Anorexie mentale et boulimie nerveuse

Introduction

L'anorexie mentale et la boulimie nerveuse sont des troubles du comportement alimentaire. Ces désordres sont d'origine psychiques et partagent en commun un trouble important de la perception de l'image du corps.

Selon la Société de Nutrition et de Diététique de Langue Française, trois conditions sont requises pour qualifier une conduite alimentaire pathologique :

  • Elle diffère de façon importante sur le plan qualitatif ou quantitatif de la conduite habituelle des individus vivant dans le même environnement nutritionnel, social et culturel.
  • Elle entraîne des conséquences néfastes sur la santé physique (obésité, dénutrition, carences) ou psychologique (sentiment danormalité, exclusion sociale, obsession, dépression...).
  • Elle témoigne d'une difficulté existentielle, d'une souffrance psychologique ou d'une lésion du système biologique qui contrôle la prise alimentaire.

Etiologie

Ces troubles du comportement alimentaire sont d'origine multifactorielle et s'observent à l'occasion de facteurs déclenchants non spécifiques chez des sujets ayant des prédispositions. Ces facteurs de prédispositions sont les suivants :

1/ Facteurs biologiques

  • Facteurs héréditaires (dispositions génétiques),
  • troubles des neurotransmetteurs.

2/ Facteurs psychologiques

  • Fréquence de l'anxiété,
  • dépression,
  • fragilité psychologique,
  • mauvaise estime de soi et volonté d'identification à des modèles
  • ambition,
  • besoin affectif.

3/ Facteurs sociaux-culturels et familiaux

L'anorexie mentale

1/ Définition

L'anorexie mentale (AM) correspond à un refus de s'alimenter lié à un état mental particulier. La perte d'appétit est secondaire, liée à la restriction volontaire et souvent inavouée de l'alimentation. Si le sujet présente des crises de boulimie, des vomissements et recourt à des purgatifs, on différenciera l'anorexie de type "Anorexie-Boulimie", de l'anorexie de type restrictif.

2/ Epidémiologie

La fréquence de l'AM est en augmentation dans les sociétés occidentales où la "minceur " fait figure d'idéal. Elle se manifeste classiquement chez les classes sociales élevées et moyennes au sein de familles pour lesquelles la promotion sociale et la réussite scolaire ont une grande importance. Les données épidémiologiques indiquent (source : Académie Nationale de Médecine, mars 2002)

  • une prédominance féminine (en moyenne 6 à 10 filles pour 1 garçon),
  • que l'âge de survenue connaît deux pics : un à 12-14 ans et un à 18-20 ans,
  • une prévalence en moyenne 1 % chez les adolescents,
  • une incidence de 1/200 pour les jeunes filles et de 1/100 000 dans la population en générale,
  • un taux plus élevé que la population générale chez les apparentés au premier degré ainsi que chez les jumeaux homozygotes.

3/ Signes cliniques

Les principaux signes cliniques de l'anorexie mentale sont :

  • Restriction alimentaire (réduction de l'apport calorique, élimination des hydrates de carbones, des graisses, des protéines, ... planification de régimes très stricts),
  • Amaigrissement (perte de de 15% du poids initial),
  • Aménorrhée.

On parle de la "triade" des 3 A (anorexie, amaigrissement, aménorrhée) qui s'installe progressivement.

Les manifestations somatiques qui accompagnent l'anorexie mentale sont :
(source : Société de Nutrition et de Diététique de Langue Française, 2001)

  • Dénutrition, infection,
  • ostéoporose,
  • anomalie de la régulation thermique,
  • hypercholestérolémie,
  • troubles ioniques,
  • bradycardie,
  • hypotension,
  • arythmie,
  • retard à lévacuation gastrique,
  • constipation,
  • lithiases rénales,
  • oedèmes.

    4/ pronostics

4/ pronostics

Des études au long cours indiquent que 44 % des cas observés ont une bonne récupération au bout de 4 ans. (source : Académie nationale de médecine).

Pour l'AM de type restrictif, on observe 5 % de mortalité par dénutrition, après 10 ans d'évolution.

Dans la forme dite "boulimique", 10 % des malades décèdent de dénutrition aggravée et d'hypokaliémie, après 10 ans d'évolution (source : Société de Nutrition et de Diététique de Langue Française).

Les facteurs de mauvais pronostics sont :

  • un poids initial très bas,
  • la présence de vomissements,
  • une mauvaise réponse au traitement initial,
  • l'âge plus tardif,
  • l'utilisation de purgatif.

    5/ Traitement

5/ Traitement

Le traitement doit se faire préférablement en institution spécialisée afin d'effectuer une séparation d'avec la famille qui participe inconsciemment au "jeu de rôle pathologique". Il est multidisciplinaire et consiste en :

  • Une prise en charge nutritionnelle qui permettra de corriger la malnutrition en fixant des objectifs pondéraux réalistes et de réduire la restriction alimentaire.
  • Un traitement des complications somatiques.
  • Une prise en charge par un psychiatre qui interviendra après un retour au poids fixé par contrat et la réapparition des règles et qui assurera un soutien psychologique pour lutter contre l'état dépressif et les angoisses vécues lors de la reprise de poids. Une thérapie familiale peut aussi s'avérer utile pour éliminer, dans le système familial, la communication négative, notamment mais pas exclusivement, autour du thème de l'alimentation.

L'obstacle majeur auquel se heurte le traitement est la négation par les anorexiques de leur pathologie qui les conduisent à refuser parfois jusqu'au bout, entretiens et soins. Certaines patientes sont traitées en ambulatoire, mais quand la survie est en jeu en cas de dénutrition majeure, le recours à la nutrition entérale forcée discontinue dappoint est incontournable.

La boulimie nerveuse

1/ Définition

La boulimie se caractérise par des périodes de pulsions incontrôlables vis-à-vis de la nourriture, suivies d'une réaction déclenchée par la peur de grossir, à l'origine de diverses pratiques néfastes : vomissements, diurétiques, jeûne ou restrictions alimentaires. Le cycle boulimique peut se répéter plusieurs fois par jour ou moins fréquemment. Dans la majorité des cas, la boulimie se vit dans la honte et la clandestinité. La plupart des patients hésitent à consulter et espèrent contre toute évidence s'en sortir seuls. Les personnes boulimiques peuvent être d'un poids trop faible, normal ou excessif.

2/ Epidémiologie

Les données épidémiologiques indiquent que cette pathologie concerne :

  • 5 à 7 filles pour 1 garçon,
  • l'âge de survenue se situe vers la fin de l'adolescence (18 - 20 ans),
  • la prévalence est de 1,1 % chez les filles et de 0,2 % chez les garçons.

3/ Signes cliniques

Les signes cliniques de la boulimie sont :

  • Episodes récidivants de gavage,
  • sentiment de perte de contrôle du comportement alimentaire,
  • purges fréquentes ou restrictions alimentaires sévères (vomissements, laxatifs, diurétiques ...),
  • préoccupation excessive au sujet du poids et de l'apparence,
  • sentiment de honte, de dévalorisation, de culpabilité et de dégoût profond.

Les manifestations somatiques de la boulimie sont :

  • Irrégularité menstruelle,
  • troubles ioniques,
  • intoxication à lIpéca thermique,
  • dilatation, rupture de lestomac,
  • hypertrophie parotidienne,
  • oesophagite,
  • ulcération,
  • fausses-routes gastriques,
  • pneumopathie de déglutition.

    4/ Traitement

4/ Traitement

La prise en charge se base sur une thérapie cognitive et comportementale, l'objectif du traitement étant d'aider les patients à surmonter leur désir compulsif de manger. Quatre points sont à développer :

  • L'information sur les besoins énergétiques et sur les aliments.
  • La valorisation des matières grasses à un juste niveau.
  • Un travail sur le comportement à table.
  • Une mise en relation entre humeur et prise alimentaire (ou refus de prise alimentaire).

La prise d'anti-dépresseur a plus d'effets en terme de réduction de la fréquence des crises chez une personne, ou en terme de nombre de patients chez qui les crises disparaissent, au moins pendant une certaine période.

Contrairement aux anorexiques, ces patients sont conscients de leurs difficultés psychologiques et sont plus désireux de participer avec le médecin, ou le psychothérapeute, au projet thérapeutique.

Pour en savoir plus

Cours et articles

Sémiologie des troubles du comportement alimentaire de ladulte
Ce document, élaboré par le Collège des Enseignants de Nutrition, s'articule autour de quatre rubriques : points à comprendre, à savoir absolument, pour approfondir et pour en savoir plus.
Société de Nutrition et de Diététique de Langue Française, Cah. Nutr. Diét., 2001, 36, p.52-62.
Voir le document

Diagnostic et traitement des troubles des conduites alimentaires des adolescents : anorexie mentale et boulimie nerveuse
Rapport de l'Académie Nationale de médecine. Résumé, introduction, remarques sémantiques, anorexie mentale : épidémiologie, facteurs psychopathologiques, diagnostic, traitement ; boulimie nerveuse : épidémiologie ; autres conduites alimentaires perturbées, recommandations.
De M. Arthuis et D-J Duché, adopté le 19/03/02.
Voir le document

Les troubles de lalimentation chez les adolescents : les principes de diagnostic et de traitement
Le diagnostic, les complications médicales, les troubles nutritionnels, les troubles psychologiques, les directives de traitement, les obstacles aux soins, références.
Comité de la médecine de ladolescence, Société canadienne de pédiatrie (SCP), Paediatrics & Child Health 1998, réapprouvé en février 2002.
Voir le document

Troubles des conduites alimentaires
Les conduites alimentaires sont déterminées par trois ordres de facteurs : neuro-physiologiques, socio-culturelles et par des facteurs reliés au développement de la personnalité, où le sens conscient et inconscient de l'alimentation va jouer un grand rôle. Anorexie mentale (Description, sur le plan psychologique, les formes cliniques, Evolution, pronostic, traitement), Boulimie et Autres hyperphagies.
Par Ph. Dardenne Institut Mère-Enfant, annexe pédiatrique, Hopital sud, Rennes - Mars 1999.
Voir le document

Clinique St-Amour (Canada) - Centre de traitement de l'anorexie nerveuse, la boulimie et autres troubles de l'alimentation
On y trouve quelques définitions et explications simples ainsi qu'un aperçu des choix thérapeutiques dans ce centre. Fiches sur l'anorexie nerveuse, la boulimie, et la compulsion alimentaire, le programme de traitement des désordres alimentaires, guide sur l'anorexie et la boulimie,...
Voir le document

Quelques précisions sur les troubles de l'alimentation
Présentation rapide de l'anorexie et de la boulimie ainsi que des causes possibles de ces pathologies.
Publication de l'EUFIC (European Food Information Council), FoodToday n° 30.
Voir le document

Les troubles alimentaires
L'anorexie, la boulimie, les causes des troubles alimentaires, perspectives thérapeutiques actuelles.
Document inspiré de "Les Troubles du Comportement Alimentaire", Infor Anorexie & Boulimie asbl, 1998.
Voir le document

Anorexie mentale
Epidémiologie, définition, symptomatologie, complications possible de l'AM, évolution et pronostic, la prise en charge de l'anorexie mentale, les situations d'urgences, annexes et bibliographie
De M. Lavielle et V. Beau, membres de SFTG PARIS-NORD Expert : Dr ROUER SAPORTA (Psychiatre).
En ligne sur le site d'Esculape
http://www.esculape.com/psychiatrie/anorexiementale.html

L'anorexie mentale
L'anorexie mentale (AM) est une pathologie qui semble actuellement de plus en plus fréquente. L'AM est une pathologie psychiatrique ; on peut cependant penser que les modifications organiques participent à la pérennisation du trouble. Epidémiologie, étude clinique, diagnostic positif , examens complémentaires, diagnostic différentiel, les formes cliniques, étiologie, psychopathologie, évolution et pronostic et le traitement.
Article complet de A. Laurent - 1998
Voir le document

Consulter les dépêches Caducee.net sur les troubles du comportement alimentaire

Epidémiologie

Epidémiologie en psychiatrie : répertoire des travaux francophones de 1989 à 1994
Troubles des conduites alimentaires. Indication de cinq études épidémiologiques avec pour rubriques renseignées : objectifs, résultats, mots-clés, publications.
Voir le document

Prévention

Y-a-t-il une prévention possible du trouble des comportements alimentaires ?
Un colloque de nutrition sur le thème "Mieux comprendre les comportements alimentaires : application à la pratique quotidienne" a eu lieu au Medec le mercredi 8 mars 2000. Le programme de cet amphi comptait trois interventions dont "Y-a-t-il une prévention possible du trouble des comportements alimentaires ?" du Dr Daniel Rigaud de l'Hôpital Bichat de Paris. L'anorexie mentale, la boulimie, les compulsions alimentaires, la prévention, le dépistage...
Voir le document

Armer nos adolescents contre les troubles alimentaires
Quelques conseils donnés aux parents pour les aider à dépister les troubles alimentaires.
Institut National de la nutrition.
Voir le document

Associations et sites

Infor Anorexie & Boulimie
Association d'aides et d'orientation.
Voir le document

Boulimie, anorexie et hyperphagie
Site d'information et de conseil sur les troubles du comportement alimentaire : Boulimie, anorexie et hyperphagie. Conseils de professionnels, contacts, forum, témoignages, thérapie, bibliographie, un article sur "L'image du corps en psychanalyse".
http://www.boulimie.com/

Association Récifs
Récifs est le Réseau et Entraide dans un Centre d'Initiative pour FemmeS (anorexie ,boulimie ,alcool , médicaments ,femmes ,santé)
Voir le document

Groupe d'Etude Français sur l'Anorexie et la Boulimie - G.E.F.A.B
Le GEFAB est une association qui se propose de mieux comprendre la pathologie du comportement alimentaire, dans le but d'en améliorer les traitements spécifiques. Dans cette page on trouve une information succinte concernant les troubles du comportement alimentaire ainsi que les services qui sont offerts au sein de cette association.
Voir le document

Enfine.com
Portail d'information et d'entraide autour des Troubles du Comportement Alimentaire.
Voir le document

Anorexie Nerveuse et Boulimie - ANEB Québec
Association québécoise d'aide aux personnes souffrant d'anorexie nerveuse et de boulimie. Pour en savoir davantage sur les causes et les traitements des troubles de l'alimentation. Symptômes de lanorexie et symptômes de la boulimie (signes comportementaux et psychologiques), conseils pratiques, programme de prévention...
Voir le document

Association Boulimie Anorexie - ABA (suisse)
ABA est une association de bénévoles, parents et ex-malades, dans le but de venir en aide aux parents, d'apporter soutien et renseignements également aux proches ainsi qu'aux malades confrontés au problème des troubles alimentaires. ABA est aussi à la disposition des infirmières scolaires, des enseignants et de toute personne en quête de renseignements, d'informations. Documentation (travaux de recherche, mémoires, cassettes vidéo, livres, articles, ...), renseignements pratiques, contacts et collaboration avec les milieux médicaux, amélioration de l'accueil des malades et de leurs familles en milieu hospitalier, amélioration de la prise en charge des malades et de la structure de postcure....
http://home.page.ch/pub/abach@vtx.ch/index.html

Eating Disorders Awareness and Prevention- EDAP (en anglais)
Site associatif le plus complet sur le sujet. Cette association américaine, très active, a la mission de prévenir et de faire connaître les troubles du comportement alimentaire. Elle est composée entre autre de professionels de la santé. L'actualité, informations générales, documentations et ressources, organisation de conférences, programmes pour aider les adolescentes, campagne médiatique, élaboration de brochure...
Voir le document

Descripteur MESH : Boulimie , Comportement , Comportement alimentaire , Anorexie , Diurétiques , Mémoire , Anorexie mentale , Fatigue , Ostéoporose , Dépression , Jeûne , Protéines