nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Corps de Lewy

16 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Des nouvelles données présentent les avantages du DaTSCAN™ (injection d'ioflupane I 123) dans le diagnostic des patients atteints de démence à corps de Lewy cliniquement incertaine

Businesswire, le 26 septembre 2013 : Les données présentées en deux extraits issus d'un essai clinique comparatif multicentrique (21 centres dans 6 pays européens) ouvert randomisé évaluaient l'impact de l'imagerie par TEMP DaTSCAN sur le diagnostic clinique de la démence et sur le niveau de confiance des médecins par rapport à ce diagnostic chez des patients atteints de DCL éventuelle qui ont été soumis à une imagerie DaTSCAN (N=114) par rapport à ceux qui se trouvent dans le groupe de contrôle et qui ne l'ont pas été (N=56). Spécifiquement : […].

Un médicament prometteur pour le traitement de la démence à corps de Lewy

Caducee.net, le 15 décembre 2000 : Une étude internationale montre que la rivastigmine permet d'améliorer l'état des patients atteints de démence à corps de Lewy. Cette forme de démence est relativement fréquente chez les sujets âgés et représente 15 % à 25 % des cas de démence dans cette population. […].

ProteoTech annonce un accord collaboratif de développement de médicament avec GlaxoSmithKline visant une nouvelle thérapie contre la maladie de Parkinson

Businesswire, le 20 décembre 2011 : Steve Runnels, PDG de ProteoTech, a affirmé : « Nous sommes heureux de travailler avec GlaxoSmithKline à l’identification et à l’optimisation de nouvelles molécules thérapeutiques pour la maladie de Parkinson et d’autres synucléinopathies, telles que la démence à corps de Lewy et les atrophies systémiques multiples. Nous sommes enthousiastes à l’idée de collaborer avec ce laboratoire pharmaceutique majeur à cet important projet qui valide encore davantage l’approche de type petite molécule de ProteoTech pour le développement de thérapies contre des maladies dues à des protéines mal repliées. » […].

Progrès dans la recherche mondiale de marqueurs sanguins de la maladie d’Alzheimer et d’autres formes de démence

Progrès dans la recherche mondiale de marqueurs sanguins de la maladie d’Alzheimer et d’autres formes de démence

Alzheimer's Association, le 15 juillet 2019 : LOS ANGELES, 15 juillet 2019 /PRNewswire/ -- Des progrès importants dans la recherche mondiale de technologies de test sanguin pour la maladie d'Alzheimer et d'autres formes de démence ont été rapportés lors de la conférence internationale de l'Alzheimer's Association (AAIC) 2019 à Los Angeles. […].

La dépression de la personne âgée peut être causée par des artères endurcies et rétrécies

Caducee.net, le 20 décembre 2000 : Certaines dépressions de la personne âgée sont probablement dues à un durcissement et à un rétrécissement de l’aorte et des vaisseaux cérébraux, plutôt qu’à un déséquilibre chimique ou émotionnel, selon une étude britannique parue dans le Journal of Neurology, Neurosurgery and Psychiatry. […].

Mutations dans le gène codant pour la b-glucocérébrosidase : un facteur de risque important dans la maladie de Parkinson

Caducee.net, le 08 novembre 2010 : Des mutations des 2 copies du gène codant pour la b-glucocérébrosidase (GBA) sont la cause de la maladie de Gaucher, une maladie métabolique rare due à une surcharge viscérale de glucolipides complexes, les glucocérébrosides. Suzanne Lesage, au sein de l'équipe d'Alexis Brice au Centre de recherche de l'institut du cerveau et de la moelle épinière (Inserm/CNRS/UPMC), a analysé l'ensemble de ce gène dans une grande cohorte de patients atteints de la maladie de Parkinson et de témoins sains, majoritairement d'origine française. Leurs résultats montrent une association significative entre la présence de mutations du gène GBA et la maladie de Parkinson, avec un risque de développer la maladie multiplié par 7 chez les porteurs par rapport aux témoins. Ces travaux viennent de paraître en ligne dans la revue Human Molecular Genetics. […].

Maladie de Parkinson : du nouveau sur le gène de l’α-synucléine

Caducee.net, le 15 janvier 2001 : En comparant la région du gène de l'α-synucléine humain impliqué dans la maladie de Parkinson et la région équivalente chez la souris, des chercheurs américains ont identifié des séquences contrôles potentielles de la régulation de l’activité de ce gène. Les résultats de cette étude sont parus dans Genome Research. […].

Suppression de la toxicité de l’α-Synucléine par une protéine chaperonne dans la maladie de Parkinson

Caducee.net, le 21 décembre 2001 : Des chercheurs de l’université de Pennsylvanie (Philadelphie, EU) ont trouvé que des molécules chaperonnes bloquaient la dégénérescence des neurones dopaminergiques dans un modèle de la maladie de Parkinson provoqué chez la drosophile. D’autre part, les auteurs ont mis en évidence la présence de telles molécules dans les tissus cérébraux lésés de patients décédés de cette maladie et également dans d’autres maladies neurodégénératives. […].

ExonHit finalise un prototype pour la détection par le sang de la maladie d'Alzheimer

PR Newswire, le 08 novembre 2007 : PARIS, November 8 /PRNewswire/ -- ExonHit Therapeutics, société de découverte dans les domaines thérapeutique et diagnostique, a finalisé le prototype du premier test sanguin de la maladie d'Alzheimer que la société souhaite certifier et offrir en service dans ses laboratoires conformes avec les BPL (Bonnes Pratiques de Laboratoire) auprès de l'industrie pharmaceutique dès 2009. […].

Le National Institute on Aging et l'Alzheimer's Association mènent l'exercice de mise à jour des critères de diagnostique pour la maladie d'Alzheimer

PR Newswire, le 13 juillet 2010 : HONOLULU, July 14, 2010 /PRNewswire/ -- Des scientifiques à la conférence International Conference on Alzheimer's Disease 2010 (AAICAD 2010) de l'Alzheimer's Association ont présenté aujourd'hui la première épreuve des trois groupes de travail convoqués par le National Institute on Aging (NIA) et l'Alzheimer's Association afin de mettre à jour les critères de la maladie d'Alzheimer pour la première fois en 25 ans. […].

Diagnostic et prise en charge de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées

Caducee.net, le 24 juin 2008 : La Haute Autorité de Santé publie des recommandations professionnelles portant sur le diagnostic et la prise en charge de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées les plus fréquentes. Ces recommandations ont été rédigées à la demande de la Société française de neurologie. Elles s’inscrivent dans le cadre du Plan Alzheimer 2008-2012 et seront complétées par d’autres recommandations et actions de la HAS. […].

Maladie d’Alzheimer : une nouvelle recommandation HAS pour le diagnostic et la prise en charge

Caducee.net, le 06 janvier 2012 : La Haute Autorité de Santé a actualisé sa recommandation « Diagnostic et prise en charge de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées » publiée en mars 2008 et retirée par la HAS en mai 2011 (1) . La HAS publie aujourd’hui une version révisée par un nouveau groupe de travail qui tient compte des évolutions récentes autour de la prise en charge de la maladie, notamment les nouvelles conclusions de la Commission de la Transparence de la HAS sur les traitements médicamenteux ainsi qu’une définition du parcours de soins des patients. Cette recommandation s’intègre aux mesures du plan Alzheimer 2008-2012. […].

La première discussion portant sur la maladie d'Alzheimer au Forum économique mondial constitue un important pas en avant

PR Newswire, le 26 janvier 2010 : LONDRES, January 26 /PRNewswire/ -- Pour la toute première fois, la maladie d'Alzheimer est au coeur du Forum économique mondial. Aujourd'hui, plus de 35 millions de personnes dans le monde entier souffrent de démence, et ces données doubleront tous les 20 ans, pour atteindre 65,7 millions en 2030 et 115,4 millions en 2050, selon le Rapport mondial sur la maladie d'Alzheimer d'Alzheimer's disease International (ADI), une fédération internationale sans but lucratif basée à Londres et constituée de 71 organisations nationales axées sur la maladie d'Alzheimer. […].

Des agrégats protéiques à l’origine de maladies neurodégénératives

Caducee.net, le 28 juin 2002 : La formation de dépôts protéiques sous forme d’agrégats est une des caractéristiques des maladies neurodégénératives. Cependant, on de savait si ces dépôts étaient une cause ou une conséquence de la maladie. De nouveaux travaux tendent à démonter que l’agrégation de protéines spécifiques est un événement suffisant pour causer une maladie neurodégénérative. […].

Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées : diagnostic et prise en charge de l’apathie

HAS, le 17 octobre 2014 : L’élaboration de cette recommandation de bonne pratique entre dans le cadre du plan Alzheimer2008-2012. Les recommandations sur la prise en charge des troubles du comportement perturbateurs chez les patients atteints de maladie d’Alzheimer ou maladies apparentées publiées par la HAS en 2009 ont exclu les troubles du comportement déficitaires ou de retrait tels que l’apathie, également très fréquente au cours de ces maladies. […].

L'AAIC® 2019 présente de nouvelles recherches démontrant qu'un mode de vie sain est susceptible de compenser le risque environnemental et génétique de la maladie d'Alzheimer

L'AAIC® 2019 présente de nouvelles recherches démontrant qu'un mode de vie sain est susceptible de compenser le risque environnemental et génétique de la maladie d'Alzheimer

Alzheimer's Association, le 18 juillet 2019 : LOS ANGELES, 18 juillet 2019 /PRNewswire/ -- Des recherches présentées lors de la Conférence internationale de l'Alzheimer's Association (AAIC) 2019 à Los Angeles suggèrent que l'adoption de plusieurs habitudes de vie saines offrent des niveaux élevés de bénéfices pour la santé cérébrale, et peut compenser les risques génétiques et environnementaux de développer la maladie d'Alzheimer et d'autres démences. […].

nuance

Les plus