nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Lactase

14 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Mise en évidence d’un variant génétique associé à l’alactasie

Caducee.net, le 14 janvier 2002 : Une recherche finlandaise publiée dans la revue Nature Genetics décrit le cas de familles dont certains de ses membres sont atteints d’intolérance au lactose et qui présentent un variant génétique associée à cette forme d’alactasie. Cette mutation est située dans une région en amont du gène de la LPH, la lactase phorizine hydrolase (LPH), qui convertit le lactose en galactose. Les auteurs pensent que cette région constitue un élément régulateur du gène LPH. Cette mutation, retrouvée dans différentes populations, suggère une origine ancienne de l’alactasie. […].

Peut-on vraiment ne pas supporter le lait ?

Nutrinews, le 01 janvier 2000 : Un entretien avec le Dr Francis Raul […].

Vers des bactéries médicaments

Gérard CORTHIER, le 15 juin 2000 : Texte de Gérard CORTHIER, INRA de Jouy-en-Josas sur le site caducee.net […].

L’intolérance au lactose, une affection qui n’est pas anodine, encore peu diagnostiquée

L’intolérance au lactose, une affection qui n’est pas anodine, encore peu diagnostiquée

Caducee.net, le 14 mars 2018 : Douleurs abdominales, diarrhées, ballonnements, constipations, nausées, migraines… Tous  ces « petits maux du quotidien » peuvent  être sources  de gêne. Lorsqu’ils  se font récurrents,  voire systématiques,  ils peuvent  avoir une origine  physiologique : l’intolérance  au lactose.   […].

Des traces génétiques d’une évolution récente des populations

Caducee.net, le 12 mars 2006 : Une étude menée sur les données du génome humain indique que ce même génome présente les signes d’une sélection naturelle récente. Ainsi, plus de 700 variations génétiques ont été identifiées comme étant des cibles potentielles d’une pression de sélection positive au cours des 10000 dernières années. […].

Grâce aux enzymes, mangez " propre ", mangez " vert "!

EUFIC, le 01 janvier 2000 : Que ce soit pour les bactéries ou les êtres humains, les enzymes sont de véritables " clés de la vie ". Elles sont aujourd'hui largement utilisées dans la fabrication des produits alimentaires. […].

Publication des données de l’étude de phase II portant sur l’aprémilast dans le traitement de la maladie de Behçet dans The New England Journal of Medicine

Celgene Corporation, le 17 avril 2015 : « Les douloureux ulcères buccaux provoqués par la maladie de Behçet sont les principales caractéristiques de la maladie et peuvent avoir un impact significatif sur la qualité vie de nombreux patients. Les traitements actuellement disponibles peuvent ne pas être suffisants pour contrôler les ulcères buccaux ou génitaux chez certains patients ou engendrer des effets secondaires qui peuvent limiter leur utilisation », explique le Professeur Gulen Hatemi, agrégé de l’École de médecine Cerrahpasa à Istanbul, en Turquie. […].

Données de tolérance à long terme d’OTEZLA® (aprémilast), présentées lors du Congrès de l’Académie Américaine de Dermatologie

Celgene Corporation, le 15 mars 2016 : « Les médecins traitent leurs patients atteints de psoriasis et de rhumatisme psoriasique pendant une longue période » a déclaré Jeffrey Sobell, Docteur à l'Université de médecine de Tufts (Massachussetts). « L’utilisation à long terme de l’aprémilast dans les essais menés sur des patients atteints de psoriasis en plaques ou de rhumatisme psoriasique n'a montré aucun nouveau signal lié à la tolérance. Ces résultats confirment le profil de tolérance de l'aprémilast et peuvent aider les médecins à prendre des décisions avisées sur l'utilisation à long terme de ce traitement oral non biologique. » […].

Ipsen annonce la présentation de 16 abstracts relatifs à son portefeuille en oncologie au congrès de l’ESMO

Ipsen, le 04 septembre 2017 : Ipsen (Euronext : IPN ; ADR : IPSEY) a annoncé aujourd'hui que l'irinotécan liposomal pour injection (Onivyde®), le cabozantinib (Cabometyx®), le lanréotide (Somatuline® Autogel® / Depot), le télotristat éthyl (Xermelo®) et les tumeurs neuroendocrines vont faire l'objet de 16 présentations lors du congrès de l'European Society of Medical Oncology (ESMO 2017), qui se tiendra du 8 au 12 septembre 2017 à Madrid (Espagne). […].

Ipsen et Exelixis présentent les résultats de l'étude de phase 2 CABOSUN comparant le cabozantinib au sunitinib chez des patients atteints d’un carcinome avancé du rein non précédemment traités à l'ESMO 2017

Ipsen, le 09 septembre 2017 : Ipsen (Euronext : IPN ; ADR : IPSEY) et Exelixis, Inc. (NASDAQ : EXEL) ont annoncé aujourd'hui les résultats actualisés de l'étude randomisée de phase 2 CABOSUN évaluant le cabozantinib chez des patients atteints d’un carcinome avancé du rein (RCC) non précédemment traité, à risque intermédiaire ou élevé selon l'IMDC (International Metastatic Renal Cell Carcinoma Database Consortium). L'investigateur principal, Toni K. Choueiri, M.D., présentera aujourd'hui les données détaillées du late-breaking abstract sur CABOSUN [#LBA38_PD] lors de la séance de présentation de poster Tumeurs génito-urinaires, non prostatiques, à partir de 14h45 CEST (heure locale de Madrid) / 8h45 EDT / 5h45 PDT, dans le cadre du congrès annuel de l'European Society for Medical Oncology (ESMO) 2017, qui se déroule du 8 au 12 septembre 2017 à Madrid en Espagne. […].

Ipsen et Exelixis annoncent les résultats de l’étude de phase 3 avec le cabozantinib démontrant un bénéfice significatif en termes de survie globale chez des patients atteints de carcinome hépatocellulaire avancé précédemment traité

Ipsen, le 16 janvier 2018 : Ipsen (Euronext : IPN ; ADR : IPSEY) et Exelixis, Inc. (NASDAQ : EXEL) ont annoncé aujourd’hui les résultats détaillés de l’étude pivot de phase 3 CELESTIAL chez des patients atteints de carcinome hépatocellulaire (HCC) avancé précédemment traité. Ils seront présentés lors d’une session orale « late-breaking » dans le cadre du Symposium 2018 de l’ASCO-GI qui se tiendra à San Francisco du 18 au 20 janvier 2018. Dans l’étude CELESTIAL, le cabozantinib a démontré une amélioration statistiquement significative de la survie globale (OS) et cliniquement pertinente, par rapport au placebo, critère d'évaluation principal, lors de la deuxième analyse intermédiaire prévue (valeur p critique prédéfinie ≤ 0,021) pour la population de patients en seconde et troisième lignes de traitement inclus dans l’étude. L’OS médiane était de 10,2 mois avec le cabozantinib contre 8,0 mois avec le placebo (HR 0,76, IC 95 % 0,63-0,92 ; p=0,0049). La survie sans progression (PFS) médiane avait plus que doublé, atteignant 5,2 mois avec le cabozantinib et 1,9 mois avec le placebo (HR 0,44, IC 95 % 0,36-0,52 ; p […].

Cancer du rein avancé : CABOMETYX® (cabozantinib) bientôt disponible

Cancer du rein avancé : CABOMETYX® (cabozantinib) bientôt disponible

Caducee.net, le 30 janvier 2018 : La filiale française d’Ipsen (Euronext: IPN; ADR: IPSEY) annonce la publication prochaine au Journal Officiel pour CABOMETYX® (cabozantinib) dans le cadre de son Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) de son inscription sur la liste des spécialités remboursables aux assurés sociaux ainsi que sur la liste des spécialités agréées à l’usage des collectivités. […].

La Commission européenne approuve l'ALUNBRIG® (brigatinib) dans le cadre d'un cancer du poumon non à petites cellules ALK  chez les patients précédemment traités au crizotinib,...

La Commission européenne approuve l'ALUNBRIG® (brigatinib) dans le cadre d'un cancer du poumon non à petites cellules ALK chez les patients précédemment traités au crizotinib,...

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 29 novembre 2018 : Takeda Pharmaceutical Company Limited (TSE: 4502) a annoncé aujourd'hui que la Commission européenne (CE) a accordé une autorisation de mise sur le marché pour l'ALUNBRIG (brigatinib) en tant que monothérapie pour le traitement des patients adultes atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) avancé à kinase positive du lymphome anaplasique (ALK ) ayant précédemment suivi un traitement au crizotinib. La décision fait suite à un avis favorable du Comité des médicaments à usage humain (CHMP) daté du 20 septembre 2018. […].

Ipsen annonce des résultats préliminaires positifs de l’étude pivotale de phase III CheckMate -9ER évaluant CABOMETYX® (cabozantinib) en combinaison avec Opdivo® (nivolumab) ...

Ipsen annonce des résultats préliminaires positifs de l’étude pivotale de phase III CheckMate -9ER évaluant CABOMETYX® (cabozantinib) en combinaison avec Opdivo® (nivolumab) ...

Ipsen, le 20 avril 2020 : L’étude a atteint le critère d’évaluation principal, à savoir l’amélioration significative de la survie sans progression, ainsi que les critères d’évaluation secondaires comprenant la survie globale et le taux de réponse objective par rapport au sunitinib […].

nuance

Les plus