La maladie de Gaucher

Définition

La maladie de Gaucher est une maladie lysosomale, groupe de maladies génétiques qui correspondent "au déficit spécifique d'une enzyme du lysosome, un maillon indispensable au recyclage des déchets cellulaires. Cette altération de l'activité lysosomale se traduit par l'accumulation de ces déchets dans les cellules.".
Il existe une trentaine de maladies lysosomales.

La maladie de Gaucher est caractérisée par une accumulation de glucocérébrosides dans les macrophages qui envahissent les organes riches en tissu lymphoïde (la rate, la moelle osseuse, le foie, les ganglions lymphatiques). Elle résulte d'un mauvais fonctionnement de la ß-glucocérébrosidase, enzyme lysosomal qui dégrade le glucocérébroside. Selon l'âge d'apparition de la maladie et les symptômes,on distingue 3 typesde maladie de Gaucher.

La maladie est caractérisée par une anémie sévère, une thrombopénie (diminution du nombre de plaquettes sanguines), une hépatomégalie et splénomégalie progressive, des troubles osseux (douleurs, déformations, fractures secondaires).

La maladie de Gaucher est transmise sur le mode autosomique récessif. Le gène est porté par le chromosome 1 dans la région q21-q31.
Cette maladie est la maladie génétique la plus fréquente chez la population juive ashkénaze (d'origine européenne de l'Est) pour le type I (Voir le document) et chez la population du Nord de la Suède pour le type III.Elle affecte environ 5 000 personnes dans le monde.

Symptômes

Il existe 3 types cliniques de la maladie de Gaucher(tableau publié sur le site du laboratoire Genzyme)

  • Type I : non neuronopathique
    • touche les adultes et les enfants.
    • caractérisée par une grosse rate, un gros foie, des troubles hématologiques, des troubles osseux.
    • son évolution est variable d'un sujet à l'autre.

  • Type II : neuronopathique
    • survient dans les premiers mois de la vie
    • Forme aigüe neuronopathique, se traduit par des troubles neurologiques importants : un trismus, un strabisme et une rétroversion de la tête avec laryngospasme.
    • l'enfant devient grabataire et survit rarement plus de 2 ans.

  • Type III : subaigüe, neuronopathique
    • les premiers troubles apparaissent dans l'enfance
    • spénomégalie, hépatomégalie, douleurs osseuses
    • troubles neurologiques importants dont l'évolution varie suivant les malades.

Diagnostic

L'existence de "cellules de Gaucher", reconnaissables en microscopie, dans le foie, la rate et la moelle osseuse, permet de porter le premier diagnostic.
L'analyse enzymatique de la glucocérébrosidase des leucocytes ou des fibroblastes confirme le diagnostic, mais ne donne aucun renseignement sur le type ou la sévérité de la maladie.

Des tests génétiques sont conseillés dans les familles à risque par dosage de l'activité de la ß-glucocérébrosidase au début de la grossesse.

Traitement

Les greffes de moelle osseuses provenant de donneurs de la famille ont été effectuées dans les types I et III, avec quelques succès.

Seule le type I est traité actuellement par l
a thérapie enzymatique:le Cerezyme®, développé par le laboratoire Genzyme, est un analogue de la ß-glucocerebrosidase humaine, produite par biotechnologie. C'est une alternative de Ceredase®, enzyme naturelle extraite du placenta humain et produite par le même laboratoire.
Cerezyme, appliqué par injection, améliore l'anémie et la thrombopénie, diminue l'augmentation du foie et de la rate et la cachexie.
Le traitement, de coût élevé, est délivré par la Pharmacie Centrale des Hôpitaux après avis d'une commission nationale.

Pour en savoir plus

La maladie

La maladie de Gaucher.
Le site des maladies orphelines décrit la maladie dans son ensemble : tous les symptômes, les traitements, diagnostics, les sites spécialisés (anglais et américains), ainsi que les associations de malades.
Voir le document

Gaucher disease (en anglais)
Site très complet sur la maladie de Gaucher.
Voir le document

Gaucher Registry
Le but de ce registre est de collecter des informations sur les patients atteints de la maladie de Gaucher pour mieux comprendre la progression de cette maladie et évaluer les réponses cliniques des malades traités par la thérapie enzymatique.
Voir le document

Gaucher Kids (en anglais)
Un site dédié aux enfants atteints de la maladie de Gaucher, fait par un jeune malade de 19 ans.
Voir le document

Living with Gaucher Disease
Ce guide destiné aux patients, aux parents et aux familles décrit la maladie, son historique, les symptômes des 3 types, les personnes à risque, donne des conseils sur les tests génétiques pour les familles à risque. Diagnostic et aspects sociaux de cette maladie.
Voir le document

Les associations

Association Vaincre les maladies lysosomales.
30 maladies lysosomales touchent plus de 3 000 enfants en France et n'ont aucun traitement. Cette association a la vocation d'être le lien entre ceux qui cherchent, ceux qui soignent, ceux qui souffrent.
Un ouvrage en ligne, élaboré par le conseil scientifique et le comité médical de VML, donne des informations sur les différentes maladies lysosomales et en particulier sur la maladie de Gaucher.
Voir le document

Les associations internationales de malades de la maladie de Gaucher.
Un site produit par le laboratoire Genzyme qui fait une liste de liens des associations de chaque pays.
Voir le document

Traitement :

Laboratoire Genzyme
Genzyme a mis au point un substitut d'enzyme par voie biotechnologique, leCerezyme®qui catalyse l'hydrolyse de la glucoérébroside en glucose et céramide. C'est le seul médicament qui signe la maladie de Gaucher de type I.
Voir le document

Descripteur MESH : Maladie , Maladie de Gaucher