Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Anticorps

690 résultats triés par date
affichage des articles n° 685 à 703

Jubilant Therapeutics Inc. annonce que des inhibiteurs isoformes sélectifs de la PAD4 présentent une sélectivité et une puissance in vitro, une biodisponibilité orale et une activité antitumorale in vivo élevées

PRNEWSWIRE, le 12 avril 2022 : BEDMINSTER, New Jersey, 12 avril 2022 /PRNewswire/ -- Jubilant Therapeutics Inc., une société biopharmaceutique qui fait progresser les petites molécules thérapeutiques de précision pour répondre à des besoins médicaux non satisfaits en oncologie et dans le domaine des maladies auto-immunes, a annoncé aujourd'hui des données qui seront présentées lors de la réunion annuelle 2022 de l'American Association of Cancer Research (AACR). Les données portent sur les propriétés pharmacocinétiques et anticancéreuses des inhibiteurs isoformes sélectifs de la peptidyl arginine déiminase 4 (PAD4) en tant que thérapeutiques potentielles pour traiter le cancer. L'affiche sera présentée lors de la session « Novel Targets and Pathways » à 9 h CDT le 12 avril 2022. Le résumé est disponible ici. […].

Troubles du spectre de la neuromyélite optique : feu vert pour le UPLIZNA® (inébilizumab)

Troubles du spectre de la neuromyélite optique : feu vert pour le UPLIZNA® (inébilizumab)

Businesswire, le 02 mai 2022 : Horizon Therapeutics plc (Nasdaq : HZNP) a annoncé aujourd’hui l’approbation par la Commission européenne (CE) d’UPLIZNA® (inébilizumab) en monothérapie pour le traitement des patients adultes atteints de troubles du spectre de la neuromyélite optique (NMOSD) séropositifs aux IgG anti-aquaporine-4 (AQP4-IgG ), suite à l’avis favorable émis par le Comité des médicaments à usage humain de l’Agence européenne des médicaments le 11 novembre 2021. […].

Xevudy inefficace face au sous-lignage BA.2 du variant Omicron

Xevudy inefficace face au sous-lignage BA.2 du variant Omicron

Caducee.net, le 03 mai 2022 : Alors que la HAS venait d’accorder le 6 janvier un accès précoce à l’anticorps monoclonal Xevudy (sotrovimab) en traitement curatif de la covid-19, l’autorité sanitaire précise dans un communiqué paru le 29 avril retirer cette autorisation pour les patients infectés par le sous-lignage BA.2 du variant Omicron contre lequel il aurait perdu son activité neutralisante. […].

 Vaccin contre le cancer ovarien : les HCL envoient à BioVaxys les premières tumeurs cancéreuses

Vaccin contre le cancer ovarien : les HCL envoient à BioVaxys les premières tumeurs cancéreuses

PRNEWSWIRE, le 16 juin 2022 : VANCOUVER, Colombie-Britannique, 16 juin 2022 /PRNewswire/ -- BioVaxys Technology Corp. (CSE : BIOV) (FRA : 5LB) (OTCQB : BVAXF) (« BioVaxys » ou la « Société »), a annoncé aujourd'hui que son collaborateur pour les études cliniques, les Hospices Civils de Lyon (« HCL »), a retiré chirurgicalement les premières tumeurs cancéreuses ovariennes de patientes atteintes de cancer qui seront utilisées par BioVaxys pour le développement du processus et les « tests à blanc » de fabrication du BVX-0918. Il s'agit d'une étape importante menant à l'achèvement de la production du vaccin contre le cancer ovarien de la Société selon les bonnes pratiques de fabrication (« BPF »). […].

Covid-19 : la nouvelle version du vaccin de Pfizer provoquerait une réponse immunitaire élevée vs Omicron

Covid-19 : la nouvelle version du vaccin de Pfizer provoquerait une réponse immunitaire élevée vs Omicron

Caducee.net, le 26 juin 2022 : Pfizer et BioNtech ont annoncé le 25 juin des données positives évaluant la sécurité, la tolérance et l'immunogénicité de deux candidats vaccins COVID-19 adaptés au variant Omicron : l'un monovalent et l'autre bivalent, associant une combinaison de la version actuellement commercialisée à sa mise jour ciblant spécifiquement le sous lignage BA.1. […].

Des données de phase III montrent que Dupixent® (dupilumab) améliore significativement les signes et symptômes du prurigo nodulaire

Des données de phase III montrent que Dupixent® (dupilumab) améliore significativement les signes et symptômes du prurigo nodulaire

SANOFI, le 09 septembre 2022 : À 24 semaines, près de trois fois plus de patients traités par Dupixentont présenté une diminution cliniquement significative de leurs démangeaisons et lésions cutanées, comparativement à ceux traités par placebo. Il n’existe actuellement aucun médicament approuvé expressément pour le traitement du prurigo nodulaire ; la demande d’approbation aux États-Unis fait l’objet d’un examen prioritaire ; la demande d’approbation dans l’Union européenne est en cours d’examen. Présentation de 22 abstracts consacrés à Dupixent au Congrès 2022 de l’Académie européenne de dermatologie et vénérologie (EADV, EuropeanAcademy of Dermatology and Venereology) sur quatre maladies dermatologiques portant une signature inflammatoire de type 2. […].

Les plus