nuance

L'hépatite C

Actualité

Pour faire une bibliographie actualisée sur l'hépatite C, le mieux est d'interroger la base de données Medline, accessible gratuitement à partir de caducee.net .
Voir le document
Pour vous aider à interroger Medline, accès au thésaurus MESH

Table ronde : Hépatite chronique C, prise en charge globale des patients
C. Esote - G. Babany ( Roche)
Evolution du traitement de l'hépatite C, aspects juridiques, indemnisation et adhésion à une assurance du malade, Prix Progress Roche ou comment améliorer la prise en charge des patients ayant une hépatite chonique C.
Entretiens de Bichat, 11 septembre 2001
Voir le document

Sites généraux

L'hépatite C est un énorme problème de santé publique. Même en 2010, compte tenu de la diminution de la prévalence de la maladie, il restera un grand nombre de malades infectés chez lesquels la maladie aura progressé jusqu'au stade de cirrhose avec développement possible d'un carcinome hépatocellulaire.

Dossier sur l'hépatite C.
Réalisé par la Direction Générale de la Santé et par la Direction des Hôpitaux (DGS-VS2/DH-EO2), l'objectif de ce dossier est d'apporter une information complète et actualisée sur l'hépatite C. Selon les rubriques, les informations sont plus particulièrement destinées, soit aux professionnels de santé, soit aux patients porteurs du virus de l'hépatite C ou à leur entourage, enfin à toute personne souhaitant simplement en savoir plus sur ce virus, sa prévention et ses conséquences sur l'état de santé.
Mise à jour juin 2001

Dossier VHC de la Banque de Données Santé Publique
En complément du dossier du Ministère de la Santé, voici une sélection de 79 références bibliographiques nationales et internationales, couvrant différentes thématiques comme l'épidémiologie, le dépistage, la prise en charge, les réseaux, l'hémovigilance, l'exposition professionnelle, l'évaluation économique.
L'organisation de ce dossier s'articule autour de cinq rubriques : l'Organisation Mondiale de la Santé, l'Etranger, l'Europe, la France, les données locales.

Aide-Mémoire de l'OMS
La découverte et la caractérisation du virus de l'hépatite C ont permis de comprendre le rôle essentiel qu'il joue dans les hépatites post-transfusionnelles et la raison pour laquelle il a tendance à provoquer une infection persistante.
L'agent pathogène, prévalence, période d'incubation, symptômes, l'infection chronique et ses conséquences, mode de transmission, diagnostic, traitement, prévention et vaccin.
Fiche de synthèse OMS n° 164 - octobre 2000.

Les hépatites virales
Dans cet article, lemphase sera mise sur les connaissances acquises récemment et les aspects pratiques du diagnostic et du traitement des hépatites virales. Structure du virus, tableau clinique, diagnostic, transmission, épidémiologie, traitement.
Hepnet, le réseau d'information sur l'hépatite, Canada
Par Jean-Pierre Villeneuve, Service dHépatologie Centre Hospitalier de lUniversité de Montréal Campus Saint-Luc - 1998
Voir le document

Hépatite infectieuse de type C
Plus de 4 millions (1,8%) de personnes seraient infectées par le virus de l'hépatite C aux états-Unis d'Amérique depuis les trente dernières années, et les experts s'attendent à ce que le taux de mortalité due à cette infection virale dépasse celui du Sida en 2002. Epidémiologie, personnes à risque, signes cliniques, évolution, traitement et prévention. Et de nombreux liens vers les sites américains et canadiens.
Par le Professeur J. André Marcoux - Février 2000.


Hepatitis C : what clinicians and other health professionnals need to know (en anglais)
Formation continue très complète pour les professionnels de santé, tout ce que doit savoir un médecin sur l'hépatite C : épidémiologie, tests diagnostiques, signes cliniques, prévention, surveillance, cas cliniques.
Voir le document

- conférences

Journées Francophones de Pathologie Digestive 2000
Cette page est une sélection des résumés présentés au cours des Journées Francophones des Pathologies Digestives du 20 au 23 mars 2000 réalisée par un praticien hospitalier soucieux d'actualiser des connaissances directement utiles aux soins des patients qu'il est amené à prendre en charge. Une partie porte sur le foie (Cirrhose / CHC, surcharge en fer, hépatites virales,...).
Organisateur Société Nationale Française de Gastroentérologie - SNFGE - 17 mars 2000.

EASL, Conférence Internationale du consensus sur l'hépatite C
Les conclusions de la conférence synthétisées dans ce document : les implications de l'hépatite C en santé publique, l'histoire naturelle, les facteurs influençant la maladie, les tests diagnostiques, la population à risques, prévention de la transmission, qui traiter, le traitement optimal, comment surveiller les malades traités.. Février 1999.
Voir le document

Hépatite C chronique : fréquente et pourtant peu connue
Conférence de presse "Hépatites virales, un fléau silencieux" par Pr Johan Fevery, 23/09/98
Etant donné la fréquence élevée de cette affection et les nombreuses lacunes que comportent nos connaissances, il faudrait d'urgence mettre des moyens à la disposition de la recherche.
Comparaison avec les autres types d'hépatites, la transmission et une partie intéressante sur "Pourquoi le VHC est-il si peu connu et où se trouvent les limites de nos connaissances?".

- les femmes et l'hépatite C

Sur les soins de santé en reproduction pour les femmes vivant avec l'hépatite C
Epidémiologie, manifestations cliniques, évolution de la maladie, évaluation du risque qu'a une femme d'être atteinte du VHC, tests diagnostiques, traitements, soins aux femmes enceintes vivants avec le VHC, exposition en milieu de travail, précautions universelles et contrôle de l'infection, recommandations, questions pour les chercheurs canadiens, références bibliographiques.
Directive clinique n°96, Journal of SGOC, octobre 2000, Société des Gynécologues et Obstétriciens du Canada

Epidémiologie

Les infections par le VHC sévissent dans le monde entier. La prévalence de l'hépatite chronique C au niveau mondial est de 3%
(0,1 à 5% suivant les pays, parfois plus de 10% dans certains pays d'Afrique).
Il y a environ 170 millions de porteurs chroniques du virus de l'hépatite C, dont 4 millions aux Etats Unis et 5 millions en Europe de l'Ouest.
En Europe, la proportion de sujets atteints varie de 0,5% à 2% en fonction des pays, avec un gradient Nord-Sud.
En Europe de l'Est certains pays sont particulièrement touchés avec jusqu'à 3 à 4% de prévalence.
En France, on estime que 550.000 à 600.000 personnes sont porteuses de ce virus, soit 1 à 1,2% de la population, et 90% des sujets contaminés n'ont aucun symptôme. Diverses études récentes permettent d'estimer que le taux de malades se sachant porteurs du virus de l'hépatite C atteint 50 à 60 %. Entre 10 et 30% des malades sont également infectés par le VIH.

- en France

Epidémiologie hospitalière des patients coinfectés par le VIH et le VHC
On évalue à 1,2% la proportion de personnes dans la population générale qui sont ou ont été atteints par le virus de lhépatite C (VHC) . Parmi les personnes atteintes par le VIH, on estime quil y en a environ entre 10% et 30% également infectées par le VHC. Cette proportion élevée de coinfectés par le VIH et le VHC, liée au fait que les modes de transmission des deux virus sont en partie communs, est variable selon les groupes : 4 à 5% chez les homosexuels, 11% chez les hétérosexuels, 60 à 90% chez les patients contaminés par toxicomanie.
Bulletin Epidémiologiqe Hebdomadaire, Institut de Veille Sanitaire, n° 39, 2000

Enquête sur les patients mis sous traitement pour hépatite C chronique dans les établissements de santé.
Résultats sur un semestre (1er avril 1998 au 30 septembre 1998)
Ces données permettent d'avoir une vision assez précise des pratiques thérapeutiques et, en particulier, de l'évolution des prescriptions de bithérapie.
Bulletin Epidémiologiqe Hebdomadaire, Institut de Veille Sanitaire, n° 35, 1999
Voir le document

Infections à VIH, VHC et VHB chez les résidents des centres de soins spécialisés pour toxicomanes avec hébergement.
Les résultats détaillés des dix vagues denquête, allant du 2ème semestre 1993 au 1er semestre 1998 ont fait l'objet d'un rapport dont cet article présente la synthèse.
Bulletin Epidémiologiqe Hebdomadaire, Institut de Veille Sanitaire, 32-1999
Voir le document

- données mondiales

Global prevalence of hepatitis C
Données mondiales issues des articles de la revue de l'OMS : Weekly Epidemiological Record,
Vol. 75, 3, 2000, Vol. 74, 49,1999, Vol. 72, 46, 1997
Articles en texte intégral en format .pdf

Mortality and Morbidity Weekly Reports
Recherche dans la revue Mortality and Morbidity Weekly Reports, publiée par le CDC, Center for Diseases Control and Prevention, des données de mortalité et de morbidité aux Etats-Unis.
Tapez "Hepatitis C" dans la fenêtre de recherche.
Voir le document

- pays du Nord

Epidémiologie de l'hépatite C dans les pays du Nord 1999-2000 (en anglais)
Résultats issus de la revue EpiNorth, the infectious disease bulletin of northern Europe, disponible en anglais et en russe sur son site. Surveillance épidémiologique annuelle de 5 pays d'Europe du Nord, de 3 républiques baltiques, et de 5 pays de l'Ouest des territoires russes.

- Canada

Rapport du Groupe d'experts sur l'épidémiologie de l'hépatite C au Canada.
Un Groupe de travail a élaboré des modèles et des estimations épidémiologiques du nombre de cas d'infections à VHC chez les personnes qui ont reçu du sang ou des constituants sanguins, à l'exclusion des produits de fractionnement, entre 1960 et 1992 au Canada. La contribution la plus importante du Groupe de travail a été le fait de reconnaître que la mortalité toutes causes confondues était plus élevée chez les transfusés infectés par le VHC. Par le Dr Richard Schabas - Juin 1998

Dépistage et diagnostic

Pour réduire l'incertitude sur la population porteuse et les risques de transmission du virus C, les pouvoirs publics ont pris dès 1990 des dispositions de lutte contre l'hépatite C. Elles portent sur le dépistage systématique des dons de sang, la prise en charge à 100% du test de dépistage des individus, l'information et l'incitation au dépistage des transfusés avant 1991, l'instauration de pôles hospitaliers de référence, l'information des médecins par un guide de l'hépatite C, la mise sur le marché de l'interféron (premier médicament améliorant l'évolution de la maladie), le développement des réseaux de prise en charge.

Campagne nationale d'information sur l'hépatite C et d'incitation au dépistage du VHC
Conférence de presse du 1er juin 2001 - Paris.
Voir le document

CDAG et dispositif de dépistage gratuit du VHC
Bilan d'activité en 1998
Depuis juillet 1998, le dispositif des consultations de dépistage anonyme et gratuit du VIH (CDAG) est habilité à réaliser le dépistage anonyme et gratuit de lhépatite C. Le bilan de cette activité en 1998 est difficile à interpréter.
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, Institut de Veille Sanitaire, n°44-2000
Voir le document

Dépistage du virus de l'hépatite C par les médecins généralistes : analyse des pratiques actuelles dans la région lyonnaise.

Prévalence des marqueurs sérologiques de l'hépatite C parmi le personnel infirmier des Hospices Civils de Lyon.
Evaluation de l'efficacité et l'efficience d'un dépistage ciblé à partir de l'observation des pratiques actuelles de dépistage VHC d'un échantillon de médecins généralistes et des variations de cette pratique en fonction des caractéristiques du médecin et des catégories de patients.
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, Institut de Veille Sanitaire, n°28-2000
Voir le document

- programmes de lutte

Programme national de lutte contre lhépatite C
Renforcer laccès au dépistage.
Améliorer la prise en charge.
Réduire le risque de nouvelles contaminations.
Améliorer les connaissances.
Surveiller et évaluer lévolution de lépidémie.
Evaluer le programme.
Ministère de l'Emploi et de la Solidarité, juin 2000

Dépistage de l'hépatite C - Populations à dépister et modalités du dépistage
Recommandations pour la pratique clinique - Recommandations du comité d'experts réuni par l'ANAES publiées en janvier 2001
En format .pdf, 29 pages qui peut être commandé à l'ANAES.
Voir le document

Campagne nationale dinformation sur lhépatite C et dincitation au dépistage du VHC
Dépistage de l'hépatite C.
Epidémiologie et surveillance de l'hépatite C.
Organisation des soins pour les personnes atteintes de l'hépatite C.
Réduction des risques liés au tatouage et piercing.
Usagers de drogues par voie intraveineuse (UDIV).
Dispositif de communication.
Dossier de presse du 1er juin 2001.

Programme de Lutte contre l'Hépatite C
Pour faire face à cet enjeu majeur de santé publique, et compte tenu des nouvelles perspectives thérapeutiques, Martine Aubry et Bernard Kouchner ont demandé que soit élaboré un plan national de lutte contre l'hépatite C qui rassemble, dans une démarche cohérente, prévention, dépistage, soins et recherche.
Présentation du programme gouvernemental : améliorer le dépistage, améliorer la prise en charge, réduire les risques de nouvelles contaminations par le VHC, améliorer les connaissances, surveiller et évaluer l'évolution de l'épidémie.
Ministère de la Santé, France - Janvier 1999

La lutte contre les hépatites virales : un problème de santé publique pour les chercheurs et les cliniciens.
L'hépatite C est une véritable priorité de santé publique, sa transmission est connue à 80%, les enjeux diagnostiques sont essentiels en particulier dans les manifestations extra-hépatiques qui sont nombreuses, les traitements peuvent être améliorés et les axes de recherche sont détaillés.
La lettre des comités d'interface INSERM - Sociétés de spécialités médicales, Dialogue n° 9, Janvier-mars 1998

- conférence de concensus

Conférence Internationale de Consensus sur l'Hépatite C
Organisée par le Professeur Patrick Marcellin, le but de cette conférence de consensus était de faire le point sur l'état actuel des connaissances sur l'hépatite C : principaux aspects de la maladie, épidémiologie, évolution, prise en charge des patients et traitement. Un Jury de sages, présidé par le Professeur Jean-Pierre Benhamou, a donné, à l'issue de la Conférence, ses recommandations.
26-28 février 1999, Paris.

Confrontation des conférences de consensus française et américaine sur lhépatite C-Dépistage et traitement
Dans ce contexte de progression rapide des connaissances, de débat et dincertitudes scientifiques, la confrontation des recommandations de deux conférences de consensus qui se sont tenues en 1997.
Revue critique de l'actualité scientifique internationale sur le VIH et les virus des hépatites n° 68, septembre 1998

Mode de transmission

La transmission du VHC est essentiellement parentérale (transfusions avant 1989-91, utilisation de drogues injectables, etc.). La transmission sexuelle du VHC est faible (de 0 à 4% selon les séries). La transmission verticale mère-enfant a été documentée, mais on estime que le risque est de lordre de 6% ou moins.

Ressources relatives à lhépatite C et à lutilisation de drogues injectables.
Recherche des sources internet traitant de la transmission de l'hépatite C par les drogues injectables.
Centre canadien de lutte contre l'alcoolisme et les toxicomanies pour le Programme de prévention, de soutien et de recherche concernant l'hépatite C, Juillet 2000

Un chirurgien britannique transmet le virus de lhépatite C à une patiente
Le bulletin épidémiologique britannique CDR Weekly fait état dans son dernier numéro dun cas de transmission du virus de lhépatite C chez une femme ayant subi une intervention gynécologique. Son chirurgien ignorait quil était séropositif pour le VHC.
Dépêche caducee.net, 08/11/1999
Voir le document

La transmission verticale du virus de l'hépatite C : Les connaissances et les enjeux actuels
Sur 969 enfants nés dune mère infectée, 122 (12,6 %) ont contracté le VHC, la plupart sous forme dinfection chronique. Les taux varient beaucoup dune étude à lautre, probablement en raison du risque de transmission variable entre les diverses populations de parturientes.
L'épidémiologie, l'évolution naturelle, la transmission verticale, les enjeux, toutes les femmes enceintes devraient-elles subir un dépistage systématique? Quel counselling devrions-nous offrir à une femme enceinte atteinte ? Quel est le rôle du traitement par l'interféron chez la femme enceinte infectée au VHC? ...
Société canadienne de pédiatrie (SCP) - 1997 - Réapprouvé 02/01

La propagation du VHC en Egypte est liée à des campagnes anti-bilharziose
La forte prévalence du virus de l'hépatite C en Egypte pourrait être due à de larges campagnes de traitement contre la schistosomiase ou bilharziose. L'administration intraveineuse de tartrate d'antimoine (tartrate émétique) semble avoir conduit à la propagation du virus parmi la population égyptienne. Une étude publiée dans leLancetindique que l'utilisation de seringues réutilisables et d'aiguilles usagées a largement contribué à la contamination des habitants.
Dépêche Caducée.net - 10 Mars 2000.
Voir le document

Transmission nosocomiale

Le personnel de santé ne présenterait pas de risque majeur d'infection par le virus de l'hépatite C
Une étude italienne indique que le risque d'infection par le virus de l'hépatite C est faible chez les professionnels de la santé. La séroprévalence du groupe exposé est de 1,27 % et n'est pas significativement différente de celle du groupe témoin.
Dépêche Caducée.net - 1er mars 2000.
Voir le document

Le point sur la contamination virale entre soignants et soignés.
Ce dossier, du ministère de l'emploi et de la solidarité, traite du problème des virus des hépatites B et C et du virus VIH/sida. Les modes de transmission, la résistance du virus, la prévalence, la prévention (vaccins et précautions standard). Ce dossier a pour objectifs d'aider à mieux comprendre la réalité des problèmes et de faire connaître les données épidémiologiques actuellement disponibles. Liens vers rapports.
Ministère de l'Emploi et de la Solidarité - Mars 1999.

Transmission nosocomiale du virus de l'hépatite C dans un service de malades subaigus et chroniques, étude 1995-1997
Transmission du VHC par le partage dauto-piqueurs utilisés pour lauto mesure de la glycémie 14/12/97.
M. Bourdiol-Razés (DDASS Hérault).
1ère Journée Scientifique du Réseau National de Santé Publique, 12 décembre 1997.
Voir le document

Epidémie dinfections par le virus de lhépatite C dans un centre dhémodialyse.
Suite à la survenue entre janvier 1994 et juillet 1997 de 9 séroconversions pour le VHC d'un même génotype 2a/2c dans un centre de dialyse, en septembre 1997, une investigation a été menée par le RSNP et le C-CLIN Paris Nord qui a conclu à une possibilité de transmission croisée de patients à patients, par deux modalités principales de transmission : par manuportage lors des soins, et par l'intermédiaire de la machine de dialyse. Les mesures immédiates ont consisté en l'amélioration de l'application des précautions universelles et en la pose d'un 2ème filtre sur la tubulure reliant le circuit du sang aux capteurs de pression du générateur.
2ème Journée Scientifique du RNSP, Vendredi 11 décembre 1998.
Voir le document

Traitement

Les données récoltées depuis quelques années montrent que le système immunitaire de 15 % à 25 % des patients infectés parvient à vaincre le virus à la période initiale de l'infection et à l'éliminer du sang.
Chez les 75 % à 85 % restant s'installe une infection chronique.
Le virus de lhépatite C a de nombreux types génomiques différents, ce qui rend difficile le développement d'un vaccin. Le traitement actuel repose essentiellement sur l'association de deux médicaments : interféron et ribavirine.

Les nouveaux cycles de traitement pour hépatite C chronique dans les établissements de santé.
Enquête qui a pour objectif danalyser lévolution des traitements initiés pour l' hépatite C chronique du 1er avril 1998 au 30 juin 1999, afin dapprécier lévolution de la prise en charge de cette pathologie au regard des recommandations émises par les experts.
BEH, n° 33, 2000
Voir le document

Le recours aux soins pour Hépatite C chronique dans les établissements de santé
Son objectif était de recenser au niveau national, pendant une semaine, le nombre de patients ayant recours aux soins hospitaliers pour hépatite C chronique et les modalités de prise en charge afin d'apprécier l'importance de l'activité hospitalière en ce domaine. Répétée tous les six mois, cette enquête permettra d'en suivre l'évolution et d'adapter l'organisation des soins
Bulletin Epidémiologique hebdomadaire - Septembre 1998.

Les nouveautés 2001 concernant l'interféron pegylé (IFN-PEG)
Sur le site du Réseau Hépatite C Ouest.

Vaccination et recherche

Hépatite C chronique : des polymorphismes dans les gènes TGF-bêta1 et AT pourraient jouer un rôle dans la progression de la fibrose
Une étude publiée par des chercheurs australiens de lUniversité du Queensland dans le dernier numéro de la revueHepatologymontre que des facteurs génétiques de lhôte influencent la progression de lhépatite C chronique, en loccurrence elle montre quil existerait une relation significative entre le génotype AT (angiotensine) et la fibrose hépatique progressive. Ce résultat soulève la possibilité nouvelle que langiotensine II puisse être un médiateur impliqué dans la production de la matrice extracellulaire dans le foie.
Dépêche de caducee.net du 21/04/2000
Voir le document

De l'électricité pour améliorer la réponse aux vaccins à ADN
Une stratégie de vaccination consiste en l'administration intracellulaire de séquences d'ADN codant pour des protéines qui vont induire une réponse immunitaire spécifique. Des chercheurs italiens indiquent qu'il est possible d'accroître la réponse immunitaire en couplant l'injection de l'ADN à l'administration de légères décharges électriques sur le site de l'injection. Ce système a été étudié chez l'animal avec un vaccin à ADN contre le virus de l'hépatite C.
Dépêche caducee.net, 14/12/2000
Voir le document

Augmentation de la charge virale VHC sous multithérapie anti-VIH chez des hémophiles co-infectés
Une étude américaine réalisée auprès d'une cohorte dhémophiles co-infectés par le virus de lhépatite C et celui du sida indique que la charge virale VHC augmente de façon durable et significative parallèlement à la diminution de la charge virale VIH sous multithérapie antirétrovirale.
Dépêche Caducée.net - 15 décembre 1999.
https://www.caducee.net/breves/breve.asp?idp=1&idb=209

Un même médicament pourrait être efficace contre les virus de lhépatite B et C
Des chercheurs britanniques et américains rapportent quune même molécule, en l'occurrence un inhibiteur d'une enzyme intracellulaire, pourrait bloquer le cycle de vie du virus de lhépatite B et de celui de lhépatite C.
Dépêche Caducée.net - 20 Novembre 1999.
Voir le document

Hépatite C : vers le développement de drogues antivirales spécifiques
Une équipe du Laboratoire de génétique des virus du CNRS, à Gif-sur-Yvette, en collaboration avec des chercheurs de l'Institut de recherche en biologie moléculaire de Pomezia a déterminé la structure atomique de l'ARN polymérase du virus de l'hépatite C. Cette enzyme, responsable de la réplication du génome viral, est une cible particulièrement importante pour le développement de drogues antivirales spécifiques. Environ 180 millions de personnes sont contaminées par le virus. Mais aucun vaccin n'est encore disponible. Info CNRS - Janvier 2000.

#COVID-19 : le point de situation épidémiologique sur le coronavirus SARS-CoV-2

Descripteur MESH : Foie , Diagnostic , Épidémiologie , Hépatite , Maladie , Virus , Hépatite C

PUBLICITE