Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Hypnose

8 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

illustration

De l’hypnose thérapeutique à l’hypnose appliquée aux relations d’aide

Gerome ETTZEVOGLOV, le 16 octobre 2019 : « HYPNOSE », UN TERME AMBIGU Le terme « hypnose » est ambigu. Il désigne à la fois des états non spécifiques de conscience, leurs effets, des usages, des courants théoriques et des pratiques. Gerome ETTZEVOGLOV, expert en hypnose, nous propose un panorama essentiel pour une meilleure compréhension du sujet. […].

La relaxation permet de réduire la douleur et l'anxiété des patients durant une opération

Caducee.net, le 28 avril 2000 : L'hypnose et une écoute attentive du patient durant une intervention chirurgicale percutanée diminue la douleur, réduit l'anxiété du malade et assure une bonne stabilité hémodynamique. Des médecins américains publient dans le Lancet les résultats encourageants d'une étude réalisée auprès de 241 patients. […].

La modification de la douleur migraineuse par l'hypnothérapie rationnelle graduée

L.Howard, le 15 mai 2002 : Le point complet sur la modification de la douleur migraineuse par l'hypnothérapie rationnelle graduée : . […].

illustration

DES « MÉDECINES ALTERNATIVES ET COMPLÉMENTAIRES » (MAC)

G. Ettzevoglov, le 27 septembre 2019 : Monsieur Gerome Ettzevoglov propose de faire un point historique, sémantique et juridique sur les liens entre la médecine conventionnelle et les médecines alternatives et complémentaires. […].

illustration

Hypnose : les infirmières privées de formation par l'ANDPC

Caducee.net, le 08 octobre 2018 : L’agence nationale du développement professionnel continue (ANDPC) a précisé au moyen d’une alerte diffusée sur l’extranet des organismes de formation, les règles d’acceptation des formations à l’hypnose notamment celles destinées aux professionnels de santé non médicaux au premier rang desquels on trouve les infirmiers. Au motif qu’elle se refuse à encourager l’exercice illégal de la médecine, l’ANDPC ne validera des formations à l’hypnose des soignants que dans la stricte mesure ou elles sont réalisées en équipes de soins, sous responsabilité médicale et encadrées par un protocole de soins écrit. Abus de pouvoir ou nécessaire précaution ? […].

Les effets physiologiques et comportementaux du GHB ou « drogue des violeurs » sur le thalamus

CNRS, le 15 décembre 2003 : Nathalie Leresche directrice de recherche au CNRS et ses collaborateurs du Laboratoire de neurobiologie des processus adaptatifs (CNRS-Université Paris 6) en collaboration avec le groupe de Vincenzo Crunelli (Université de Cardiff, UK) ont étudié les effets de l’acide gamma-hydroxybutyrique (1) ou GHB plus connu du grand public sous le nom de « drogue des violeurs » dans une région clef du système nerveux impliquée dans le sommeil : le thalamus. Ces recherches ont permis de relier pour la première fois les effets du GHB au niveau cellulaire à ses effets comportementaux. Ce travail a été effectué dans le cadre du programme de recherche international lancé en 2001 par le National Institute of Drug Abuse (NIDA-National Institute of Health, USA) en raison de l’augmentation de la consommation illicite de GHB. Publié le 11 décembre 2003 dans « Journal of Neuroscience », il a été soutenu par le NIDA et la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie. […].

illustration

Traitement de l’adénome de la prostate avec le REZUM

Clinique de l`Alma, le 14 février 2019 : Entretien avec le Docteur Marc Galiano, chirurgien urologue – andrologue – cancérologue. Une nouvelle alternative sans effet secondaire, destinée aux jeunes patients.   […].

illustration

85 % des professionnels de santé ne sont pas sentis soutenus sur le plan psychologique pendant la crise du Covid-19

SPS, le 03 juin 2020 : Selon une enquête menée par l’association SPS auprès des professionnels de santé, 85 % des répondants ne se sont pas sentis soutenu pendant la crise du coronavirus notamment par leur hiérarchie. L’enquête met en lumière un besoin d’accompagnement psychologique global à tous les niveaux. […].

Les plus