nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Complicité

5 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Hépatite C : Un brevet abusif maintenu avec la complicité de l’Office Européen des Brevets

Hépatite C : Un brevet abusif maintenu avec la complicité de l’Office Européen des Brevets

Médecins du monde, le 14 septembre 2018 : Aujourd’hui, Médecins du monde (MdM), Médecins Sans Frontières (MSF) et des organisations* de 17 pays ont attaqué le brevet du sofosbuvir, un médicament contre l’hépatite C devant l’Office Européen des Brevets (OEB). L’Office a maintenu ce brevet sur un composé pharmaceutique en dépit des règles de brevetabilité. En effet, celui-ci en lui-même n’a aucun effet thérapeutique. […].

Hydroxychloroquine : le Pr Raoult assigne l’ANSM et son directeur devant les tribunaux #HCQ #COVID19

Hydroxychloroquine : le Pr Raoult assigne l’ANSM et son directeur devant les tribunaux #HCQ #COVID19

Caducee.net, le 30 octobre 2020 : Après le refus de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) de délivrer une recommandation temporaire d’utilisation (RTU) de l’hydroxychloroquine dans la prise en charge de la maladie Covid-19 suite à la demande de l’IHU — Méditerranée Infection, le Pr Didier Raoult a décidé de contre-attaquer sur le front judiciaire. Il a mandaté pour cela le cabinet DI VIZIO qui dépose aujourd’hui un recours administratif devant le Conseil d’État pour annuler la décision de l’ANSM. En parallèle, il saisit le Parquet de Paris d’une plainte pénale contre l’ANSM et son directeur Dominique Martin pour mise en danger de la vie d’autrui, sur le fondement de l’article 223-1 du Code pénal, et complicité par fourniture de moyens d’administration de substances nuisibles sur le fondement de l’article 222-15 du Code pénal. […].

Loi de santé 2015 : les principales mesures

Loi de santé 2015 : les principales mesures

Caducee.net, le 17 décembre 2015 : Le projet de loi santé a été définitivement adopté par les députés ce jeudi 17 décembre 2015. Même si le nombre de ses articles a été triplé, il n'est guère différent de celui présenté en conseil des ministres le 15 octobre 2014. Certes elle a dû renoncer à la vaccination par les pharmaciens et a été contrainte d'assouplir la loi Evin, mais Marisol Touraine n'aura, in fine, pas cédé beaucoup de terrain à ses opposants concernant les mesures les plus sujettes à controverse à savoir le tiers payant et le paquet de cigarettes neutre. […].

AFFAIRE ORPEA : Quand l’appât du gain mène au scandale

AFFAIRE ORPEA : Quand l’appât du gain mène au scandale

FSSS, le 31 janvier 2022 : Le constat accablant établi par le journaliste Victor Castanet dans son livre-enquête « Les Fossoyeurs » vient confirmer des faits inhumains que la Fédération SUD Santé Sociaux dénonce depuis plusieurs années. […].

« On voudrait détruire le service public hospitalier qu’on ne s’y prendrait pas autrement »

« On voudrait détruire le service public hospitalier qu’on ne s’y prendrait pas autrement »

APH, le 11 février 2022 : Nouveaux statuts pour les praticiens hospitaliers : où est passée l’attractivité annoncée ? Le nouveau statut de praticien hospitalier vient en effet d’être publié au Journal officiel. De « Ma Santé 2022 » au « Ségur de la Santé », la mandature Macron avait notamment promis une modernisation du statut de praticien hospitalier (PH) pour rendre l’engagement dans la carrière hospitalière plus attractif. […].

nuance

Les plus