nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Dexaméthasone

79 résultats triés par date
affichage des articles n° 55 à 73

DARZALEX®▼ (daratumumab) reçoit un avis positif du CHMP pour le traitement du myélome multiple chez les patients ayant reçu au moins une thérapie antérieure

Janssen, le 27 février 2017 : Malgré l’immense travail réalisé par la communauté oncologique au cours de la décennie écoulée, le MM reste un cancer du sang incurable qui survient lorsque des cellules plasmatiques malignes se développent de manière incontrôlable dans la moelle osseuse.2 […].

CELGENE OBTIENT L'AVIS FAVORABLE DU COMITÉ DES MÉDICAMENTS À USAGE HUMAIN (CHMP) POUR ÉTENDRE L’UTILISATION DE REVLIMID® (LÉNALIDOMIDE) EN MONOTHERAPIE AU TRAITEMENT D’ENTRETIEN DU MYÉLOME MULTIPLE...

Celgene International Sàrl, le 27 janvier 2017 : CELGENE OBTIENT L'AVIS FAVORABLE DU COMITÉ DES MÉDICAMENTS À USAGE HUMAIN (CHMP) POUR ÉTENDRE L’UTILISATION DE REVLIMID® (LÉNALIDOMIDE) EN MONOTHERAPIE AU TRAITEMENT D’ENTRETIEN DU MYÉLOME MULTIPLE NON PRÉALABLEMENT TRAITÉ CHEZ LES PATIENTS ADULTES AYANT REÇU UNE AUTOGREFFE DE CELLULES SOUCHES […].

Chugai Pharma Europe annonce des résultats positifs de phase III pour Aplidin®

Chugai Pharma Europe Ltd., le 05 avril 2016 : La société CPE est, depuis longtemps, engagée dans le traitement de l'oncologie hématologique. Elle a obtenu les droits promotionnels d'Aplidin pour le traitement du MM dans huit pays européens (la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni, la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg, l'Irlande et l'Autriche) en vertu d'un accord de licence conclu avec PharmaMar en juillet 2014. […].

REVLIMID® obtient une décision d'évaluation finale favorable de l'Institut national pour la santé et l'excellence clinique (NICE) en vue de son utilisation par le National Health Service (NHS) en Angleterre et au Pays de Galles

Businesswire, le 23 avril 2009 : La recommandation précise également que le coût du médicament REVLIMID (à l'exclusion des coûts annexes) pour les patients poursuivant le traitement pendant plus de 26 cycles (chacun de 28 jours; normalement une période de deux ans) sera pris en charge par Celgene. […].

Les données regroupées d’une méta-analyse suggèrent une augmentation significative de la survie globale avec le médicament expérimental REVLIMID® en traitement d'entretien après une autogreffe de cellules souches pour traiter un myélome multiple

Celgene Corporation, le 05 juin 2016 : Une méta-analyse de données recueillies au niveau individuel auprès de 1 209 patients dans trois études randomisées, contrôlées, de phase III (CALGB (Alliance) 100104, IFM 2005-02, GIMEMA-RVMM-PI-209) a été effectuée pour comparer un traitement d'entretien par lénalidomide (n=605) par rapport soit à un placebo soit à l’absence de traitement d'entretien (n=604). Chacune de ces études a montré individuellement qu’un traitement d'entretien expérimental par lénalidomide après une autogreffe de cellules souches réduisait le risque de progression de la maladie ou de décès (SSPM), qui était le critère d’évaluation principal, d’environ 50 % (McCarthy NEJM 2012; Attal NEJM 2012; Palumbo NEJM 2014). […].

REVLIMID® reçoit un avis préalable favorable de l'Institut national de la santé et de l'excellence clinique (INEC) pour être utilisé dans les services nationaux de santé (SNS) en Angleterre et au pays de Galles

Businesswire, le 31 janvier 2009 : L'INEC a tenu compte des avantages de REVLIMID en termes d'allongement de la durée de vie et de rentabilité pour les SNS Les SNS financeront intégralement l'utilisation de REVLIMID par voie orale pour 26 cycles de traitement de 28 jours par cycle (normalement étalés sur une durée de deux ans) chez les patients ayant suivi un traitement antérieur contre le myélome multiple Celgene financera intégralement l'utilisation de REVLIMID par voie orale pour les patients devant poursuivre au-delà de 26 cycles cette thérapie novatrice pour les malades non hospitalisés […].

Deux présentations ASH font état du REVLIMID® L'activité et la tolérabilité chez les patients atteints de leucémie lyphocytique chronique encore jamais traitée

Businesswire, le 08 décembre 2008 : Dans le cadre du premier essai portant sur la leucémie lymphocytique chronique symptomatique (CLL), présenté par Alessandra Ferrajoli, M.D., Professeur Assistant de Médecine au M.D. Anderson Cancer Center de Houston, au Texas, 45 patients étaient éligibles pour une réponse (au minimum trois cycles). Ces patients n'avaient encore jamais été traités; ils étaient atteints de la forme symptomatique de la maladie et âgés de 65 ans et plus (âge médian = 71). Les résultats préliminaires de cet essai ont montré que le REVLIMID avait entraîné une réduction rapide des lymphocytes en circulation, avec un taux de réponse de 52%, dont 29% de réponses hématologiques complètes (RC) et 6% de réponses partielles nodulaires (après le cycle 9). Cette étude a montré que les taux de réponse du REVLIMID s'améliorent grâce à un traitement constant. Sur 33 patients ayant terminé les neuf cycles de thérapie, quatre ont progressé. […].

Covid-19 : les 15 études cliniques labellisées « priorité nationale de recherche » par le CAPNET

Covid-19 : les 15 études cliniques labellisées « priorité nationale de recherche » par le CAPNET

Caducee.net, le 23 décembre 2020 : Le ministère de la Santé vient de communiquer la liste des 15 études cliniques labellisées « priorité nationale de recherche » par le comité ad hoc de pilotage national des essais thérapeutiques et autres recherches (CAPNET) sélectionnées parmi une liste de 51 études. Il encourage les chercheurs, investigateurs et promoteurs à favoriser le recrutement des patients dans ces études prioritaires afin de les accélérer autant que possible. […].

Myélome multiple : le CHMP émet un avis favorable pour une utilisation élargie du Darzalex (daratumumab)

Janssen, le 21 octobre 2019 : Le CHMP émet un avis favorable pour une utilisation élargie du Darzalex®▼(daratumumab) de Janssen pour les patients atteints d’un myélome multiple nouvellement diagnostiqué qui ne sont pas éligibles à une greffe.   […].

Présentation à l'ASCO des données d'une étude sur le pomalidomide pour le traitement des patients atteints de myélome multiple réfractaire

Businesswire, le 07 juin 2010 : Les patients atteints de myélome multiple qui ont progressé après plusieurs thérapies possèdent des options de traitement limitées. Dans un rapport précédent, le pomalidomide a montré des réponses chez les patients atteints de myélome multiple en rechute et réfractaires au lénalidomide. Les patients réfractaires au bortezomib n'ont pas été évalués dans ce rapport précédent (Lacy et col. ASH 2009. Extrait nº 429). […].

Le palonosetron est efficace dans la prevention des nausees et des vomissements induits par la chimiotherapie a haute dose chez les patients devant subir une autogreffe de cellules souches

PR Newswire, le 23 septembre 2009 : BERLIN, September 23 /PRNewswire/ -- De nouvelles données, présentées aujourd'hui lors du congrès d'oncologie européen conjoint de l'ECCO (European CanCer Organisation) et de l'ESMO (Société Européenne d'Oncologie Médicale) à Berlin, montrent que le palonosétron, antagoniste des récepteurs 5-HT3 de deuxième génération, améliore de manière importante le contrôle des vomissements et des nausées chez les patients recevant un traitement prolongé de chimiothérapie à haute dose (CHD) et subissantune autogreffe de cellules souches (AGCS). En outre, l'administration d'une seconde dose de palonosétron 48 heures après la première réduit considérablement l'impact néfaste des nausées sur les activités quotidiennes. […].

Janssen cherche à élargir l'utilisation du DARZALEX®▼ (daratumumab) auprès de l'EMA pour le myélome multiple récemment diagnostiqué

Janssen, le 22 novembre 2017 : "Cette demande déposée auprès des autorités sanitaires nous rapproche un peu plus de notre objectif, qui consiste à redéfinir la thérapie combinée pour le myélome multiple, avec le potentiel de rendre le daratumumab accessible à plus de patients durant la continuité du traitement: depuis le diagnostic récent, jusqu'au pré-traitement lourd", déclare Dr Catherine Taylor, cheffe du service des traitements hématologiques, Janssen Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMOA). "Nous nous réjouissons à l'idée de travailler en étroite collaboration avec l'EMA durant tout le processus d'évaluation afin de concrétiser notre ambition, qui est d'optimiser les avantages cliniques pour les patients atteints de myélome multiple." […].

Adaptive Biotechnologies annonce une collaboration avec Amgen pour faire avancer le développement clinique du test clonoSEQ® dans le cadre du myélome multiple

Adaptive Biotechnologies, le 06 novembre 2017 : « Le fait d’incorporer la mesure MRM au moyen du test clonoSEQ permet à Amgen d’évaluer avec précision la profondeur de la réponse générée par le traitement au Kyprolis, chez les patients atteints de MM récidivant ou réfractaire », a déclaré Chad Robins, PDG et cofondateur d’Adaptive Biotechnologies. « Il s’agit de notre seconde collaboration avec Amgen pour évaluer la MRM dans le cadre d’études cliniques en oncologie, et nous sommes ravis de continuer à élargir notre travail avec un partenaire aussi prééminent au sein de l’industrie. » […].

Une étude de phase I présentée par la Société américaine d'hématologie sur l'utilisation combinée de REVLIMID® et de VIDAZA® chez des patients atteints d'un syndrome myélodysplasique à haut...

Businesswire, le 09 décembre 2008 : Une étude de phase I présentée par la Société américaine d'hématologie sur l'utilisation combinée de REVLIMID® et de VIDAZA® chez des patients atteints d'un syndrome myélodysplasique à haut risque montre que la combinaison est bien tolérée et présente une activité élevée […].

Le premier groupe de recherche coopérative sur les lymphomes de l'adulte choisit REVLIMID® pour une étude importante menée sur la première population touchée par la maladie

Businesswire, le 09 décembre 2008 : Le Professeur Bertrand Coiffier, Chef du service d'hématologie aux Hospices Civils de Lyon, France, directeur de recherche pour cette étude, a déclaré : « Les taux de réponse constatés à ce jour sont plutot encourageants avec la monothérapie REVLIMID chez les patients ayant suivi des prétraitements lourds parmi un éventail de sous-types de lymphomes. Les taux de réponse observés avec REVLIMID combinés avec son profil unique en tant qu'agent cancéreux immunothérapeutique offrent un potentiel de prolongement de la survie de ces patients par un traitement d'entretien. » […].

Les derniers résultats évaluant les avantages cliniques de la monothérapie REVLIMID® sur le lymphome non-Hodgkinien agressif récidivant/réfractaire sont présentés à la Société américaine d'hématologie

Businesswire, le 09 décembre 2008 : Le LBGC, qui est une forme agressive et le sous-type le plus répandu de LMNH, représente environ un tiers des nouveaux cas de LMNH diagnostiqués. […].

VELCADE(R) (bortézomib) administré par voie sous-cutanée affiche un taux de réponse et un profil d'innocuité comparables à l'administration par voie intraveineuse dans le traitement de la rechute du myélome multiple

PR Newswire, le 06 décembre 2010 : BEERSE, Belgique, December 6, 2010 /PRNewswire/ -- Les sociétés de Janssen Pharmaceutica ont présenté aujourd'hui les résultats provenant des données présentées lors du 52ème congrès annuel de la société américaine d'hématologie (ASH) qui a eu lieu à Orlando, démontrant l'efficacité, l'innocuité et l'impact sur la qualité de vie du VELCADE(R) (bortézomib) dans le traitement du myélome multiple sous différentes formes et par différentes voies d'administration. […].

Un essai présenté à la Société américaine d'hématologie décrit l'activité de REVLIMID® sur des patients atteins de lymphome à cellule manteau récédivant/réfractaire

Businesswire, le 09 décembre 2008 : Le LCM est une forme agressive du cancer du sang représentant environ six pour cent des cas de LMNH, soit 4 500 cas par an aux États-Unis. Cette première analyse des résultats de l’essai NHL-003 s'intéresse à trente-neuf patients atteints de LCM enrôlés dans l’essai, évaluables et dont la réponse doit être déterminée à l'arrêt des données. Ces patients évaluables avaient été lourdement prétraités par un nombre médian de trois thérapies. […].

nuance

Les plus