nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Neisseria gonorrhoeae

5 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

La gonorrhée

F. Campagne, le 15 mai 2000 : Incidence L'incidence annuelle des maladies sexuellement transmissibles guérissables, ce qui exclut le SIDA, est de 333 millions de cas. Les gonococcies sont parmis les quatre MST les plus répandues à l'heure actuelle avec une incidence de 62 millions de cas à travers le monde. O.M.S. […].

BD annonce le marquage CE des dispositifs d'analyse BD ProbeTec(TM) Qx avec amplification d'ADN afin d'améliorer le dépistage des bactéries Chlamydia trachomatis et Neisseria gonorrhoeae

PR Newswire, le 10 février 2009 : BALTIMORE, February 11 /PRNewswire/ -- BD Diagnostics, division de BD (Becton, Dickinson and Company), a annoncé aujourd'hui le marquage CE des dispositifs d'analyse BD ProbeTec(TM) Chlamydia trachomatis (CT) Qx avec amplification d'ADN et BD ProbeTec(TM) Neisseria gonorrhoeae (GC) Qx avec amplification d'ADN qui seront utilisés avec le système BD Viper(TM) doté de la technologie XTR(TM). […].

De nouvelles méthodes de barrière sont peut-être d'un emploi plus facile

FIH, le 01 janvier 2000 : Diaphragmes, éponges et capes cervicales évoluent. La prochaine génération de diaphragmes et de capes cervicales devrait être plus facile à insérer et à retirer, tout en ayant une meilleure stabilité pendant les rapports sexuels. Cette génération sera en caoutchouc silicone, dont la durée de conservation est supérieure à celle du latex et dont l'emploi est possible par les femmes allergiques au caoutchouc naturel. Quant aux futures éponges vaginales, elles devraient surtout se distinguer par des doses inférieures de spermicide pour réduire leur pouvoir irritant. […].

DIU : déconseillé en cas de risque accru de MST De récentes études suggèrent cependent que certaines femmes à risque d'infection puissent utiliser les DIU.

FIH, le 01 janvier 2000 : Les dispositifs intra-utérins (DIU) sont contre-indiqués ou peu souhaitables chez les femmes infectées par une maladie sexuellement transmissible (MST), notamment par le VIH, ou exposées au risque d'une telle maladie. […].

Les risques pour la santé reproductive des hommes

FIH, le 01 janvier 2000 : Les maladies, les cancers et l'exposition aux toxines de l'environnement menacent la fertilité des hommes. Plusieurs dangers menacent la santé reproductive de l'homme. Certains, comme les maladies sexuellement transmissibles (MST), peuvent être évités. Mais, à partir du moment où les moyens de protection sont inconnus ou indisponibles, ou s'ils échouent ou ne sont pas utilisés, les MST mettent en danger non seulement la fertilité et la santé de l'homme mais aussi celles de son partenaire. […].

nuance

Les plus