imgLe mal de dos (3ème partie)

imgLa lombalgie (1ère partie)


Sommaire :

Introduction
Articles généraux
Examen clinique de la lombalgie
Lombalgie et kinésithérapie
Imagerie dans la lombalgie commune
Lombalgies chroniques
img
PUB


imgIntroduction

Définitions
La lombalgie est une douleur de localisation lombaire, plus ou moins latéralisée, plus ou moins dépendante de lactivité, généralement soulagée par le repos en décubitus dorsal.

     Lombalgie commune
Cest une douleur lombaire d'origine discale (discopathie, discarthrose) ou articulaire (arthrose lombaire postérieure...). Affection bénigne mais extrêmement fréquente avec un coût socio-économique énorme.
On parle de lombalgie commune lorsquil ny a pas de pathologie spécifique sous-jacente.

    Lombalgie aiguë ou lumbago
Cest un blocage lombaire douloureux par entorse discale. Début brutal sur effort, traumatisme ou faux mouvement, avec parfois perception dun craquement; parfois au saut du lit. Douleur dimportance variable, souvent très pénible avec impotence complète liée au blocage lombaire.
Parfois lumbago hyperalgique nécessitant la morphine.

    Lombalgie chronique
Cest une entorse discale chronique ou une arthrose postérieure douleur lombo-sacrée, médiane ou latéralisée, parfois irradiant vers les crêtes iliaques ou les fesses.
Douleur modérée, mécanique (au moment ou après leffort), avec parfois raideur matinale brève.

Epidémiologie
La lombalgie, ou douleur localisée dans le bas du dos, a une prévalence élevée qui en fait un problème de santé publique dans les pays industrialisés. La prévalence annuelle est de 35 % à 50 % de la population, avec une prévalence de vie entière supérieure à 60 %.
Le mal de dos est responsable en France de 110 000 arrêts de travail dune durée moyenne de 33 jours, soit 3,5 millions de journées perdues.
Les coûts médicaux et le manque à gagner qui résultent dune désinsertion socioprofessionnelle en sont les conséquences. (Le kinésithérapeute praticien)

Etiologie
Elle n'est pas liée à une affection autonome et évolutive (infection, tumeur, rhumatisme inflammatoire ou lésion fracturaire). Elle relève dans des proportions variables d'un mécanisme dégénératif intéressant les disques et les articulations vertébrales postérieures, et de mécanismes traumatiques ou microtraumatiques correspondant à l'application sur un segment rachidien de contraintes mécaniques excessives ou inadaptées.
Des facteurs fonctionnels et psychologiques peuvent aussi intervenir dans son déterminisme.
Dans de rares cas, la lombalgie reflète lexistence de pathologies spécifiques, telles que : affections inflammatoires du rachis, spondylarthrites.
Il peut également sagir dune infection type spondylodiscite, spondylite, dont les germes banals sont les plus fréquemment en cause (staphylocoque, streptocoque), ou encore dune tuberculose, une brucellose et une infection à germes Gram négatif, souvent originaire des voies urinaires.
Il peut également sagir dune atteinte tumorale soit primaire soit secondaire située au niveau du rachis ou encore, dune fracture suite à un traumatisme adéquat ou dans le cadre dune ostéoporose, spondylolyse, spondylolytesis...

Traitement
Pour un patient souffrant de lombalgies, il existe de nombreuses possibilités thérapeutiques. En fait, les lombalgies sont un problème qui est typiquement du ressort des généralistes ; il s'agit avant tout de proposer au patient l'accompagnement adéquat et de lui expliquer que les lombalgies aiguës disparaissent la plupart du temps spontanément.

imgArticles généraux

Groupe Interdisciplinaire de Lutte contre les Lombalgies (GILL)
Définition et classification des lombalgies, bases fondamentales de la lutte contre les lombalgies, organisation générale de la lutte, actions du GILL.
http://www-sante.ujf-grenoble.fr/SANTE/rhumato/GILL/gill12.html

Lombalgie
La lombalgie banale, la lombalgie aïgue ou lumbago, la lombalgie chronique, évolution de la lombalgie, lombalgie : examens à demander, lombalgie : aspects radiographiques, lombalgie : anomalies favorisantes, diagnostic d'une lombalgie banale, traitement du lumbago, traitement de la lombalgie chronique, le disque et ses lésions.
Par E. Vignon. Polycopiés de cours de l'Université de Lyon.
Voir le document

F.M.C. - 3èmes Journées Nationales de la Société Française de Rhumatologie
Epidémiologie des lombalgies, physiopathologie de la lombosciatique, rôle de linflammation, infiltrations du rachis lombaire : indications, résultats, risques, reconditionnement à leffort du lombalgique, manipulations vertébrales chez le lombalgique.
Les 21-23 mai 1998 à Toulouse.
Voir le document

Rédacteur : Florence Campagne
Août 2000

 
img
img
img