Covid-19 : la diminution des cas graves continue malgré un nombre élevé de tests positifs pour les personnes non vaccinées

illustrationEntre le 20 et le 26 septembre 2021, le nombre de tests RT-PCR positifs pour 100 000 habitants est en baisse pour la sixième semaine consécutive, quel que soit le statut vaccinal. Il s’élève à 123 pour 100 000 habitants non vaccinés (contre 160 la semaine précédente), alors qu’il n’est que d’un peu plus de 16 pour 100 000 habitants vaccinés (contre 19). À taille de population comparable, il y a toujours près de 8 fois plus de tests positifs parmi les personnes non vaccinées que parmi celles complètement vaccinées.

Durant cette semaine, le nombre d’entrées de patients non-vaccinés en soins critiques diminue : il est de 14 pour 1 million de personnes non vaccinées contre 18 la semaine précédente. Les personnes non vaccinées représentent 77 % des admissions en soins critiques et 74 % des admissions en hospitalisation conventionnelle (respectivement 78 % et 74 % la semaine dernière), alors qu’elles ne sont que 26 % au sein de l’ensemble de la population résidente.


Par ailleurs, on comptabilise 10 décès pour 1 million (11 la semaine précédente) de personnes non vaccinées contre 1 pour celles qui sont complètement vaccinées (2 la semaine précédente). Il y a donc environ 8 fois plus de décès chez les personnes non vaccinées que chez celles complètement vaccinées à taille de population comparable au cours de la période considérée.


Sur le plan régional, le nombre de tests positifs et le nombre d’entrées en soins critiques continuent à décroitre aussi bien pour les personnes non vaccinées que chez celles complètement vaccinées dans la majeure partie du territoire. En Guyane, en revanche, la situation est toujours difficile, particulièrement pour les personnes non vaccinées avec un nombre de tests positifs qui s’élève à 416 pour 100 000 habitants et un nombre d’entrées en soins critiques qui atteint 74 patients pour 1 million de personnes non vaccinées. En Martinique, en Guadeloupe et à La Réunion, où comme Guyane des restrictions de déplacement adaptées sont toujours en cours, la baisse des cas graves se poursuit. À La Réunion, l’île enregistre un nombre très bas d’entrées en soin critiques : 5 pour 1 million de personnes non vaccinées.

 

DREES

Descripteur MESH : Personnes , Population , Soins , Réunion , Hospitalisation , Déplacement , Patients , Guadeloupe , Martinique

Epidémiologie: Les +