nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Dengue hémorragique

5 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Sanofi Pasteur présente des résultats positifs pour son vaccin candidat tétravalent contre la dengue

PR Newswire, le 06 novembre 2007 : LYON, France, November 6 /PRNewswire/ -- Sanofi Pasteur, la division vaccins du Groupe sanofi-aventis, annonce aujourd'hui des résultats positifs dans le développement d'un vaccin pour la prévention mondiale de la dengue, une des maladies tropicales les plus répandues. Les résultats sont présentés au cours de la 56ème réunion annuelle de la Société Américaine de Médecine Tropicale et d'Hygiène (American Society of Tropical Medicine and Hygiene - ASTMH). […].

Le vaccin contre la dengue de Sanofi Pasteur entame la dernière étape de son développement clinique

PR Newswire, le 04 novembre 2010 : LYON, France, November 4, 2010 /PRNewswire/ -- Sanofi Pasteur, la division vaccins du Groupe sanofi-aventis (EURONEXT : SAN et NYSE : SNY), annonce aujourd'hui que son vaccin contre la dengue est entré dans la dernière étape de son développement clinique. Le vaccin de Sanofi Pasteur contre la dengue, dont le développement clinique est le plus avancé au monde(1,2), est désormais utilisé dans le cadre de la première étude clinique de phase 3, organisée en Australie. […].

Sanofi Pasteur et l'International Vaccine Institute s'allient contre la dengue

PR Newswire, le 21 février 2011 : LYON, France, February 21, 2011 /PRNewswire/ -- Sanofi Pasteur, la division vaccins du Groupe sanofi-aventis (EURONEXT : SAN et NYSE : SNY), annonce aujourd'hui son alliance avec l'International Vaccine Institute (IVI) pour soutenir le programme « Dengue Vaccine Initiative » (DVI) récemment lancé par l'IVI. Sanofi Pasteur et l'IVI ont pour objectif commun de mieux faire connaître la maladie et de placer la dengue au coeur des préoccupations de santé mondiale. […].

Découverte d'un gène de sensibilité au virus West Nile

Institut Pasteur,, le 10 mai 1999 : L'infection par le virus West Nile, transmise à l'homme par des moustiques et qui sévit actuellement aux Etats-Unis, est généralement bénigne voire inapparente chez la majorité des personnes infectées, alors qu'elle peut, chez d'autres, déclencher des encéphalites mortelles. La constitution génétique des individus pourrait-elle expliquer ces différences de sensibilité à l'infection? C'est ce que suggèrent des chercheurs de l'Institut Pasteur, grâce à la mise en évidence chez la souris d'un gène-candidat de sensibilité à ce virus "émergent". Ce gène pourrait également expliquer les sensibilités individuelles à des virus de la même famille, également responsables de maladies mortelles chez un certain nombre de personnes infectées : dengue, fièvre jaune, encéphalite japonaise… Ce travail, à paraître dans PNAS (Proceedings of National Academy of Sciences), ouvre des perspectives prometteuses pour la mise au point de tests de diagnostic, de traitements, voire de vaccins pour lutter contre des virus qui se propagent de plus en plus, tout comme les moustiques qui les transmettent. […].

Sanofi : Première mondiale : le programme public de vaccination contre la dengue débute aux Philippines

Sanofi, le 04 avril 2016 : Première mondiale: le programme public de vaccination contre la dengue débute aux Philippines […].

nuance

Les plus