Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Epidémiologie et santé publique

698 résultats triés par date
affichage des articles n° 163 à 181

Myocardites et péricardites post-vaccinales : peu fréquentes et d’évolution favorable selon Epi-Phare

Myocardites et péricardites post-vaccinales : peu fréquentes et d’évolution favorable selon Epi-Phare

EPI-PHARE, le 08 novembre 2021 : Depuis juillet 2021, les myocardites et les péricardites sont considérées comme des effets indésirables pouvant survenir suite à une vaccination contre le COVID-19 par un vaccin à ARN messager (Pfizer-BioNTech ou Moderna), notamment chez les hommes jeunes. Des données récentes suggèrent que le risque de myocardite et péricardite pourrait être plus élevé après le vaccin Moderna, particulièrement après la seconde dose, qu’après vaccination par le vaccin Pfizer-BioNTech. L’objectif de ce travail était de mesurer l’association entre les vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna et le risque de myocardite et péricardite à l’échelle de l’ensemble des personnes âgées de 12 à 50 ans en France. […].

L’UNPF publie une vidéo « top 5 » des raisons de se vacciner contre la Covid-19

L’UNPF publie une vidéo « top 5 » des raisons de se vacciner contre la Covid-19

UNPF, le 08 novembre 2021 : L’épidémie de Covid-19 n’est malheureusement pas terminée. Des foyers d’infection persistent en France et dans le monde, voire des signes de reprise par endroit. De nouveaux variants peuvent se diffuser, à la faveur des baisses de température et au moment où la grippe annonce également son retour. Il importe donc de ne pas relâcher l’effort vaccinal. « La vaccination est le meilleur moyen de prévenir une nouvelle vague et une submersion des hôpitaux », rappelle Christophe Le Gall, pharmacien à Angers et président de l’UNPF. […].

Covid-19 : Poursuite de l’augmentation du nombre de cas positifs et hausse des entrées en soins critiques parmi les personnes non vaccinées

Covid-19 : Poursuite de l’augmentation du nombre de cas positifs et hausse des entrées en soins critiques parmi les personnes non vaccinées

DREES, le 05 novembre 2021 : Entre le 18 et le 24 octobre 2021, le nombre de tests RT-PCR positifs pour 100 000 habitants de 20 ans ou plus augmente et s’élève à 133 (après 123) pour 100 000 habitants non vaccinés, et 31 (après 25) pour 100 000 habitants vaccinés de 20 ans ou plus. Il y a ainsi 4 fois plus de tests positifs parmi les personnes non-vaccinées que parmi celles complètement vaccinées de 20 ans ou plus, à taille de population comparable. […].

Contre le Covid-19, la grippe et les virus de l’hiver, gardons le réflexe des gestes barrières

Contre le Covid-19, la grippe et les virus de l’hiver, gardons le réflexe des gestes barrières

Ministère de la santé, le 26 octobre 2021 : L’automne s’installe avec un retour précoce et en force d’un cortège de maladies virales. La reprise de la vie sociale, le relâchement des gestes barrières associés à la circulation sur le territoire du virus de la bronchiolite et possiblement prochainement du virus de la grippe font craindre des épidémies saisonnières de plus grande intensité cette année. Dans la mesure également où ces virus n’ont que peu ou très peu circulé l’année dernière, les défenses immunitaires collectives naturelles sont moins solides cette année. […].

Bronchiolite : 1779 passages aux urgences en semaine 40, les kinés sur le pied de guerre

Bronchiolite : 1779 passages aux urgences en semaine 40, les kinés sur le pied de guerre

Caducee.net, le 19 octobre 2021 : L’épidémie de bronchiolite a quelques semaines d’avance sur son calendrier habituel et accroit la tension déjà forte sur les structures hospitalières. D’après le dernier bulletin de Santé Publique France, 1779 enfants de moins de 2 ans ont été vus aux urgences en semaine 40. 643 ont été hospitalisés. […].

Hémoglobinurie paroxystique nocturne : première enquête patient

Hémoglobinurie paroxystique nocturne : première enquête patient

Alexion, le 19 octobre 2021 : À l’occasion de la semaine de sensibilisation à l’hémoglobinurie paroxystique nocturne (HPN), l’association HPN France, le centre de référence des aplasies médullaires et de l’HPN, et Alexion Pharma France présentent les résultats de la première enquête réalisée en France sur l’expérience, auparavant peu documentée, des personnes atteintes de cette maladie rare du sang, abordant des sujets cruciaux pour leur prise en charge tels que le délai de diagnostic et l’impact sur la vie quotidienne. […].

Covid-19 : la diminution des cas graves continue malgré un nombre élevé de tests positifs pour les personnes non vaccinées

Covid-19 : la diminution des cas graves continue malgré un nombre élevé de tests positifs pour les personnes non vaccinées

DREES, le 12 octobre 2021 : Entre le 20 et le 26 septembre 2021, le nombre de tests RT-PCR positifs pour 100 000 habitants est en baisse pour la sixième semaine consécutive, quel que soit le statut vaccinal. Il s’élève à 123 pour 100 000 habitants non vaccinés (contre 160 la semaine précédente), alors qu’il n’est que d’un peu plus de 16 pour 100 000 habitants vaccinés (contre 19). À taille de population comparable, il y a toujours près de 8 fois plus de tests positifs parmi les personnes non vaccinées que parmi celles complètement vaccinées. […].

Covid-19 : L’efficacité de la vaccination contre les formes graves confirmée sur plus de 22 millions de Français de plus de 50 ans

Covid-19 : L’efficacité de la vaccination contre les formes graves confirmée sur plus de 22 millions de Français de plus de 50 ans

Caducee.net, le 11 octobre 2021 : La vaccination est efficace à plus de 90 % pour prévenir les formes graves de la Covid-19 chez les personnes de plus de 50 ans en France selon deux études du groupement d’intérêt public EPI-Phare. Ces études portent sur plus de 22 millions de personnes et sont les plus puissantes statistiquement qui ont été publiées à ce jour. Si elles confirment l’efficacité des vaccins pendant 4 à 5 mois après la vaccination sur les risques de formes graves et de décès, elles ne permettent pas encore de trancher sur l’intérêt d’une 3e dose après 6 mois ni sur l’efficacité des vaccins contre le variant Delta. […].

Un milliard de décès seront liés au tabac au 21e siècle selon des experts

Un milliard de décès seront liés au tabac au 21e siècle selon des experts

PRNEWSWIRE, le 24 septembre 2021 : LONDRES, 24 septembre 2021 /PRNewswire/ -- Les efforts mondiaux pour mettre fin au tabagisme sont au point mort et nécessitent une refonte radicale pour empêcher un milliard de personnes de mourir au cours de ce siècle, selon un nouveau rapport de cinq experts de premier plan, membres de la Commission internationale pour relancer la lutte contre le tabagisme. […].

L’infection au SARS-CoV-2 ne protégerait qu’à hauteur de 12,4% contre les risques de réinfection selon une étude du CHU de Toulouse

L’infection au SARS-CoV-2 ne protégerait qu’à hauteur de 12,4% contre les risques de réinfection selon une étude du CHU de Toulouse

CHU DE TOULOUSE, le 22 septembre 2021 : La définition de seuils de protection contre l’infection à SARS-CoV-2 est essentielle pour les stratégies vaccinales et thérapeutiques à venir. Une étude du CHU de Toulouse a établi une relation entre la concentration d’anticorps et la protection contre une infection ou une réinfection. Elle met également en lumière que l’infection naturelle seule est bien moins protectrice que la vaccination. En effet, elle ne protègerait qu’à hauteur de 12.4% 79% des personnes infectées non vaccinées de la cohorte suivie. […].

Covid-19 : les indicateurs hospitaliers s’améliorent, mais demeurent plus élevés parmi les patients non-vaccinés

Covid-19 : les indicateurs hospitaliers s’améliorent, mais demeurent plus élevés parmi les patients non-vaccinés

DREES, le 18 septembre 2021 : Dans le cadre de sa mission d’appui à la gestion de la crise sanitaire, la Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques (DREES) exploite les données pseudonymisées issues des trois principales bases de données sur la crise Covid-19 : SI-VIC (hospitalisation), SI-DEP (dépistage) et VAC-SI (vaccination). La DREES réalise des croisements entre ces bases, afin notamment de réaliser un suivi selon le statut vaccinal des personnes testées positives au Covid-19 et des personnes hospitalisées. Ce suivi fait désormais l’objet d’une publication chaque semaine. Les résultats nationaux de cette édition sont enrichis de déclinaisons territoriales et d’une analyse par tranche d’âge. […].

« L’immunité collective n’est pas illusoire » pour l’Académie de Médecine

« L’immunité collective n’est pas illusoire » pour l’Académie de Médecine

Caducee.net, le 08 septembre 2021 : Dans un communiqué publié ce jour l’Académie Nationale de Médecine appelle à ne renoncer à l’immunité collective. Elle s’oppose ainsi à l’analyse qu’elle qualifie de pessimiste du Dr Andrew Pollard de l’Université d’Oxford qui avait déclaré cet été qu’avec le variant delta, « atteindre l’immunité collective n’est pas une possibilité, car il infecte toujours les individus vaccinés ». Pour l’académie cette déclaration non contredite a aggravé l’hésitation vaccinale des indécis et a permis « aux mouvements anti-vaccination de renouveler un argumentaire défraîchi ». […].

Levée partielle de l’application du PASS sanitaire dans les centres commerciaux

Levée partielle de l’application du PASS sanitaire dans les centres commerciaux

Caducee.net, le 07 septembre 2021 : À compter du mercredi 8 septembre, le PASS sanitaire ne sera plus en vigueur dans les centres commerciaux où le taux d’incidence départemental passe sous la barre des 200 avec 7 jours de baisse consécutifs. Le nombre de centres commerciaux concernés sera ainsi ramené de 178 à 64. […].

Covid-19 : le comité vaccinal britannique se positionne contre la vaccination des 12-15 ans sans facteurs de comorbidités

Covid-19 : le comité vaccinal britannique se positionne contre la vaccination des 12-15 ans sans facteurs de comorbidités

Caducee.net, le 07 septembre 2021 : Dans un communiqué publié le 3 septembre dernier, les experts britanniques du Joint Committee on Vaccination and Immunisation (JCVI) qui conseillent le gouvernement de Boris Johnson se sont positionnés contre la vaccination universelle des 12-15 ans. Ils proposent néanmoins de vacciner les enfants ayant des facteurs de risque de subir des formes graves de la Covid-19. […].

Covid-19 : la Nouvelle-Aquitaine lance une campagne de vaccination au plus près des 12-17 ans

Covid-19 : la Nouvelle-Aquitaine lance une campagne de vaccination au plus près des 12-17 ans

ARS N. Aquitaine, le 31 août 2021 : Dans un contexte épidémique marqué par la contagiosité de nouveaux variants et leur transmissibilité, la vaccination des adolescents demeure une priorité pour casser les chaînes de transmission du virus. Par ailleurs, alors qu’ils constituent la tranche d’âge où les interactions sociales sont les plus nombreuses, le Conseil scientifique, dans son avis du 6 juillet 2021, confirme que le taux de couverture vaccinale des 12-17 ans à la rentrée aura un impact majeur sur leur santé et sur le nombre d’hospitalisations à l’automne. […].

Novavax et la Commission européenne concluent un accord d'achat anticipé pour 200 millions de doses du vaccin NVX-CoV2373 contre la COVID-19

Novavax et la Commission européenne concluent un accord d'achat anticipé pour 200 millions de doses du vaccin NVX-CoV2373 contre la COVID-19

PRNEWSWIRE, le 09 août 2021 : -- Accord pour 100 millions de doses avec une option pour 100 millions de doses supplémentaires jusqu'en 2023 -- Il s'agit du premier vaccin contre la COVID-19 à sous-unités protéiques disponible dans l'Union européenne […].

Troubles menstruels et vaccins anti-covid-19 : pas de lien de causalité selon l’ANSM

Troubles menstruels et vaccins anti-covid-19 : pas de lien de causalité selon l’ANSM

Caducee.net, le 09 août 2021 : Alors que la semaine dernière l’ANSM avait classé comme signal potentiel les troubles du cycle menstruel qui avaient été déclarés comme effets indésirables survenus à la suite d’une injection vaccinale, dans son dernier point de situation sur la surveillance des vaccins contre la Covid-19, l’ASNM ne peut à ce jour établir de lien de causalité « entre la vaccination et les troubles menstruels, les causes de ces troubles pouvant être multiples ». […].

3 académies dénoncent la désinformation sur les vaccins à ARNm

3 académies dénoncent la désinformation sur les vaccins à ARNm

Caducee.net, le 05 août 2021 : L’Académie nationale de médecine, l’Académie nationale de pharmacie et l’Académie des sciences se sont fendues d’un communiqué commun pour dénoncer la désinformation qui est entretenue par « une petite minorité » autour des vaccins à ARN messager. […].

Les plus