nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Imagerie de perfusion

6 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Rapidscan Pharma Solutions EU Ltd choisit GE Healthcare pour promouvoir et distribuer Rapiscan(R) (régadénoson) au Royaume-Uni et en Allemagne

PR Newswire, le 13 mai 2011 : LONDRES, May 13, 2011 /PRNewswire/ -- Rapidscan Pharma Solutions (RPS) EU Ltd annonce aujourd'hui avoir conclu un accord avec GE Healthcare concernant la promotion et la distribution de Rapiscan(R) (régadénoson) au Royaume-Uni et en Allemagne. Rapiscan est un un vasodilatateur coronaire sélectif à utiliser en tant qu'agent de stress pharmacologique pour l'imagerie de perfusion myocardique des radionucléides chez les patients adultes incapables d'effectuer des tests de stress d'exercice adéquats dans le cadre du diagnostic des maladies des artères coronaires (MAC) - la cause de mortalité et d'infirmité la plus commune en Europe.(1) […].

Une nouvelle technique d'IRM permet de prévoir l'évolution des accidents vasculaires cérébraux

Caducee.net, le 08 décembre 2008 : Une nouvelle technique de prédiction de l'évolution des infarctus (1) cérébraux dans les premières heures d'accidents vasculaires cérébraux (AVC) vient d'être évaluée sur près de 100 patients. Baptisée NEURiNFARCT, elle permet d'estimer l'étendue des tissus exposés au risque d'un infarctus en cours de formation chez un patient victime d'AVC grâce à une analyse inédite de mesures issues de l'imagerie par résonance magnétique (IRM). Elle a été mise au point par une collaboration entre le Laboratoire de Neurosciences Cognitives & Imagerie Cérébrale (2) (CNRS), le département de Neuroradiologie et le service des Urgences Cérébro-Vasculaires du Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière (AP-HP). Les résultats, publiés en ligne sur le site de la revue Radiology dans l'article de Charlotte Rosso, neurologue affiliée à ce laboratoire montrent l'intérêt de cette technique novatrice pour prédire la gravité potentielle d'un infarctus en quelques minutes, à partir d'images pouvant être obtenues sur un système IRM clinique conventionnel. […].

L’imagerie de perfusion myocardique pour le triage des patients

Caducee.net, le 04 décembre 2002 : L’imagerie de perfusion myocardique au repos pourrait être un outil diagnostique de choix dans l’évaluation des patients admis aux urgences avec une douleur thoracique aiguë. […].

Le Rapiscan(R) (régadénoson) est le premier agoniste sélectif du récepteur de l'adénosine A2A à recevoir une autorisation de la Commission européenne pour aider au diagnostic des maladies coronariennes

PR Newswire, le 26 janvier 2011 : LONDRES, January 26, 2011 /PRNewswire/ -- Aujourd'hui, Rapidscan Pharma Solutions (RPS) EU Ltd a annoncé avoir reçu une autorisation de commercialisation du Rapiscan(R) (régadénoson), un vasodilatateur coronaire sélectif à utiliser en tant qu'agent de stress pharmacologique dans le diagnostic des maladies coronariennes (CAD). Ces maladies sont la cause de mortalité et d'infirmité la plus commune en Europe [1]. Le Rapiscan est administré sous la forme de bolus intraveineux indépendant du poids et est le premier et seul agoniste du récepteur de l'adénosine A2A à avoir reçu une autorisation d'utilisation pour cette indication. […].

ScinoPharm agira en tant que prestataire de service de fabrication en sous-traitance pour des médicaments antidépresseurs récemment approuvés aux États-Unis

PR Newswire, le 08 février 2011 : TAINAN, Taïwan, February 9, 2011 /PRNewswire/ -- ScinoPharm, un prestataire de premier plan de service de recherche et de fabrication sous contrat (CRAM) d'ingrédients pharmaceutiques actifs (IPA) à l'intention de l'industrie pharmaceutique et biotechnologique mondiale, offrira des services de fabrication commerciale du chlorhydrate de vilazodone, l'ingrédient pharmaceutique actif (IPA) du Viibryd(TM) de Clinical Data, Inc., un nouveau médicament récemment approuvé par la Food and Drug Administration des États-Unis. […].

Le SYN-115 de Synosia Therapeutics améliore les fonctions motrice et non-motrice chez les patients atteints de la maladie de Parkinson aux stades léger à modéré

Businesswire, le 14 avril 2010 : « Ces données démontrent de toute évidence que le SYN-115 pénètre à l'intérieur du cerveau et modifie l'activité des zones cérébrales connues pour réagir aux médicaments utilisés pour traiter la maladie de Parkinson. Ces modifications s'accompagnent d'améliorations importantes des mesures sélectionnées des fonctions motrice et non-motrice chez ces patients », a déclaré le Dr Kevin J. Black, professeur agrégé de psychiatrie, neurologie, radiologie et neurobiologie à la Washington University School of Medicine de St. Louis, dans le Missouri, et principal investigateur de l'étude de phase IIa. « En outre, grâce à l'utilisation réussie de l'IRM de perfusion pour évaluer l'effet du SYN-115 sur des zones cérébrales spécifiques, cette étude démontre clairement comment cette technique permet de fournir des informations rapides, utiles et cliniquement pertinentes pour évaluer les nouveaux médicaments utilisés pour traiter les troubles du système nerveux central. » […].

nuance

Les plus