nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Halopéridol

7 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Rispéridone versus halopéridol dans la prévention de la schizophrénie

Caducee.net, le 03 janvier 2002 : Selon une étude prospective américaine, l’utilisation de la rispéridone dans le traitement de la schizophrénie abaisserait le risque de rechute, comparée au médicament habituellement utilisé, l’halopéridol. Les résultats sont présentés aujourd’hui par l’équipe de John Csermansky (Ecole de médecine de Washington, St Louis, Missouri, EU) dans la revue The New England Journal of Medicine. […].

Un nouveau traitement pourrait limiter certains troubles cognitifs chez des patients schizophrènes

Caducee.net, le 17 mars 2000 : L'administration d'un agoniste des récepteurs D1 de la dopamine, l'ABT 431, permet de rétablir une mémoire de travail normale chez des singes traités par de l'halopéridol : un neuroleptique utilisé chez l'homme pour le traitement des psychoses aiguës et chroniques. Selon P. Goldman-Razik, de l'Ecole de Medecine de l'Université de Yale, ce résultat pourrait permettre d'envisager de nouvelles stratégies pour le traitement des patients atteints de schizophrénie mais aussi de maladies dues à un défaut de synthèse de dopamine. […].

La nicotine aiderait au traitement de certains symptômes du syndrome de Gilles de la Tourette

Caducee.net, le 17 septembre 2001 : L'utilisation de patchs nicotiniques améliorerait les effets de l'halopéridol utilisé pour le traitements des tics moteurs caractéristiques du syndrome de Gilles de la Tourette (SGT). […].

Maladie d'Alzheimer : des traitements efficaces restent nécessaires pour la prise en charge des agitations

Caducee.net, le 14 novembre 2000 : Calmer au mieux les agitations est un aspect essentiel de la prise en charge des patients atteints de la maladie d'Alzheimer. Des neuroleptiques, antidépresseurs ou des techniques de psychothérapies ont été utilisées. Cependant, une évaluation rigoureuse de ces traitements, publiée dans le journal Neurology, montre leurs limitations. […].

Schizophrénie : antipsychotiques de première ou deuxième génération ?

Caducee.net, le 30 mars 2008 : Les antipsychotiques de deuxième génération ou atypiques ne montrent pas forcément une efficacité supérieure à l’halopéridol pour les patients chez lesquels était diagnostiqué pour la première fois un épisode de schizophrénie ou un trouble schizophréniforme. Ceci est la conclusion d’un essai randomisé ouvert conduit par le groupe d’étude EUFEST (European First-Episode Schizophrenia Trial) et dont les résultats apparaissent dans la dernière livraison du Lancet. […].

Les antidépresseurs peuvent bloquer la perte neuronale dans l'hippocampe

Caducee.net, le 18 décembre 2000 : Des chercheurs de l'Université de Yale ont montré que les antidépresseurs pouvaient empêcher la perte de neurones dans l'hippocampe et stimuler leur croissance. […].

Schizophrénie et risque d’arrêt cardiaque

Caducee.net, le 12 novembre 2002 : Le risque d’arrêt cardiaque serait plus élevé chez les patients schizophrènes sous antipsychotiques que chez des patients contrôles, non schizophrènes, indique une étude publiée dans le British Medical Journal du 9 novembre. […].

nuance

Les plus