nuance

Schizophrénie : réduire les hallucinations auditives par une stimulation magnétique

Une stimulation magnétique transcranienne répétée pourrait réduire les hallucinations auditives rencontrées par des patients schizophrènes. Une étude en double aveugle avec placebo publiée dans le Lancet indique qu'une exposition répétée à un rayonnement magnétique basse fréquence (1 Hz) réduit significativement ces symptômes hallucinatoires.

Cette étude, conduite par le Dr R. Hoffman du Département de Psychiatrie de l'Université de Yale a porté sur 12 patients (tous droitiers) schizophrènes souffrant d'hallucinations auditives. Ces hallucinations concernent en effet 50 à 70 % des schizophrènes et aggrave les troubles comportementaux associées à la maladie.

Le traitement était localisé au niveau du lobe frontal et temporal gauche. Un rayonnement magnétique de 1 Hz a été appliqué. La durée de l'exposition était croissante : 4 min le premier jour et 16 min le quatrième jour.

Une amélioration significative des symptômes a été notée environ 15 min après l'arrêt de la stimulation. Chez onze patients, le traitement à conduit à une diminution de la sévérité des troubles auditifs par rapport au placebo. Cependant, l'effet a été moindre chez les sujets sous anticonvulsivants.

Le suivi des huit patients ayant le mieux répondu au traitement indique que la durée de l'amélioration est très variable : 1 jour, 2 jours, 4 jours, 5 jours, 2 semaines, 3 semaines et 2 mois selon les sujets considérés.

Selon les auteurs, ces différences peuvent être dues aux anticonvulsivants qui semblent réduire les effets de cette stimulation magnétique transcranienne répétée (rTMS). Une autre explication viendrait de possibles différences anatomiques cérébrales relatives à la parole et aux processus d'hallucinations auditives.

Source : Lancet, march 25 2000; 355: 1073-75

Descripteur MESH : Hallucinations , Patients , Placebo , Rayonnement , Anticonvulsivants , Lobe frontal , Maladie , Parole , Psychiatrie

nuance

Recherche scientifique: Les +