nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Anticonvulsivants

9 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Risque tératogène lié aux anticonvulsivants dans le traitement de l'épilepsie

Caducee.net, le 12 avril 2001 : Il a été montré que les malformations étaient plus fréquentes chez les enfants de femmes épileptiques sous traitement. Néanmoins, l'importance relative de la maladie et du traitement était mal définie. Une étude publiée dans le New England Journal de Medicine indique que les malformations sont associées à l'exposition aux anticonvulsivants pendant la grossesse et non à la maladie de la mère. […].

Schizophrénie : réduire les hallucinations auditives par une stimulation magnétique

Caducee.net, le 24 mars 2000 : Une stimulation magnétique transcranienne répétée pourrait réduire les hallucinations auditives rencontrées par des patients schizophrènes. Une étude en double aveugle avec placebo publiée dans le Lancet indique qu'une exposition répétée à un rayonnement magnétique basse fréquence (1 Hz) réduit significativement ces symptômes hallucinatoires. […].

Vers des benzodiazépines dénuées d’effets indésirables

Caducee.net, le 21 octobre 1999 : Des chercheurs suisses rapportent dans Nature que les benzodiazépines exercent leurs multiples effets, recherchés et indésirables, par l’intermédiaire de différents sous-types spécifiques du récepteur GABA. Ces résultats permettent pour la première fois d’envisager, par une approche rationnelle, des stratégies thérapeutiques plus ciblées potentiellement dépourvues de certains effets secondaires. […].

Evaluation de la lamotrigine dans la prise en charge de la douleur neurogène centrale post-AVC

Caducee.net, le 23 janvier 2001 : Les douleurs centrales concernent environ 8 % des patients victimes d'accident vasculaire cérébral (AVC). Une étude publiée dans Neurology montre que la lamotrigine (normalement utilisée pour l'épilepsie) présente une efficacité modérée pour le traitement de la douleur neurogène après un AVC. Selon les auteurs, elle pourrait constituer dans ce contexte une alternative aux antidépresseurs tricycliques. […].

Les enfants d'Ouganda sont parmi les premiers à recevoir le nouveau comprimé pédiatrique Aluvia(R) (lopinavir/ritonavir) d'Abbott

PR Newswire, le 01 décembre 2007 : KAMPALA, Ouganda, December 1 /PRNewswire/ -- Abbott met aujourd'hui à disposition des enfants ougandais atteints du VIH/sida sa nouvelle co-formulation pédiatrique lopinavir/ritonavir (LPV/r) plus faiblement dosée, connue dans les pays en voie de développement sous le nom d'Aluvia(R) et Kaletra(R) dans les pays développés - une étape dont la compagnie espère qu'elle commencera à améliorer la vie des 2,3 millions d'enfants atteints du VIH/sida dans le monde. Le LPV/r est recommandé par l'Organisation mondiale de la Santé pour le traitement des enfants qui ne répondent plus aux médicaments de première ligne contre le VIH. […].

Maladies mentales et déficits intellectuels

FIH, le 01 janvier 2000 : Les troubles psychiatriques ainsi que l'arriération mentale peuvent influencer les choix en matière de contraception. […].

Un médicament peu coûteux permet de prévenir des convulsions mortelles chez la femme enceinte, après une étude

OMS, le 31 mai 2002 : Le sulfate de magnésium permet de diviser par deux le risque de convulsions engageant le pronostic vital et le risque de décès chez la femme enceinte présentant des problèmes d’hypertension, d’après les résultats d’un grand essai clinique international publiés aujourd’hui dans The Lancet (vendredi 31 mai 2002). […].

nuance

Les plus