques sur le SHUa et la HPN et soulignent l’efficacité du traitement sous Soliris® (éculizumab)

Le Soliris, le meilleur inhibiteur de la voie terminale du complément de sa catégorie, est approuvé dans près de 50 pays pour le traitement des patients atteints de HPN, un trouble sanguin débilitant extrêmement rare et potentiellement mortel qui se caractérise par une hémolyse à médiation complémentaire (destruction des globules rouges). Le Soliris est également approuvé dans près de 40 pays pour le traitement des patients atteints du SHUa, une maladie génétique et chronique extrêmement rare associée à une défaillance des organes vitaux et à une mort prématurée par une activation permanente et incontrôlée du système de complément, entraînant une microangiopathie thrombotique (MAT) systémique. […].

Inauguration d’une nouvelle ère : traitement du diabète principalement à l’aide des cellules pancréatiques

Les scientifiques du Stem Cell Treatment & Research Institute de STC ont commencé par créer de nouvelles cellules souches pluripotentes sans effets néfastes et les ont induites pour différenciation en cellules bêta, un changement constaté au bout de 7 jours. Ils ont ensuite identifié la création de cellules bêta intactes en suivant les gènes de l’insuline qui apparaissent habituellement dans les cellules bêta. […].

Lymphome hodgkinien : des nouvelles données de l'essai clinique AETHERA de phase III portant sur l’utilisation d’ADCETRIS ®

Seattle Genetics et Takeda présentent, à l’occasion du congrès annuel de l’ASH, les données de l'essai clinique AETHERA de phase III portant sur l’utilisation d’ADCETRIS® (brentuximab védotine) chez des patients atteints d’un lymphome hodgkinien après une greffe et présentant un risque de rechute […].

Le NIHR annonce une étude pionnière visant à mettre à l'épreuve un nouveau traitement du syndrome de Sjogren

L'étude testera un nouveau traitement à base d'anticorps, qui possède le potentiel de soulager les souffrances des personnes atteintes du syndrome de Sjogren, une affection dans laquelle le système immunitaire corporel attaque les glandes qui secrètent des fluides, tels les larmes et la salive. Le syndrome de Sjogren est la deuxième affection auto-immune la plus courante après la polyarthrite rhumatoïde. Cette affection demeure cependant encore insuffisamment reconnue et sous-traitée, avec uniquement un soulagement des symptômes notamment via des larmes artificielles. Les femmes représentent environ 90% des cas. […].

ERYTECH annonce des résultats complémentaires positifs de l’étude de phase III avec ERY-ASP/GRASPA® dans la leucémie aiguë lymphoblastique

ERYTECH Pharma (Paris:ERYP)(Euronext Paris : FR0011471135 - ERYP), la société biopharmaceutique qui développe des traitements innovants en « affamant les tumeurs » contre la leucémie aiguë et d’autre indications en oncologie avec des besoins médicaux insatisfaits, annonce des résultats complémentaires positifs concernant son étude clinique pivot avec ERY-ASP/GRASPA® dans la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) […].

Takeda présente les résultats d’une étude de phase II sur un traitement d’entretien par ixazomib, un médicament expérimental administré en monothérapie, chez des patients atteints d’un myélome multiple nouvellement diagnostiqué

« Ces résultats suggèrent qu’une monothérapie par ixazomib, un inhibiteur oral expérimental du protéasome, peut améliorer la réponse aux médicaments des patients dans le contexte d’un traitement d’entretien faisant suite à un premier traitement », a déclaré Shaji K. Kumar, MD, Mayo Clinic, Rochester, NY. « La disponibilité future d’un agent de ce type dans le contexte d’un traitement d’entretien pourrait représenter un outil supplémentaire dans le traitement des patients atteints de myélome multiple. » […].

Dextrométhorphane ou DXM : l'ANSM relance un appel à l'addictovigilance

Le dextrométhorphane (DXM) est un dérivé morphinique antitussif indiqué dans le traitement de courte durée de toux sèches. Il est disponible sous différentes formes : sirop, gélule, comprimé ou capsule, commercialisé sans ordonnance et présente des similarités pharmacologiques avec la kétamine et la phencyclidine tant au niveau de ses effets que de ses capacités addictives. […].

Syndrome métabolique, Stéatopathie hépatique non alcoolique (NASH) et carcinome hepatocellulaire: des liaisons bien dangereuses

L’obésité et le syndrome métabolique (SM) sont des affections dont la fréquence augmente et qui sont associés à plusieurs types de cancers. Dans le foie, l’inflammation et les modifications angiogéniques lies à l’insulino-résistance et à la stéatose sont associés à une augmentation de l’incidence du carcinome hépatocellulaire. Indépendamment de la maladie causale sous-jacente, la cirrhose reste le facteur de risque principal du carcinome hépatocellulaire (CHC) bien que des cas de CHC aient été de plus en plus fréquemment rapports sur foie non cirrhotique, suggérant la possibilité d’une voie de carcinogenèse directe secondaire à la stéatopathie non alcoolique. En outre, le syndrome métabolique et ses différentes manifestations peuvent aussi augmenter le risqué de CHC dans le contexte des maladies chroniques du foie liées à d’autres causes (hépatites virales ou alcool). Tenant compte de ces arguments, il est nécessaire maintenant de mieux évaluer le risque de CHC chez les patients avec syndrome métabolique afin d’améliorer les recommandations pour le dépistage et développer des traitements prophylactiques dans cette situation. […].