nuance

La filariose

Définition

La filariose est "l'ensemble des manifestations pathologiques déterminées par le parasitisme d'un organisme humain par des filaires, vers ronds de l'ordre des Nématodes."

La Filariose
Définition et caractéristiques de la filariose.

Filariose
Photo d'un ver responsable de la filariose.

La filariose lymphatique

Epidémiologie

La filariose lymphatique menace un milliard de sujets dans 80 pays. 120 millions de personnes sont déjà infectées dans le monde : 49 % en Asie, 34 % en Afrique et 16 % au Pacifique Occidental. L'Inde est le pays le plus touché avec 45,5 millions de personnes infectées suivi par la région sub-saharienne (41 millions de personnes).
Un programme d'élimination de la filariose lymphatique, élaboré entre autres par l'OMS, vient d'être lancé dans trois pays : le Nigéria, l'Egypte et Samoa. L'objectif d'un tel programme est d'éradiquer la filariose lymphatique en tant que problème de santé publique d'ici à 2020. Un traitement en prise unique annuelle sera proposé à toute la population : diéthylcarbamazine (DEC, commercialisée sous le nom de Mectizan) associé à l'albendazole ce qui devrait permettre d'interrompre la transmission de l'infection.

Vecteurs et transmission

Les vers parasites filiformes responsables de la filariose lymphatique sont :
- le ver Wuchereria bancrofti (89 % des cas)
- le ver Brugia malayi (11 % des cas)
- le ver Brugia timori (moins de 1 % des cas)
Ces vers s'installent dans le système lymphatique. Ils vivent environ 4 à 6 ans et produisent des millions de microfilaires immatures circulant dans le sang.

Le cycle parasitaire

- Le moustique s'infecte en piquant une personne infectée par la filariose
- Lors de la piq ûre, il ingère alors les microfilaires en circulation dans les capillaires sanguins
- Les microfilaires ingérés vont dans l'estomac du moustique vecteur
- Elles migrent vers les muscles thoraciques où elles vont subir une première transformation. En effet, elles vont évoluer vers un stade larvaire (L1) en 5 à 6 jours.
- Du stade L1, elles passent au stade intermédiaire (L2)
- Quelques jours après, une autre mue a lieu donnant un stade L3. Les larves sont alors très mobiles, longues et fines.
- Au moment du repas sanguin suivant, les larves L3 "infectantes" migrent activement vers la trompe du vecteur par laquelle elles peuvent s'échapper et infecter un nouvel hôte.

L'ensemble du cycle parasitaire dure en moyenne un peu moins de 15 jours (à 25-30°C). Cette durée est fonction de la température, de l'espèce ou de la souche.

Symptômes

Une personne peut être atteinte depuis la petite enfance par la filariose mais ne développer la maladie qu'au bout de plusieurs années. En effet, chez de nombreuses personnes infectées, la filariose ne développe pas de manifestations cliniques extérieures. Mais des études ont montré qu'en réalité les personnes ne manifestant pas des signes cliniques extérieurs présentaient une pathologie lymphatique latente et des lésions rénales.

Les symptômes les plus graves de la maladie :

- lésions génitales : hydrocèle, éléphantiasis du pénis et du scrotum
- éléphantiasis de la jambe, du bras
- éléphantiasis de la vulve, des seins
- inflammations aigües localisées de la peau, des ganglions lymphatiques et de lésions lymphatiques sous-jacente

Le lymphoedème peut se développer en six mois et l'éléphantiasis dans l'année suivant l'arrivée.

Diagnostic chez l'homme

- Le diagnostic est basé sur la détection des microfilaires dans le sérum des individus. C'est la technique diagnostique la plus classique. En général, on recherche les microfilaires dans le sang veineux périphérique par observation au microscope d'un échantillon de sang.
- Actuellement, des anticorps monoclonaux permettent de détecter chez l'homme des antigènes de vers adultes de W. bancrofti.
- Enfin l'échographie a été adaptée à l'observation in vivo des filaires par une équipe brésilienne de l'Institut Oswaldo Cruz.

Traitement

- Elimination des microfilaires du sang des sujets infestés dans le but d'interrompre la transmission de l'infestation par le moustique : une dose unique de DEC
- L'albendazole et la DEC se sont l'un et l'autre révélés efficaces contre les filaires adultes (dont l'élimination est nécessaire pour la guérison complète de l'infestation)

Pour en savoir plus sur la filariose lymphatique :

Filariose Lymphatique
La filariose lymphatique, ou éléphantiasis, menace plus d'un milliard de personnes dans 80 pays : cause, transmission, signes et symptômes, diagnostic, traitement, la stratégie de l'OMS pour l'élimination de la filariose lymphatique, impact économique et social.
Aide mémoire N°102 de l'OMS, révisé mars 1999.

La Filariose Lymphatique en Polynésie
Historique des recherches en Polynésie française, distribution géographique, impacts socio-économiques, des parasites et des hommes, vecteurs et transmission de la filariose, signes cliniques et biologiques de la maladie, le diagnostic chez l'homme, la biologie moléculaire au secours de l'entomologie, l'avenir des recherches en Polynésie, conseils aux voyageurs. Mis à jour le 5 mars 2000.

Filariose : l'éléphantiasis bientôt vaincu ?
Plus d'un milliard de personnes courent le risque de contracter la filariose lymphatique, plus connue sous le nom d'éléphantiasis. Informations sur la maladie par le site Esculape, site de médecine générale.

Eliminating Lymphatic Filariasis
Site consacré à la filariose lymphatique : le programme d'élimination, la maladie, actualités et documents, photos, la recherche et le développement, les partenaires. (en anglais)

Indications des substances : Filariose
Par la banque de données automatisées sur la filariose.
Voir le document

Indications du Mectizan® en médecine humaine hors onchocercose
Actions du Mectizan contre les filarioses. Article de Dominique Richard-Lenoble. Cahiers Santé, Volume 8, Numéro 1, pages 84 à 87, Janvier-Février 1998.

Coopération entre l'OMS et Smithkline Beecham en vue d'éliminer l'éléphantiasis
Communiqué OMS / 12 du 26 janvier 1998.

Dossier rédigé par
Mai 2000

L'onchocercose ou cécité des rivières

L'onchocercose a déjà fait l'objet d'un dossier complet sur caducee.net. Pour le consulter, allez à l'adresse ci-dessous :

L'Onchocercose
Dossier de caducee.net : définition, épidémiologie, biologie du parasite, traitement et prévention, programmes de lutte contre la maladie.
Voir le document

La dracunculose ou filariose de Médine

La dracunculose est une maladie parasitaire causée par un ver, le Dracunculus medinensis appelé aussi ver de Guinée ou filaire de Médine. L'infection a lieu après avoir absorbé de l'eau contaminée. En effet, l'hôte intermédiaire de la filaire de Médine est un crustacé microscopique du genre Cyclops.
Au stade adulte, la femelle, qui porte de 1 à 3 millions d'embryons, peut mesurer jusqu'à 1 mètre de long et 2 mm de diamètre. Sa migration à travers le corps des tissus de son hôte peut être à l'origine de douleurs intenses.
Le ver adulte s'extériorise le plus souvent au niveau des membres inférieurs environ 12 à 15 mois plus tard. Il perfore alors la peau, la douleur est intolérable (fièvre, nausées, vomissements).

Eradication de la Dracunculose
Prévalence de la dracunculose, caractéristiques, la stratégie de l'OMS pour éradiquer la dracunculose, ressources nécessaires à l'échelon mondial.
Aide Mémoire N°98 de l'OMS.

109 pays sont désormais exempts de dracunculose
Communiqué OMS, N° 28.

Dracunculose, Filaire de Médine, Ver de Guinée, Dragonneau
Morphologie, cycle évolutif, épidémiologie, clinique, diagnostic, thérapeutique, prophylaxie. Par le laboratoire de parasitologie de la faculté de pharmacie de Lille.

La Loase

La loase est une filariose africaine due au parasite Loa loa. Elle est transmise par la piq ûre d'un insecte : le taon, du genre Chrysops. Cette filariose cutanéodermique est caractérisée par des migrations du ver sous la peau et sous la conjonctive ainsi que par des oedèmes mobiles et fugaces. Le délai d'apparition des symptômes va
de 1 à plus de 15 ans après la contamination.

Loase, filariose de Guyot
Morphologie, cycle évolutif, épidémiologie, clinique, diagnostic, thérapeutique, prophylaxie.
Par le laboratoire de parasitologie de la faculté de pharmacie de Lille.

Dossier rédigé par
Mai 2000

#COVID-19 : le point de situation épidémiologique sur le coronavirus SARS-CoV-2

Descripteur MESH : Brugia , Albendazole , Dracunculose , Éléphantiasis , Filariose lymphatique , Lymphoedème , Onchocercose

PUBLICITE