nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Mésothéliome

20 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Evolution de la mortalité par mésothéliome de la plèvre en France : publication de nouvelles prévisions à horizon 2050

Caducee.net, le 19 février 2013 : L’Institut de veille sanitaire (InVS) en partenariat avec le Centre d’épidémiologie sur les causes médicales de décès (CépiDc) de l’Inserm publie aujourd’hui les résultats de modélisation de l’évolution de la mortalité par mésothéliome pleural en France réalisés à partir des données françaises les plus récentes. Des travaux de modélisation avaient été réalisés à la fin des années 1990 et ont pu être ainsi actualisés. Des résultats encourageants mais à considérer avec précaution. […].

Fidia annonce que la FDA a désigné ONCOFID®-P comme médicament orphelin pour le traitement du mésothéliome malin, le cancer causé par l'exposition à l'amiante

Fidia Farmaceutici Spa, le 04 août 2021 : - ONCOFID®-P est une conjugaison innovante de l'anticancéreux paclitaxel (taxol) avec l'acide hyaluronique (HA). […].

Des données confirment les bénéfices d'ALIMTA(R) (pemetrexed pour injection) chez les patients souffrant d'un mésothéliome pleural malin

PR Newswire, le 04 septembre 2007 : SEOUL, Corée du Sud, September 5 /PRNewswire/ -- Les données tirées de deux études à grande échelle ouvertes montrent que des patients ont bénéficié de taux de survie à un an supérieurs à 50 % lorsqu'ils sont traités avec ALIMTA(R) (pemetrexed pour injection) ou avec des régimes à base d'ALIMTA dans le traitement du mésothéliome pleural malin (MPM) à la fois en première et en deuxième intention. Les résultats de l'étude démontrent des bénéfices importants en matière d'efficacité et d'innocuité pour l'ALIMTA d'Eli Lilly and Company, le seul agent connu démontrant un avantage de survie dans cette maladie souvent difficile à traiter et qui est principalement liée à une exposition à l'amiante. Les données ont été présentées aujourd'hui à l'occasion de la douzième conférence mondiale sur le cancer du poumon. […].

Le mésothéliome devient la 31e maladie à déclaration obligatoire (MDO) en France

Caducee.net, le 27 janvier 2012 : Par décret n° 2012-47 du 16 janvier 2012, les mésothéliomes s'ajoutent à la liste officielle des maladies à déclaration obligatoire ( DO ). Cette DO est mise en oeuvre par l'Institut de veille sanitaire (InVS) à la demande du ministère de la santé. Elle constitue une des mesures du Plan cancer « 2009-2013 » qui vise notamment l'amélioration de la surveillance des cancers liés à l'environnement professionnel (action 9.1). Tout nouveau cas de mésothéliome, quel que soit son site anatomique (plèvre, péritoine, péricarde...), devra désormais être notifié au médecin de l'Agence Régionale de Santé (ARS), par tout médecin (pathologiste ou clinicien) exerçant en France métropolitaine ou ultramarine et qui en pose le diagnostic. […].

Le pemetrexed utilisé dans le mésothéliome de la plèvre

Caducee.net, le 29 octobre 2001 : Selon une étude clinique de phase II présentée lors de la conférence européenne sur le cancer, le pemetrexed (Alimta®, Lilly), serait efficace et bien toléré dans le traitement du mésothéliome de la plèvre. […].

Une avancée dans la chimiothérapie du mésothéliome pleural malin

Caducee.net, le 21 mai 2002 : Un essai de phase III a montré que la combinaison pemetrexed (Alimta®) + cisplatine permettait d’améliorer la survie et la qualité de vie par rapport à un traitement par cisplatine seul chez les patients avec un mésothéliome pleural malin (MPM). Ce résultat a été présenté hier au congrès annuel de la société américaine d’oncologie clinique (ASCO). […].

Un marqueur sanguin du mésothéliome

Caducee.net, le 14 novembre 2003 : Des résultats préliminaires publiés dans le Lancet indiquent que le dosage sanguin de protéines en relation avec le mésothéliome pourrait conduire à un moyen complémentaire de détection et de suivi de cette maladie souvent liée à l’exposition à l’amiante. […].

Mésothéliome : l’IA d’OWKIN est capable de prédire et d’expliquer les facteurs pronostic clés

Mésothéliome : l’IA d’OWKIN est capable de prédire et d’expliquer les facteurs pronostic clés

OWKIN, le 07 octobre 2019 : OWKIN, pépite française spécialisée dans le machine learning appliqué à la recherche clinique, annonce la publication d’un article dans « Nature Medicine », référence internationale dans le domaine de la recherche biomédicale. Ce dernier présente une analyse totalement nouvelle de la biologie tumorale à l’aide de modèles interprétables de deep-learning. L’article, intitulé « Deep learning-based classification of mesothelioma improves prediction of patient outcomes », décrit comment OWKIN a développé un modèle pronostique détaillé et précis basé sur des images de biopsies pleurales pour prédire l’évolution de la maladie et identifier les caractéristiques biologiques associées au mésothéliome […].

Une meilleure compréhension de la toxicité de l’amiante

Caducee.net, le 20 juin 2006 : Un groupe de chercheurs vient de faire part de résultats qui rendent mieux compte des mécanismes biologiques fins par lesquels l’exposition à l’amiante conduit au développement du mésothéliome malin. […].

Essai prometteur dans le traitement du mésothéliome

Caducee.net, le 30 janvier 2002 : Une équipe américaine reporte dans la revue Journal of Clinical Oncology les résultats d’un essai clinique de phase II sur l’efficacité et la tolérance d’une ribonucléase utilisée comme anti-cancéreux dans le traitement du mésothéliome. Le pronostic des malades a été amélioré et aucun effet secondaire grave n’a été constaté. […].

Le service d’anatomopathologie centre international d’excellence pour le cancer de la plèvre

Caducee.net, le 13 juillet 2011 : Investis depuis 1980 dans le diagnostic et la recherche sur le cancer de la plèvre, le CHU de Caen et le service d’anatomopathologie, dirigé par le Pr Françoise GALATEAU-SALLÉ sont au cœur du dispositif national et international de recherche et d'expertise anatomopathologique sur cette pathologie. […].

Y's Therapeutics annonce l'acceptation de son autorisation d'essais cliniques portant sur l'essai clinique de phase I/II pour le YSCMA en France

PR Newswire, le 05 novembre 2008 : TOKYO, November 6 /PRNewswire/ -- Y's Therapeutics, une société biopharmaceutique à capitaux privés, a annoncé le 5 novembre que l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) lui a accordé une autorisation d'essai clinique (AEC) pour le YSCMA. Cette autorisation permet à Y's Therapeutics de lancer un essai clinique de phase I/II, portant sur le YSCMA comme traitement du mésothéliome malin positif au CD26 et d'autres tumeurs solides positives au CD26. […].

Nanotubes de carbone : une configuration et des effets similaires à ceux de l'amiante

PR Newswire, le 20 mai 2008 : WASHINGTON, May 21 /PRNewswire/ -- Une importante étude publiée aujourd'hui dans la revue Nature Nanotechnology suggère que certaines formes de nanotubes de carbone - emblèmes de la « révolution nanotechnologique » - pourraient être aussi nocives que l'amiante si elles sont inhalées en quantités suffisantes. […].

Lilly soumet un dossier pour une approbation européenne d'ALIMTA(R) (pemetrexed pour perfusion) pour un traitement de première intention du cancer du poumon non à petites cellules

PR Newswire, le 22 septembre 2007 : INDIANAPOLIS, September 22 /PRNewswire/ -- Eli Lilly and Company (NYSE : LLY) a annoncé aujourd'hui qu'elle a soumis une demande auprès de l'Agence européenne des médicaments (EMEA) pour un examen centralisé d'ALIMTA(R) (pemetrexed par injection) en association avec le cisplatine, pour un traitement de première intention du cancer avancé du poumon non à petites cellules (NSCLC/CPNPC). […].

Retrait de la demande d'autorisation marketing européenne pour le Vorinostat dans le traitement du lymphome cutané réfractaire avancé à cellules T

Businesswire, le 13 février 2009 : La demande d'autorisation Marketing pour le vorinostat a été soumise à l'EMEA en novembre 2007. Au moment où celle-ci a été retirée, elle était en cours d'examen par le Comité des Produits Médicinaux à Utilisation Humaine (CHMP) de l'Agence Européenne du Médicament. Dans sa lettre officielle, la compagnie a déclaré que le retrait du vorinostat était basé sur l'avis provisoire du CHMP, selon lequel les données disponibles à ce jour et fournies dans le cadre de la demande d'autorisation marketing n'étaient pas suffisantes pour permettre la délivrance d'une autorisation européenne pour le vorinostat, pour le traitement du CTCL. […].

Réponse positive de la FDA concernant l'évaluation spéciale de protocole de l'essai clé de TopoTarget sur l'utilisation du belinostat dans le traitement du lymphome T périphérique

PR Newswire, le 06 septembre 2008 : COPENHAGUE, Danemark, September 6 /PRNewswire/ -- TopoTarget A/S (OMX: TOPO) a annoncé qu'elle avait reçu de la FDA une réponse positive concernant l'évaluation spéciale de protocole d'un essai de phase III portant sur l'emploi du belinostat dans le traitement du lymphome T périphérique (PTCL). Cet essai clé demandera le recrutement d'environ 120 patients et débutera au T4 de 2008. En juin, la désignation d'examen accéléré a été accordée pour la mise au point du belinostat dans ce type de traitement, ce qui appuie la stratégie d'introduction rapide sur le marché de TopoTarget. À l'heure actuelle, il n'existe aucun traitement standard approuvé pour le traitement du lymphome T périphérique. […].

Des données confirment les bénéfices d'ALIMTA(R) (pemetrexed pour injection) chez les patients souffrant d'un cancer bronchique non à petites cellules

PR Newswire, le 03 septembre 2007 : SEOUL, Corée du Sud, September 4 /PRNewswire/ -- Les avantages cliniques d'ALIMTA(R) (pemetrexed pour injection) continuent d'être validés dans diverses populations de patients tel que démontré dans deux études effectuées en Asie. Les données présentées aujourd'hui au cours de la 12ème conférence mondiale sur le cancer du poumon confirment l'efficacité d'ALIMTA d'Eli Lilly and Company dans le traitement du cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC), la forme de cancer la plus courante au monde.(1) ALIMTA est actuellement indiqué en tant que traitement de deuxième intention dans le traitement du cancer bronchique non à petites cellules dans plus de 85 pays. […].

Le point sur l'amiante

Le point sur l'amiante

Académie de Médecine, le 24 février 2015 : Ce rapport examinera le risque d’exposition professionnelle en 2014, les conséquences des expositions professionnelles anciennes et la révision des barèmes d’indemnisation, les recommandations récentes destinées à diminuer les risques d’exposition professionnelle et non professionnelle. […].

12
nuance

Les plus