nuance

Les morsures de chien chez l'enfant

Introduction

Définitions
Accident fréquent, il concerne surtout les enfants entre 3 et 11 ans. 80 % des morsures ont lieu au niveau de la face et du cou et au niveau des membres [4].

Les risques et les complications :
Les lésions sont rarement superficielles et peuvent entraîner de profonds délabrements et/ou des séquelles fonctionnelles ou esthétiques. Le risque principal est infectieux. La prise en charge doit être immédiate en milieu spécialisé et chirurgical.

Prise en charge
Toute plaie due à une morsure de chien doit être vue par un médecin. La conduite à tenir dépend de l'importance de la blessure et de sa (ses) localisations(s). Le risque vital doit immédiatement être apprécié (hémorragie) et traité en conséquence. Une exploration chirurgicale est pratiquement toujours nécessaire même pour les plaies minimes, en particulier au niveau de la face et des membres.

Conduite à tenir

  1. La plaie doit être nettoyéeà l'eau savonneuse et désinfectée par un agent non traumatisant (amonium quaternaire) et protégée par un linge propre.
  2. L'enfant doit être adressé aux urgences les plus proches
  3. En milieu hospitalier une prévention infectieuse doit être systématiquement mise en place :
  • Rage : Si l'animal n'est pas vacciné contre la rage, il faut 15 jours de surveillance vétérinaire et si on est en zone endémique, abattre le chien. Si l'animal est reconnu enragé, l'enfant mordu sera traité par sérovaccination antirabique. Dans tous les cas suspect la prévention est débutée puis arrêtée si le diagnostic de rage n'est pas retenu [4].
  • Tétanos : le risque est lié à l'état des vaccinations. Sérothérapie pour les non vaccinés et début de la vaccination, rappel pour vaccinés (si dernier rappel supérieur à 5 ans chez les enfants).
  • Infections locales : non traitées elles sont systématiques à germes banaux (streptocoques, staphylocoques, leptospires, anaerobies ou spécifique (pasteurellose). Une antibiothérapie par voie IV (pénicillines A acide clavulanique ou tétracyclines si intolérance) sera conduite pendant 48h en milieu hospitalier avec relais per os durant une dizaine de jours. L'association avec un antalgique parentéral est souvent nécessaire.
  1. Le bilan lésionnel doit être fait en milieu chirurgical : exploration fonctionnelle de la plaie et bilan paraclinique si nécessaire. La plaie ne sera jamais suturée dans les 24 premières heures.
  2. Le traitement de la plaie est toujours différé (24 heures) et consiste en un parage préférentiellement sous anesthésie générale et suture non étanche.
  3. La surveillance doit être renforcée pendant 10 jours pour détecter tout signe d'infection locale.

Recommandations

  • Toute plaie par morsure de chien doit être vue par un médecin et doit être considérée comme une urgence;
  • L'exploration, le bilan et le traitement doivent toujours être fait en milieu chirurgical (hospitalisation);
  • Une plaie ne doit jamais être suturée dans les 24 premières heures;
  • Un traitement antibiotique par voie IV est indispensable (pénicilline A acide clavulanique).

Arbre de décision

.img

Pour en savoir plus

Direction générale de la protection de la santé du Canada
(SCHIRPT) Système canadien hospitalier d'information et de recherche en prévention des traumatismes :

Epidémiologie des morsures de chien au Canada

Conduite à tenir après exposition au risque rabique ; Protocoles et bibliographies. Aventis-Pasteur MSD

Accident et intoxication chez l'enfant. M. Roussey. Certificat de pédiatrie de l'Université de Rennes.

La rage : aide-mémoire n°99 décembre 1995, OMS.

En anglais :

Dog Bite Law. USA.
Site d'information pratique sur la prévention et les conséquences des morsures de chien.
Voir le document

Face laceration, dog bite injurie. USA.
Techniques de reconstruction plastiques après plaies faciale par morsure de chien
Voir le document

Lip reconstruction, dog bite injurie. USA.
Techniques de reconstruction plastiques après plaies faciale par morsure de chien
Voir le document

Rédacteur :
Août 2000

#COVID-19 : le point de situation épidémiologique sur le coronavirus SARS-CoV-2

Descripteur MESH : Infection , Enfant , Face , Membres , Tétanos

PUBLICITE