Un nouveau consortium ouvre la voie au traitement amélioré de l'hypertension et des complications vasculaires associées

LEIDEN, Pays-Bas, November 17 /PRNewswire/ -- Top Institute Pharma (TI Pharma) a formé un consortium avec Actelion Pharmaceuticals Ltd, Erasmus Medical Centre et l'Université de Maastricht, pour définir les nouvelles modalités du traitement de l'hypertension (tension artérielle élevée) et les complications qui y sont associées tel que la défaillance cardiaque et rénale, l'infarctus du myocarde et l'accident vasculaire cérébral.

Basé sur des mécanismes d'actions originaux, de nouveaux médicaments peuvent être découverts et pourraient potentiellement éviter les complications vasculaires chez les patients souffrant d'hypertension : la possibilité d'améliorer la qualité de vie de plus d'un milliard de personnes dans le monde. Cette collaboration impliquant 3,4 millions d'euros, 9 nouveaux postes de recherche, des matériaux uniques et l'échange de savoir-faire, durera 3 ans.

Jan Danser, professeur de pharmacologie à Erasmus MC, déclare : « Idéalement, les nouveaux médicaments contre l'hypertension permettront non seulement d'abaisser la tension artérielle mais offriront également une protection des organes. Notre projet étudie les conséquences du blocage des voies biologiques des cellules et organes, qui aboutissent à l'hypertension. En ce sens, cela ouvrira la voie à la découverte de nouveaux moyens permettant de mieux traiter l'hypertension et les complications vasculaires associées. » Par ailleurs, le projet sera axé sur la recherche de nouvelles modalités du traitement de la fibrose et hypertension pulmonaire, en particulier chez les enfants.

L'hypertension, ou tension artérielle élevée, est un risque majeur d'insuffisance coronarienne, d'insuffisance rénale, de fibrose pulmonaire et d'accident vasculaire cérébral. L'hypertension résulte souvent en complications vasculaires et lésions des organes cibles : les organes vitaux comme le coeur, les reins, les poumons, le cerveau et les yeux qui sont alimentés par le système sanguin, sont affectés par les fluctuations de la tension artérielle. Le nombre de personnes souffrant d'hypertension dans le monde est en augmentation : 1 milliard de personnes sont actuellement touchées alors que des estimations prévoient un nombre atteignant plus de 1,5 milliard de personnes d'ici à 2025. En dépit du nombre de cas élevé et de la charge parfois importante de cette maladie, les traitements proposés sont loin d'être suffisants. Pour les enfants souffrant d'hypertension, il n'existe même pas de traitement adéquat.

Netherlands Heart Foundation (fondation pour le coeur des Pays-Bas) soutient également cette recherche. Hans Stam, directeur de Netherlands Heart Foundation, déclare : « L'hypertension est un risque majeur de maladies cardiovasculaires comme l'infarctus du myocarde, l'insuffisance cardiaque et l'accident vasculaire cérébral. Malheureusement, dans de nombreux cas, les traitements médicamenteux contre l'hypertension ne parviennent pas à abaisser suffisamment la tension artérielle. Par exemple, une étude financée par Netherlands Heart Foundation a montré que chez 25% des patients le traitement aux inhibiteurs ACE n'est pas bénefique. Un traitement efficace de l'hypertension est d'une importance cruciale dans notre combat contre les maladies vasculaires. Netherlands Heart Foundation accueille favorablement ce nouveau consortium et ses efforts dans la recherche de nouvelles thérapies plus nombreuses et plus efficaces. »

©2009 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : Hypertension artérielle , Infarctus , Infarctus du myocarde , Myocarde , Recherche , Personnes , Accident vasculaire cérébral , Coeur , Risque , Fibrose , Patients , Cerveau , Fibrose pulmonaire , Maladie , Pharmacologie , Cellules , Hypertension pulmonaire , Insuffisance rénale , Qualité de vie , Vie

INSCRIPTION NEWSLETTER

Pratique médicale: Les +