nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Examen neurologique

8 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Apport des tests neuropsychologiques dans l’exploration du système nerveux central de patients atteints du syndrome de Gougerot-Sjören

Caducee.net, le 24 mars 2000 : Publiée dans les ‘Annales de Médecine Interne’, une étude française réalisée par des neurologues, des spécialistes en médecine nucléaire, des radiologues et des psychologues médicaux montre que les tests neuropsychologiques sont les plus sensibles dans l’exploration du système nerveux central des patients atteints du syndrome de Gougerot-Sjören (SGS) et que les anomalies cérébrales sont plus fréquentes que suspectées cliniquement. […].

Une étude sur les indications du scanner cérébral chez les patients présentant une lésion crânienne minime

Caducee.net, le 17 juillet 2000 : L’utilisation de la tomodensitométrie chez les patients présentant des lésions crâniennes minimes peut être limitée en toute sécurité à ceux qui ne présentent que certains signes cliniques, conclut une étude américaine dont le but était justement de développer et valider un ensemble de critères cliniques qui pourraient être utilisés pour identifier les patients avec lésion crânienne minime sans nécessité d’avoir recours à un scanner. […].

Du poisson contre Alzheimer

Caducee.net, le 22 juillet 2003 : Se nourrir d’aliments qui contiennent des acides gras n-3 et consommer du poisson chaque semaine pourrait réduire le risque de développer la maladie d’Alzheimer au cours du vieillissement. Ceci est la conclusion d’une étude publiée dans la revue Archives of Neurology. […].

Les AINS semblent bien réduire le risque de maladie d'Alzheimer

Caducee.net, le 22 novembre 2001 : Une large étude prospective menée sur près de 7.000 personnes pendant presque sept ans montre que la prise d'AINS pendant deux et plus réduit de 80 % le risque de développer la maladie d'Alzheimer. Ces travaux sont publiés dans l'édition du New England Journal of Medicine du 22 novembre. […].

Un test simple pour déterminer si un patient est conscient ou non

Caducee.net, le 09 février 2009 : Est-il possible de déterminer si un individu est conscient en observant l'activité de son cerveau ? Cette épineuse question scientifique est également cruciale pour les cliniciens qui prennent en charge des malades non communicants en réanimation ou des patients qui émergent d'états inconscients tels que le coma ou l'état végétatif. Une équipe française de l'Inserm et du Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière (Assistance Publique - Hôpitaux de Paris) dirigée par le Dr Lionel Naccache, associant le Dr Tristan Bekinschtein, neuroscientifique post-doctorant argentin, et le Pr Stanislas Dehaene, directeur de l'unité Inserm/CEA "Neuroimagerie cognitive" à Neurospin vient de mettre au point un test combinant les principes de la psychologie de la perception auditive avec l'enregistrement de l'activité cérébrale. Il permet de détecter l'existence d'une vie mentale consciente sans reposer sur les signes souvent limités de l'examen clinique. […].

Les névralgies du trijumeau

B BROCHET, le 15 janvier 2002 : Le point complet sur les névralgies du trijumeau […].

A 19 ans elle décède des suites d'une otite malgré une double prise en charge aux urgences

A 19 ans elle décède des suites d'une otite malgré une double prise en charge aux urgences

Caducee.net, le 13 mars 2018 : Une étudiante est décédée à l'hôpital Edouard-Herriot, à Lyon, des suites des complications d'une otite quelques jours après avoir consulté par deux fois au service des Urgences. Sa mère dénonce une erreur médicale et porte plainte pour homicide involontaire. […].

Celgene a reçu des avis favorables de l’Agence Européenne des Médicaments pour des associations triples de traitements à base de REVLIMID® et IMNOVID® pour les patients atteints de myélome multiple

Celgene Corporation, le 20 mai 2019 : REVLIMID® en association avec le bortézomib et la dexaméthasone (RVd) est désormais indiqué pour le traitement du myélome multiple non préalablement traité chez les patients adultes non éligibles à une greffe de cellules souches. […].

nuance

Les plus